Décrire un passage gore en littérature sans en faire trop

Décrire un passage gore en littérature sans en faire trop

Et le sang giclait autour des viscères....
Beuh ! Pas très ragoûtant n'est ce pas ? Comment éviter le "trop" lorsqu'on doit décrire une scène gore dans un roman ?

Étapes de réalisation

1.

Jouez sur les mots pour obtenir une description implicite et non explicite. Au lieu de lâcher les mots comme des petits paquets de linge sale, faites d'eux vos meilleurs outils, utilisez les comme le pinceau d'un peintre. Le vocabulaire est très important. Par exemple :
"et il saignait comme un porc mal égorgé son corps convulsant dans un dernier râle. Il était en train de crever et à en juger par la manière dont la chair pendait, l'agonie serait lente et douloureuse," est certes très explicite, mais pour le lecteur au cœur mal accroché c'est légèrement trop détaillé. Le gore inutile tue l'effet souhaité. Alors qu'un vocabulaire plus soutenu fait nettement plus d'effets.
"son corps était agité d'ultimes soubresauts tandis qu'il se vidait lentement de son fluide vital. Et à en juger par la vision de ses muscles mis à nus, la Faucheuse ne lui offrirait pas un dernier voyage paisible."

2.

Faites visualiser la scène par un tiers. Qu'il s'agisse d'un témoin impuissant ou d'un bourreau, la scène prendra une toute autre dimension vue par ses yeux. Pas besoin dans le cas présent de longues descriptions, des flashs en italique suffisent. Par exemple:
"le sang...
Tout ce sang...
Les cris..."
Peu de mots bien choisis peuvent faire bien des choses, sans que votre récit ne vire au trash.

3.

La vision de la ou les victimes peu(ven)t elle(s) aussi beaucoup jouer. À travers des yeux pleins d'épouvante, le gore et l'horreur ne prennent que plus de poids. Alternez visions et émotions et vous verrez que le lecteur portera plus d'attention à la peur qu'à la violence du moment.

Sur le même thème

Rédacteur06

Comment épater sa petite-amie avec une coupe de champagne et un pépin de raisin ?

Lorsqu’on est amoureux, on est prêt à tout pour épater sa bien-aimée. Montrez-lui que vous avez des dons incroyables de magicien en faisant monter et descendre un pépin de raisin dans une coupe de champagne.

Somb'

Comment dessiner un dragon ?

Les dragons sont l'une des figures mythologiques les plus universelles. On les retrouve dans toutes les pratiques créatives et il existe énormément de types différents de dragons selon son créateur. Ici, je vais expliquer comment dessiner de façon

Somb'

Comment dessiner un cheval ?

Le cheval est l'un des animaux le plus représenté, que ce soit en sculpture, peinture ou dessin. Cet animal peut prendre de nombreuses poses très esthétiques, être accompagné d'un cavalier, faire partie d'un troupeau et peut se colorer d'une multitu

Chercher un article sur Comment fait-on