Comment créer un web média indépendant ?

 

par rinoum83 |

     

Face à la concentration accrue avec la création de grands groupes de presse contrôlé par de grands groupes industriels qui menace la pluralité et la perte de crédibilité de la presse, il existe des sites web d’information, c'est-à-dire des plateformes communautaires à la croisée entre le réseau social et une plateforme de diffusion des contenus pour amener plus de réactivité et de diversité. Il est possible de créer un journalisme d’investigation sur les sites web d’information que nous allons exposer ici

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Éthiques
  • Démocratie directe
  • Indépendance financière et transparence
  • Investissement sur la formation

Étapes de réalisation

1.

Une partie des articles du site sont écrits par des journalistes professionnels, le reste provenant de contributeurs volontaires étant la plupart du temps de simples citoyens (Open source). Le contenu est rédigé conjointement par des journalistes citoyens et par des journalistes professionnels (journalisme participatif) qui sera publié après vérifications des faits.

2.

Parmi les informateurs, seuls ceux qui sont journalistes sont rémunérés. En contrepartie, les rédacteurs ne peuvent ni jouer en bourse, ni faire des piges ailleurs, ni accepter de cadeau, ni aucune invitation sponsorisée d’un parti politiques ou d'un groupement professionnel et ne participer à aucun voyage sponsorisé, qui ne sert les intérêts d’aucun particulier.

3.

L’application d’une charte (Indépendance totale, pluralisme, auto-organisation, démocratie directe,...) et ouverte par son fonctionnement, où chaque membre disposant d’une totale liberté d’expression et gérant entièrement ses programmes tous en respectant la rigueur des informations délivrées. Un web média qui adhère à la charte de Munich mais ne se référant pas à une agence de presse internationale généraliste.

4.

Vente de différentes formations (Cours particuliers, école de formation,...), appartenant au web média pour servir de «centre de connaissances collaborative» pour les classes dans le journalisme. Cette école aura pour but, entre autres, de former les jeunes aux métiers du web qui recrutent : webmaster, web designer, web marketeur, community manager ou encore développeur.

5.

Un système de contrôle d'accès au web média permettant de vérifier si le visiteur est bel et bien un professionnel de l’information ou un informateur fiable. Pour y accéder, le web média est protégé par un code d'accès, l'utilisateur, doit s'inscrire sur le web média. Ce système peut être obtenu après avoir rempli un formulaire et fait parvenir des preuves de ce que l'on avance.

6.

Des journaux thématiques collectifs publiés où les abonnés peuvent demander la création d’une édition participative sur une thématique précise selon leurs domaines d'expertise ou leurs centres d'intérêts. Certains journalistes du web média sont également rédacteurs en chef d'une édition. Le créateur d'une édition en devient le coordonnateur et animateur.

7.

Un programme d’information sur le fonctionnement et la construction du web média. Les programmes sont produits en interne pour créer des liens avec les initiatives et d’assurer un pluralisme réel dans le contenus. Chaque année, les bénéfices sont mis « en réserve » pour assurer l’indépendance financière et les comptes financiers du web media sont publiés.

8.

Ni les auteurs, ni les invités, ni généralement les membres des comités d’édition ou de relecture, ne sont rémunérés pour la publication d'un article. Leur rémunération provient de leur salaire de chercheur, le temps de rédaction ou de lecture étant compté dans leur travail quotidien. Fonder ses travaux sur les données de l'évaluation et non sur les discours promotionnels ou officiels. Vérifier les informations en provenance d’un parti politique, des groupes financiers, industriels ou des lobbies, des leaders d'opinion ou d'autres sources potentiellement sous influences.

9.

L’employé et le web média ne dépendent pas des actionnaires mais directement responsable, où chacun travaille pour lui et ses collègues. En somme, le capital est un instrument au service de l’entreprise et de ses employés où les dirigeants ont des comptes à rendre uniquement aux employés. Le web média doit le préserve de toute prise en main extérieure et se prémunir contre tout conflit d'intérêts envisageable, exclusivement fondée sur les valeurs de ses membres.

10.

La « production communautaire », c'est-à-dire l’application des méthodes combinées du crowdsourcing (expertise et production de contenu par la foule) et du crowdfunding (financement participatif) à des projets afin de donner la possibilité aux internautes de soutenir les journalistes en versant de l’argent

Astuces et mises en garde

Mise(s) en garde :

Aucune subvention n'est acceptée en provenance des autorités publiques, des groupes financiers, industriels ou des lobbies, ni aucun donateur unique, ne doit contrôler l'organisation ou le financement d’un projet afin qu'ils ne déterminent pas le contenu du site; qui ne sert les intérêts d’aucun particulier. Sans publicité ou annonceurs, ni sponsor, ni de sociétés privées dans le capital.

Chercher un article sur Comment fait-on