Comment réagir lorsqu'on s'aperçoit que notre adolescent est un délinquant?

Alors qu'il vous avait affirmé être parti passer la nuit chez son pote Marc, il vous revient en pleine nuit, penaud, honteux... et encadré par deux policiers. Votre monde s'écroule, la confiance que vous aviez mise en lui aussi... Comment réagir lorsqu'on réalise que notre adolescent est un délinquant et qu'il est plus que temps de le reprendre en main?

Étapes de réalisation

1.

Pour commencer, rassurez-vous: ça n'est pas parce que votre adolescent fait des bêtises que vous êtes un mauvais parent. Si une partie des délinquants incarcérés dans les maisons de redressement et les prisons de France et de Navarre viennent de familles dysfonctionnelles, ça n'est pas toujours le cas et nombreux sont ceux qui sont totalement dépassés par les agissements de leurs rejetons. Comme on dit, on donne l'éducation qu'on peut à nos enfants, mais lorsqu'ils grandissent, ils en font ce qu'ils veulent.

2.

Ensuite, hurler ne sert à rien. D'accord il ne va pas s'en sortir comme ça, mais croyez-moi, la loi sera bien plus sévère et plus terrifiante que vous à ses yeux donc vos cris et vos larmes ne serviront à rien, à part à l'énerver car il y a fort à parier qu'il ne sera pas ravi à l'idée de vous avoir déçu et d'avoir perdu votre confiance. Quoiqu'ils en disent, nos enfants nous aiment à défaut de nous respecter. Et à en croire la tête qu'il faisait lorsque les deux policiers vous l'ont ramené, votre adolescent n'est pas fier. Laissez passer un peu de temps, suffisamment pour qu'il réfléchisse et ensuite seulement allez le voir pour discuter. Soyez ferme, montrez lui votre déception mais surtout, rappelez vous: pas de colère, pas de larme, ça ne sert à rien.

3.

La loi c'est la loi et votre enfant paiera pour ce qu'il a fait. Selon la gravité des faits qui lui sont reprochés, la sanction vous paraîtra peut-être sévère mais il doit être puni et ça n'est pas en copiant des lignes ou en étant privé de télé qu'il comprendra la leçon. S'il cherche à s'échapper auprès de vous, s'il tente de vous faire mentir ou autre, soyez plus que ferme.
Dura lex, sed lex.
La leçon doit être apprise.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Chercher un article sur Comment fait-on