Les pièges à éviter quand on pose du papier peint

 

par Lalaco |

     
Les pièges à éviter quand on pose du papier peint

Réussir son papier peint

Le papier peint permet de personnaliser chaque pièce de la maison, mais sa pose peut vite s'avérer fastidieuse. Pourtant, nul besoin de posséder un savoir-faire particulier pour en appliquer : il suffit simplement d'avoir envie de bricoler... mais surtout d'éviter quelques pièges, afin d'obtenir un résultat impeccable, digne d'un professionnel !

Étapes de réalisation

1. La porosité du support

La surface destinée à être tapissée est souvent négligée, pourtant, c'est elle qui permettra au papier peint encollé de bien adhérer. Si celle-ci est poreuse, elle absorbera efficacement la colle du lé, qui adhérera parfaitement. Dans le cas contraire, le papier peint se décollera immédiatement.

Les astuces pour déterminer la porosité idéale d'un mur :

- Projeter sur la surface à tester une goutte d'eau.
- Si la surface l'absorbe immédiatement, elle est poreuse.
- Si la surface l'absorbe progressivement, elle est idéale pour la colle.
- Si la surface ne l'absorbe pas, elle est "bloquée" : la colle accrochera mal.

Dans le premier cas et le second, il faudra apprêter le support.

2. Ne jamais mélanger les bains

Les rouleaux de papier peint peuvent avoir la même provenance, la même référence... mais pas le même bain de teinture ! Celui-ci est indiqué sur l'étiquette de chaque rouleau : il permettra de ne choisir que du papier peint issu d'une même fabrication, et donc du même bain, pour avoir une couleur identique. Car même si les différences de teinte sont minimes, elles sont néanmoins décelables... à moins d'alterner en douceur les deux bains lorsque vous changez de pan de mur.

3. Vérifier l'aplomb, dès le premier lé

Si la pose en elle-même n'exige pas une dextérité hors norme, il faut cependant faire preuve de minutie, en vérifiant que le premier lé est parfaitement positionné à la verticale, sans biais. Car même s'il n'est pas flagrant de prime abord, un léger décalage s'accentuera encore davantage à chaque lé posé... D'autant que pour vérifier l'aplomb, un niveau suffit, ou à défaut un fil à plomb !

4. Ne jamais laisser sécher la colle

L'erreur la plus fréquente est de s'imaginer que la colle, translucide, deviendra invisible en séchant. Car lorsqu'elle durcit, elle forme une pellicule brillante... qui non seulement ne passe pas inaperçue, mais qui, en plus, est extrêmement difficile à éliminer. Le plus simple est donc d'anticiper, en nettoyant au fur et à mesure avec une éponge humide chaque bavure de colle encore fraîche.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Enfin, s'il subsiste encore, après séchage du papier peint, quelques traces de colle, il faut :

- Ramollir les taches avec un sèche-cheveux.

- Nettoyer ensuite avec une éponge humide.

- Essuyer l'excédent d'humidité avec du papier absorbant.

Renouveler éventuellement l'opération jusqu'à ce que la tache ne colle plus sous les doigts.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

biloute

Comment réaliser un arc en plein cintre ?

L'arc en plein cintre permet une ouverture entre deux pièces, et crée un style plus élégant que la simple ouverture rectangulaire. L’emploi d’éléments moulés en plâtre en facilite la construction. Voici donc comment réaliser un arc en plein

CFO Conseil

Comment réparer un crépi fissuré

Comme tout élément extérieur soumis aux aléas météorologiques, le crépi vieillit rapidement. Sa rénovation est d'autant plus fastidieuse que la surface concernée peut être importante. Il est avant tout nécessaire de bien identifier si le crépi

damneya

Comment poser son papier peint ?

Les papiers peints peuvent s'user avec le temps. De ce fait, il va falloir les changer de temps en temps pour éviter les moisissures. Vous pouvez faire appel à des professionnels ou le faire vous-même...mais cela reviendra plus cher. Alors voici commen

Chercher un article sur Comment fait-on