Comment protéger les volailles des parasites ?

 

par liliplume |

     
Comment protéger les volailles des parasites ?

Protéger les poules des parasites

Que votre élevage soit important ou non, il est fort possible que vous soyez confronté un jour aux problèmes parasitaires. Pour pouvoir soigner vos volailles et vous débarrasser des ces parasites, voici quelques conseils.

Étapes de réalisation

1.

Les parasites
Pour simplifier, ils se divisent en deux groupes : les parasites hématophages, c'est-à-dire qu'ils se nourrissent du sang des volailles et les mallophages, qui se nourrissent des débris de peaux mortes, des plumes...
Ces parasites transmettent des maladies et stressent vos volailles. Il faut donc vous en débarrasser le plus rapidement possible.

2.

Les parasites hématophages

Le pou rouge de la poule (Dermanyssus Gallinaé) est le plus fréquent. Il touche toutes les volailles. Sa prolifération est accélérée s'il fait chaud et humide. Ils vivent la plupart du temps cachés et de ce fait sont difficilement décelables. On peut noter une poussière ressemblant à du poivre moulu dans les recoins du poulailler. Ces acariens adorent l'obscurité. Ces poux sortent la nuit pour aller se nourrir du sang de vos poules. Il faut traiter le poulailler dans son ensemble, en n'oubliant pas les recoins et fissures.
Pour s'en débarrasser, il faut avant tout traiter le poulailler avec des pulvérisations d'ORNICLEAN. Insistez bien dans les recoins. Pour les nids, pulvérisez du SANITERPEN. En principe, une fois le poulailler désinfecté, les poules ne seront plus embêtées.

L'ornitonyssus sylvarium vit lui sur l'animal. Il apprécie le froid. C'est un acarien très dangereux car il peut tuer les jeunes animaux. Il faudra traiter les volailles, et le poulailler. Le traitement se fait avec de la permethrine. Chaque poule doit être traitée.

Les puces des poulets ne vivent pas sur les volailles. Là encore, il vous faut traiter le poulailler avec des pulvérisations de produits à base de trichlorphon ou de malathion.

3.

Les parasites mallophages

Ils provoquent des démangeaisons et des chutes de plumes assez importantes. On les rencontre très souvent dans les élevages dont la population est trop dense. Ils apprécient le froid.

Le pou blanc ou Menacanthus stramineus est le plus fréquent. Il se nourrit des plumes et ronge l'épiderme. Lorsque l'infestation est massive, on voit des cocons blancs sur le corps des animaux. Il faut retirer toute les plumes présentant un amas d'œufs.
Saupoudrez un produit à base de pyrèthre (Saniterpen) sur chaque poule. Pensez à bien saupoudrez le dessous des plumes. Refaire la pulvérisation plusieurs fois. Si l'infestation est importante, ne pas hésiter à faire des shampooings anti poux.
Il est aussi possible de mettre un peu d'insecticide dans les bains de sable.

Sur le même thème

Gadounette

Comment sont transportés les animaux

Beaucoup d’animaux (chevaux, cochons, vaches, moutons….) destinés ou non à l’abattoir souffrent des mauvaises conditions de transport. Cette situation est propice à la propagation de maladies.

Gadounette

Tout savoir sur la poule orpington

La poule orpington est idéale pour ceux qui démarrent un élevage de poules car elle est polyvalente : c’est une bonne pondeuse, une bonne couveuse, une bonne mère et sa chair est très goûteuse.

Gadounette

Comment lutter contre le stress de ses poules

Pour avoir de bons œufs et rester en bonne santé, vos poules ne doivent pas être stressées. Les sources de stress peuvent être multiples et nuisent au bien-être de la poule. Qui dit poules stressées dit moins de production d’œufs, poules agressi

Chercher un article sur Comment fait-on