Comment éviter de devenir la bonniche ?

Comment éviter de devenir la bonniche ?

Qui dit couple dit tâches ménagères et il est logique que les deux partenaires y participent. Mais quand Jules commence à vous confondre avec une soubrette, que faire ?

Étapes de réalisation

1.

"Hé ! Pourquoi le ménage/la cuisine/le repassage n'est pas fait (rayer la mention inutile)?"
Cette phrase qui nous donne envie d'étouffer Jules avec ses cravates, qui nous donnerait presque envie de l'égorger sur place comme le cochon qu'il est et de faire le ménage avec sa tête en guise d'éponge, c'est le début de la fin, l'annonce que ça y'est, Jules vous prend officiellement pour une femme de ménage. Ne laissez pas passer, et surtout ne cherchez pas d'excuse à Jules. Qu'il soit fatigué, qu'il rentre d'une dure journée de boulot, c'est une chose. Mais vous aussi vous travaillez, vous aussi vous avez une vie, vous aussi vous êtes fatiguée... Alors pourquoi devriez vous vous farcir les tâches ménagères plus que Jules ? Parce que vous êtes une femme ? Ah ça non alors, pas question ! Jules doit participer, que ça lui plaise ou non ! Dès qu'il vous balance cette phrase, jetez lui un regard froid et dédaigneux, montez dans votre chambre et claquez la porte. Vous éviterez un débat inutile tout en faisant comprendre à Jules votre profond mécontentement.

2.

En soirée avec des amis, vous remarquez que Jules a tendance à rester assis dans le salon et que vous vous tapez tout le boulot. D'ailleurs, vous n'êtes pas la seule à vous être faite cette réflexion : vous venez d'entendre Robert, qui connaît Jules depuis la maternelle, lui demander si vous n'aviez pas besoin d'aide en cuisine. Sautez sur l'occasion, vite ! Appelez Jules d'un ton aimable et sympa, comme vous le faites d'habitude, et une fois qu'il est seul avec vous en cuisine, balancez lui ses quatre vérités, collez lui votre tablier entre les mains, et allez profiter de vos invités. Non mais sans blague !

3.

Vous l'aurez compris, il faut parfois se montrer ferme avec nos Jules. Alors d'accord, ce n'est pas plaisant, d'accord on n'aime pas aller au conflit. Mais préférez vous ruminer votre colère toute votre vie et surtout laissez les choses en plan en sachant que ça vous rend malheureuse ? Le problème, c'est que si nous laissons les choses telles qu'elles sont sans rien dire, viendra toujours un jour où nous exploserons littéralement et là, ça risque d'être dramatique.
Alors autant crever l'abcès tout de suite, non ?

Sur le même thème

mariegrousset1

Comment gérer une relation avec un Jules devenu zombie après les évènements du 21 décembre ?

La fin du monde a bel et bien eu lieu. Les survivants sont maintenant divisés en deux groupes: les zombies... et les autres. Par malheur, Jules fait partie du premier groupe. Il bave, il sent la mort, se décompose et laisse des lambeaux de chair partout

mariegrousset1

Comment expliquer la manière plutôt fantaisiste qu'ont les hommes de retourner leur veste dans certaines situations?

Parfois nos amis les hommes nous font bien rire... malgré eux le plus souvent d'ailleurs. Après mille et une belles paroles ils retournent leur veste, nous font la moue (et non l'amour) et, pire encore, osent nous faire culpabiliser! Mais comment expliq

mariegrousset1

Comment gérer une relation avec un feignant ?

Zzzzz... Lève toi paillasse !!! Hein ? Qui ? Qu'est-ce ? Zzzzzz... Définition d'un feignant : c'est lui qui dort mais c'est vous qu'il fatigue.

Chercher un article sur Comment fait-on