Comment arrêter un nez qui coule ?

Comment arrêter un nez qui coule ?

Si vous êtes sujet aux allergies, alors vous avez probablement fait l’expérience peu plaisante d’un nez qui coule. Bien qu’il existe un large éventail de médicaments vendus sur ordonnance et en vente libre sur le marché qui promettent de sécher le nez qui coule, ils sont souvent associés à des effets secondaires indésirables. La plupart de ces traitements sont des solutions temporaires. Il convient donc de combiner ces médicaments avec des remèdes naturels pour un résultat satisfaisant.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Antihistaminique
  • Vaporisateur nasal
  • Humidificateur
  • Cresson
  • La racine de gingembre

Étapes de réalisation

1.

Prenez un antihistaminique. Les antihistaminiques réduisent les effets de l'histamine qui est un agent chimique libéré par le corps lors d'une réaction allergique. Ils sont particulièrement efficaces pour arrêter un écoulement nasal résultant d’une allergie. Optez pour un antihistaminique démuni de l’effet secondaire de somnolence (envie soudaine de sommeil à un moment inapproprié). La plupart des antihistaminiques provoquent la somnolence.

2.

Mangez 30 grammes de cresson frais deux fois par jour pour soulager naturellement un nez qui coule. Le cresson apaise également la toux et peut être consommé tel quel, incorporé dans une salade ou bouilli dans une tisane.

3.

Pelez un petit morceau de racine de gingembre, de la taille d’une gomme à mâcher. Mâchez doucement ce morceau de racine et avalez son jus. La racine de gingembre réchauffe le corps, améliore la circulation sanguine et aide à drainer le nez, soulageant ainsi les symptômes de l’écoulement nasal.

4.

Utilisez un vaporisateur nasal. Disponible dans n’importe quelle pharmacie, un vaporisateur nasal permet le soulagement et le rafraîchissement rapides des voies nasales. Lorsque vous avez le nez qui coule, le tissu intérieur de votre nez devient enflé. Les vaporisateurs nasaux aident à réduire l’enflure, ce qui améliore la circulation de l’air. Vous ne devez utiliser des vaporisateurs nasaux que pendant quelques jours. S’ils sont utilisés durant une large période de temps, ils peuvent aggraver vos symptômes nasaux.

5.

Installez un humidificateur dans votre chambre. L’air sec accentue l’écoulement nasal, tandis que l’air humide contribue à évacuer le mucus. En utilisant un humidificateur, l’air sera donc plus humide.

Astuces et mises en garde

Mise(s) en garde :

Si votre nez continue de couler pendant plusieurs semaines, consultez votre médecin.

Ajouter un commentaire 

Commentaires

Votre email | 05/08/2015  

Hstaminum 9ch + allium cela 7ch + inhalation d' Aromasol (mélange d'HE).

Sur le même thème

alekhine

Comment soulager un mal de dos ?

« J'ai mal au dos » : qui n'a jamais prononcé ces mots ? Le mal de dos peut provoquer des douleurs ponctuelles. Heureusement, il existe des moyens de soulager ces maux contraignants.

alekhine

Comment soulager les douleurs du syndrome du canal carpien ?

Le syndrome du canal carpien se caractérise par des douleurs dans le poignet et des fourmillements dans les mains. La cause est le rétrécissement du canal carpien, qui entraîne une compression du nerf médian du poignet. En dehors des traitements chir

Rédacteur06

Comment profiter des vertus médicinales de l’émeraude ?

L’émeraude est un cristal appartenant à la famille des silicates tout comme les lapis-lazulis. Sa couleur prédominante est le vert. Elle est énormément utilisée en joaillerie et en bijouterie. En plus d'être classée dans le top 4 des pierres les

Chercher un article sur Comment fait-on