Comment faire pousser un avocatier à partir d’un noyau d'avocat ?

 

par liliplume |

     
Comment faire pousser un avocatier à partir d’un noyau d'avocat ?

Après avoir dégusté le fruit, pourquoi ne pas récupérer le noyau pour faire pousser l'arbre ? Ce n'est pas difficile et en suivant ces conseils, vous verrez à coup sûr une bel avocatier croître chez vous.

Étapes de réalisation

1.

Dans les régions chaudes, l'avocatier peut être planté en extérieur. Ailleurs, il vaut mieux le garder en intérieur. Il faut savoir que sa croissance est assez lente, soyez patient.

2.

Choisissez un beau noyau d'avocats qui n'a pas été abîmé par le couteau ou la cuillère. Nettoyez-le à l'eau claire pour retirer la chair restante. Il faut ensuite le faire tremper dans de l'eau chaude (entre 35 et 40°) une demi-heure.

3.

Le noyau a besoin de sécher. Placez-le plusieurs heures au soleil ou dans un espace sec et bien aéré. Il ne doit pas y avoir d'humidité. Placez ensuite le noyau dans un verre. Évitez les contacts avec le verre. Pour cela utilisez trois allumettes (ou des cure-dents) que vous placerez autour de l'avocat. La partie pointue doit être dirigée vers le haut. Immergez la partie basse du noyau.

4.

Veillez à changer l’eau régulièrement. Lorsque les racines atteignent environ 2cm, plantez le noyau dans un pot avec du terreau. La terre doit rester humide au début de la croissance. Pour cela arrosez régulièrement, mais sans excès. Plus votre avocat va vieillir moins il aura besoin d'eau.

5.

Une fois la croissance démarrée, placez votre plant dans un endroit où il pourra recevoir un maximum de lumière. Lorsqu'il ne gèle plus, il est possible de le sortir.
Votre première récolte aura lieu au bout de 8 à 10 ans !

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on