Comment bien cultiver le noyer ?

 

par liliplume |

     
Comment bien cultiver le noyer ?

Arbre fruitier et ornemental, le noyer est particulièrement apprécié pour l'ombre qu'il prodigue lors des fortes chaleurs estivales. Pour obtenir une belle récolte et un arbre en bonne santé, vous devez connaître quelques bases, résumées ici.

Étapes de réalisation

1.

Le noyer peut atteindre 25 mètres de haut. Il perd ses feuilles en automne, fleurit au printemps et produit des fruits en automne. Il aime les climats tempérés ou chaud, avec une exposition ensoleillée.

2.

Le sol dans lequel il doit être planté est ordinaire et bien drainé. La plantation a lieu en automne pour permettre une bonne reprise. Choisissez un emplacement de grande taille car votre arbre deviendra imposant, aussi bien en hauteur qu'en largeur - au fil des années. La terre de plantation est un mélange de terre du jardin, de terreau de plantation et d'amendement organique (à raison d'un tiers pour chaque composant).

3.

La taille n'est pas vraiment nécessaire et produit bien souvent des problèmes (maladies). Pour maitriser son développement, une taille légère peut être faite en septembre, sans oublier de déposer sur les blessures un mastic de cicatrisation (type goudron de Norvège). Retirez également les branches mortes et celles qui se croisent.

4.

La récolte des fruits a lieu entre septembre et novembre. Il est possible d'attendre que le fruit tombe pour être sûr qu'il est mûr.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Si vous résidez au Nord, optez plutôt pour une variété à floraison tardive (franquette par exemple). Ainsi les jolis chatons - les fleurs - ne gèleront pas.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on