Se réconcilier après une rupture

Se réconcilier après une rupture

Rachel avait toujours été du genre soupe-au-lait (mais n'allez jamais le lui dire). Prompte à s'emporter, elle a failli passer à côté d'une belle histoire à cause d'un stupide malentendu. Heureusement, après la rupture, vient parfois réconciliation.

Étapes de réalisation

1.

Rachel sortait avec Philippe depuis environ trois ans lorsque cette histoire eut lieu. Leur relation était faite de hauts et de bas et se déroulait en dents de scie, comme une aventure mal écrite. Ils s'aimaient mais étant tous deux dotés d'un caractère fort, avaient une fâcheuse tendance à se prendre la tête pour des queues de cerise, allant parfois jusqu'à presque se séparer pour une sombre affaire d'assiettes mal lavées.

2.

Avec une telle capacité à se prendre le chou, il était plus que prévisible que nos deux amoureux finiraient tôt ou tard par se séparer. Mais nous n'imaginions pas la raison qui les pousserait à se dire au revoir... Et encore moins le dénouement que connaîtrait leur histoire.
Depuis quelques temps, quelques semaines ou quelques mois au plus, Philippe passait plus de temps avec son téléphone, caché dans son bureau, qu'avec Rachel. Il refusait de lui dire à qui il s'adressait, s'énervait si elle insistait pour en savoir plus et l'accusait même de vouloir tout gâcher avec "son vieil esprit perverti de flicaillonne en retraite". Inutile de dire que Rachel finit par mal le prendre. Après avoir balancé ses quatre vérités à Philippe, elle décida qu'il était temps pour elle de se remettre sur le marché des célibataires... Et partit.

3.

Ce fut une rupture pénible et douloureuse au possible, d'autant que Philippe refusait de se faire oublier. Il harcelait Rachel de textos et d'appels désespérés auxquels elle refusait catégoriquement de répondre.... Et un jour, plus rien. Silence radio. Rachel eut beau consulter cent fois son répondeur et sa boîte mail, plus aucun signe de vie de la part de son ex. Ce fut comme s'il n'avait jamais existé, comme si tout ce qu'ils avaient vécu ensemble pouvait être réduit à néant en un instant.
Elle s'écroula, refusa de sortir de chez elle.
Un soir, elle fit venir une pizza, trop fatiguée pour faire la cuisine. Au bout d'une demi-heure, on sonna à la porte et...
Il était là.
En costard.
Un genou à terre.
Un écrin de velours en main.
"Ce n'est pas tout à fait ce que j'imaginais... -dit-il- Mais veux-tu m'épouser ?"
A votre avis ?

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

mariegrousset1

Comment gérer une relation avec un Jules devenu zombie après les évènements du 21 décembre ?

La fin du monde a bel et bien eu lieu. Les survivants sont maintenant divisés en deux groupes: les zombies... et les autres. Par malheur, Jules fait partie du premier groupe. Il bave, il sent la mort, se décompose et laisse des lambeaux de chair partout

mariegrousset1

Comment expliquer la manière plutôt fantaisiste qu'ont les hommes de retourner leur veste dans certaines situations?

Parfois nos amis les hommes nous font bien rire... malgré eux le plus souvent d'ailleurs. Après mille et une belles paroles ils retournent leur veste, nous font la moue (et non l'amour) et, pire encore, osent nous faire culpabiliser! Mais comment expliq

mariegrousset1

Comment gérer une relation avec un feignant ?

Zzzzz... Lève toi paillasse !!! Hein ? Qui ? Qu'est-ce ? Zzzzzz... Définition d'un feignant : c'est lui qui dort mais c'est vous qu'il fatigue.

Chercher un article sur Comment fait-on