Donner à son personnage des mouvements fluides dans Game Maker

Game Maker est un logiciel permettant aux novices – comme moi – de concevoir des jeux vidéos étape par étape sans avoir besoin de programmer quoi que ce soit. Qu'on s'attaque à un jeu de plateforme, à un jeu de shoot ou à un pur beat them all, le logiciel offre pas mal de possibilités. Mais qui dit bon jeu dit bons personnages aux mouvements fluides.

Étapes de réalisation

1.

Donner à son personnage des mouvements fluides dans Game Maker

Quel est l'intérêt de concevoir un personnage ayant des mouvements fluides ? , me demanderez-vous. Et d'un côté, vous n'avez pas tort de vous poser la question. Quand on voit les mouvements raides des personnages de nos vieux jeux de NES ou MegaDrive, c'est vrai qu'on est en droit de se dire que la fluidité n'a pas grande importance pour peu que le jeu vaille la peine d'être joué. Mais un jeu où le personnage qu'on manipule a une agilité et une souplesse de gorille arthritique n'a rien de plaisant. Par ailleurs, pourquoi se casser la tête à faire de beaux décors si en parallèle vous ne vous donnez aucun mal sur vos sprites ? Allons... Un peu de courage mon grand, vous verrez que ça ne vous prendra pas longtemps.

2.

Donner à son personnage des mouvements fluides dans Game Maker

Personnellement, lorsque je veux concevoir un sprite et lui faire adopter des attitudes ou une démarche particulières, j'utilise le logiciel Manga Studio Ex, qui me permet de dessiner mes personnages (voir les images illustrant chaque étape, ce sont mes illustrations, ici représentées pour vous montrer ce qu'on peut faire avec le logiciel en quelques minutes), de gommer certaines parties pour les redessiner dans une autre posture (une main qui fait coucou, un oeil qui cligne, une jambe qui avance ou recule... ) et surtout, de colorier avec soin dans des nuances naturelles qui ne gâchent pas mon dessin. A l'aide d'un outil de capture d'image, enregistrez chaque nouveau mouvement en format GIF (c'est très important) dans un dossier prévu au préalable. Pour une marche nonchalante, comptez environ six images et à peu près autant pour un pas de course.

3.

Donner à son personnage des mouvements fluides dans Game Maker

Maintenant que votre personnage est divisé en plusieurs images, il faut l'animer. Téléchargez Unfreez, un logiciel qui vous permettra d'animer vos gifs, détourez bien votre petit personnage au préalable avant de le réengistrer en gif (faisable sous Photofiltre par exemple) et créez diverses actions, comme par exemple Sprite Marche, Sprite Cours etc... Vous avez maintenant vos animations, à vous de jouer pour qu'elles s'insèrent dans le jeu.

Conseil : sachant que Game Maker demande une vitesse minimum de 1 pour bouger, évitez de rendre les animations trop rapides sous Unfreez. Une vitesse de 20 suffira.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

alekhine

Comment accélérer Word sous Windows 8 ?

Word intègre de nombreuses options, qui permettent d'ajouter certaines fonctionnalités au programme. Ces options restent actives, même si vous ne les utilisez pas. Et... elles ralentissent Word ! Si vous ne les utilisez pas, mieux vaut donc les désact

damneya

Comment récupérer des données perdues sur Mac ?

C’est la panique ! Vous venez de perdre tous vos données (vos images, vidéo, musique, email, documents, et bien plus) sur votre Mac et vous devez vite les récupérer ? Pas d’inquiétude, je vous explique comment les récupérer avec le logiciel «

Alen

Comment enregistrer une cassette-vidéo sur un ordinateur avec VLC ?

Après avoir passé des années à se créer une vidéothèque en cassettes-vidéos, être obligé de tout racheter en DVD uniquement parce que les lecteurs cassettes ont presque disparu, c'est rageant. Mieux, les DVD eux-mêmes ne perdureront peut-être

Chercher un article sur Comment fait-on