Comment bien choisir sa race de poule pour l'élevage ?

 

par liliplume |

     
Comment bien choisir sa race de poule pour l'élevage ?

Si vous avez décidé de commencer un élevage de poules (qu'il soit composé de quelques animaux ou de plusieurs dizaine), il est important de bien choisir la race que vous allez élever. Voici un petit guide pour vous éviter les erreurs.

Étapes de réalisation

1.

Pour ceux qui veulent des œufs
L'idéal est de prendre une poule dite de race légère ou pondeuse. Les femelles pèsent jusqu'à 2kg, les mâles 2kg500. La maturité sexuelle est atteinte rapidement (vers 5 mois), de ce fait elles pondent rapidement. Attention, comme elles sont légères, elles peuvent très bien voler.
Les poules appartenant à cette catégorie sont la Leghorn, la Bresse, l'Ardennaise, la Gauloise dorée, la Gournay, l'Hambourg, la Padoue...

2.

Les races lourdes pour la chair
Ce sont des volailles qui engraissent rapidement. La poule peut peser jusqu'à quatre kilos, le coq jusqu’à 5kg500. Comme elles sont lourdes, elles volent assez peu (petite clôture). La maturité n'est atteinte que vers 8 mois. Elles peuvent très bien couver, mais ne sont pas de bonnes pondeuses.
Cette catégorie comprend la Brahma, la Cochin-Chinoise, la Géante de Jersey, La Géline de Touraine, la Houdan, l'Orpington, la Crèvecoeur, la Dorking, la Faverolles, la Bleu de Hollande, La Langshan, la Sussex...

3.

Les races mixtes (ou moyennes)
Issues du croisement entre les deux races précédentes, elles peuvent être aussi bien utilisées pour la viande que pour les œufs. Leur maturité sexuelle est atteinte vers 7 mois (entre 6,5 mois et 7 mois). Elles sont assez peu attirées par le vol.
Il faut toutefois noter que l'élevage de ce type de poule n'est pas très rentable sur la durée. Si vous désirez avoir un élevage de qualité et productif, il vaut mieux une poule légère pour les œufs et une lourde pour la chair.
Cette catégorie comprend l'Amrocks, La Bielefelder, la Flèche, la Langshan, la Sulmtaler, la Vorwerk, l'Australorp, la Bresse-Gauloise, la Coucou de Rennes, la Cou-nu, la Dorking, la Faverolles, la Gâtinaise, la Plymouth Rocks, la Rhode-Island, la Sussex, la Wyandotte, la Marans. La Bourbonnaise, La New-Hampshire, Grand combattant du Nord...

Commentaires

salobrena | 18/06/2014  

Comment "dissuader" une poule de couver ? Au plaisir de vous lire.

Sur le même thème

Gadounette

Comment sont transportés les animaux

Beaucoup d’animaux (chevaux, cochons, vaches, moutons….) destinés ou non à l’abattoir souffrent des mauvaises conditions de transport. Cette situation est propice à la propagation de maladies.

Gadounette

Tout savoir sur la poule orpington

La poule orpington est idéale pour ceux qui démarrent un élevage de poules car elle est polyvalente : c’est une bonne pondeuse, une bonne couveuse, une bonne mère et sa chair est très goûteuse.

Gadounette

Comment lutter contre le stress de ses poules

Pour avoir de bons œufs et rester en bonne santé, vos poules ne doivent pas être stressées. Les sources de stress peuvent être multiples et nuisent au bien-être de la poule. Qui dit poules stressées dit moins de production d’œufs, poules agressi

Chercher un article sur Comment fait-on