Comment détecter une imitation de pierre gemme ?

 

par liliplume |

     
Comment détecter une imitation de pierre gemme ?

Il existe malheureusement de très nombreuses imitations de pierres précieuses. Pour vous y retrouver voici quelques informations utiles.

Étapes de réalisation

1.

La pierre de synthèse
Au cours du XXème siècle, l’industrie a crée de nombreuses pierres de façon synthétique. Tout d’abord utilisées dans l’industrie, ces imitations firent leur apparition dans la bijouterie. Aujourd’hui, il est très difficile de différencier ces imitations. En effet, on peut créer les mêmes spécificités que possède la pierre naturelle (défauts, astérismes, …).
Ces imitations sont très difficiles à détecter. L’absence de provenance de la pierre est la seule particularité qui différencie les deux parties.

2.

La pierre modifiée
De nombreuses pierres peuvent être modifiées. Deux techniques principales sont notées : le chauffage et la modification de la couleur par ajout de colorants. Il s’agit principalement de modifier la couleur. Ce n’est pas à proprement parlé une imitation, puisque la pierre est naturelle, mais il s’agit quand même d’une malfaçon. Souvent ces modifications de couleur ne résistent pas au temps et la couleur originelle réapparaît.

3.

L’imitation
Il s’agit ici de remplacer une gemme par une pierre de moindre valeur présentant les mêmes aspects. Ainsi on peut remplacer le diamant par le spinelle blanc, de moindre valeur. On peut dans un premier temps vérifier la dureté de la pierre que l’on a entre les mains. Pour notre exemple du diamant remplacé par le spinelle, la dureté du premier est de 10, celle du second de 8.

Il y a plusieurs autres techniques pour imiter au mieux la pierre précieuse. On peut laisser une petite surface de pierre précieuse (diamant par exemple) et remplacer la couche inférieure avec soit du verre, soit un autre minéral (quartz) de moindre qualité. L’aspect est alors celui du diamant mais la pierre n’est qu’un composite qui ne tiendra pas longtemps aux chocs. Les combinaisons sont multiples : on peut alterner des couches de verres avec le minéral, ou encore poser une très fine couche du gemme, puis du verre puis à nouveau du gemme de médiocre qualité.
L’observation au microscope de la pierre permet de voir les différentes couches qui composent la « gemme ».

Sur le même thème

liliplume

Comment avoir un beau spécimen de bismuth natif dans sa collection ?

Le bismuth est rare sur le globe. Même s’il présente de belles irisations, on le trouve assez peu dans les collections. Si vous désirez acquérir ce minéral, voici quelques informations utiles pour obtenir le meilleur spécimen.

liliplume

Comment avoir un beau spécimen de chrysocolle dans sa collection ?

La chrysocolle est un minéral que l’on peut facilement trouver sur le marché minéralogique. Sa belle couleur bleu-vert est appréciée des collectionneurs. Si vous désirez compléter votre collection avec ce minéral, voici quelques informations uti

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Collection