Comment bien se préparer à la prospection de minéraux en cours d‘eau ?

 

par liliplume |

     
Comment bien se préparer à la prospection de minéraux en cours d‘eau ?

Les cours d’eau transportent de nombreux minéraux lourds, qu’il est possible de « ramasser ». Saphir, rubis ou encore tourmaline peuvent être trouvés dans les rivières. Voici quelques conseils pour faire de votre prospection un moment de plaisir.

Étapes de réalisation

1.

L’équipement
Pour creuser, vous aurez besoin d’un pic. Une pelle et une truelle seront utiles pour déblayer les sédiments. Vous aurez également besoin d’un tamis pour isoler les minéraux qui vous intéressent.
Si vous désirez faire une prospection plus poussée, il faut une petite pompe aspirante portable qui vous permet d’atteindre des spécimens placés au fond de crevasses. Les minéraux lourds en effet tendance à se concentrer dans ces trous.
Pensez à vous munir d’une tenue adéquate (pantalon de pêcheur par exemple).

2.

Le type de cours d’eau
Si vous désirez prospecter dans un cours d’eau, il vous faudra dans un premier temps demander autorisation au propriétaire de celui-ci. Renseignez-vos en mairie. S’il s’agit d’un torrent de montagne, pensez à bien couvrir vos jambes, l’eau peut être glacée. Ne prospectez pas dans des torrents susceptibles de subir des lâchers, comme c’est souvent le cas en montagne. La montée des eaux est très rapide et donc très dangereuse.
Si vous partez loin pour faire vos prospection, pensez aux maladies qui peuvent être transportées dans l’eau de certaines régions, mais aussi aux animaux et aux végétaux qui peuvent présenter un danger.

3.

Les risques
Cherchez des minéraux dans un cours d’eau est une opération qui peut s’avérer dangereuse. Soyez particulièrement prudent aux abords des mines ou des carrières, principalement si celles-ci sont abandonnées. N’entrez pas dans les puits des mines souterraines. Ce sont de vrais dangers.
Prévenez toujours quelqu’un du lieu où vous allez. L’eau est un élément qui peut être rapidement risqué. Les risques d’insolation (réverbération), de morsure (serpents), de noyade (même en eau peu profonde) sont toujours à prendre en compte.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

liliplume

Comment avoir un beau spécimen de bismuth natif dans sa collection ?

Le bismuth est rare sur le globe. Même s’il présente de belles irisations, on le trouve assez peu dans les collections. Si vous désirez acquérir ce minéral, voici quelques informations utiles pour obtenir le meilleur spécimen.

liliplume

Comment avoir un beau spécimen de chrysocolle dans sa collection ?

La chrysocolle est un minéral que l’on peut facilement trouver sur le marché minéralogique. Sa belle couleur bleu-vert est appréciée des collectionneurs. Si vous désirez compléter votre collection avec ce minéral, voici quelques informations uti

Chercher un article sur Comment fait-on