Comment pratiquer la sodomie (presque) sans douleur ?

Comment pratiquer la sodomie (presque) sans douleur ?

La sodomie est une pratique sexuelle controversée et particulièrement douloureuse si elle est mal faite. Pourtant, ça peut être intéressant, voire même très plaisant de tester alors why not si vous êtes sûrs de votre coup ?

Étapes de réalisation

1.

Petit conseil, pensez à vous faire une petite douche à l'endroit concerné. Je ne vous fais pas un dessin, mais disons que question hygiène, ce n'est pas l'endroit le plus sain de l'anatomie humaine et mieux vaut prendre ses précautions pour éviter bien des désagréments à l'un comme à l'autre des deux partenaires.

2.

Si le vagin est prévu pour la pénétration (Merci Eros et Mère Nature!), l'anus, lui risque de poser plus de résistances. Alors ne lésinez pas sur le lubrifiant et les préliminaires, sinon... Aïe, aïe, aïe, vous ne tarderez pas à réaliser pourquoi on dit souvent "oula la, j'arrive même plus à marcher." Et si Jules veut jouer les brutes, proposez lui de lui faire une démonstration avec un concombre : la manière dont il se mettra à blêmir trahira le fait qu'il vous a très bien comprise.

3.

Cela dit, et malgré toute la bonne volonté du monde (et surtout de Jules), ne vous attendez pas à ce que (pardon d'avance) ça rentre comme dans du beurre (voilà c'est dit). Je le répète à la base ce n'est pas fait pour ça, donc il y aura forcément une petite douleur. Et puis, tout le monde n'est pas forcé d'aimer, n'en déplaise à nos hommes. Le secret pour que ça passe mieux?
Se détendre.
Buvez un bon verre de whisky avant, ça devrait faire l'affaire.

Commentaires

Vanille1 | 28/01/2014  

ça fait mal

Le motherfucker | 01/10/2012  

Vodka!!

Chercher un article sur Comment fait-on