Comment faire pousser un poirier ?

 

par liliplume |

     
Comment faire pousser un poirier ?

Faire pousser un poirier

Arbre très cultivé dans nos vergers, le poirier a une longue durée de vie (parfois 200 ans). Originaire d'Europe et d'Asie, il peut atteindre 15 mètres, même si sa taille habituelle est moindre. Vous aimeriez améliorer votre production de poires ? Suivez ces conseils.

Étapes de réalisation

1.

Le poirier aime les expositions ensoleillées, idéalement sud-est ou sud-ouest. Il se plante à l'automne pour un meilleur enracinement. Le sol doit être riche et bien drainé pour obtenir une belle récolte. Évitez les sols calcaires, néfastes aux poiriers. L'idéal est un sol argilo-sableux, riche en humus.

2.

Même s'il est rustique - il résiste jusqu'à -20° -, il faut pailler le pied de l'arbre après la plantation pour éviter tout risque de gel hivernal des jeunes racines. Renouvelez l'opération durant les premières années.

3.

Le poirier se taille pour augmenter sa productivité. Réalisez cette taille avant la reprise de végétation, à la fin de l'hiver.

4.

Pour obtenir des fruits, le poirier doit être pollinisé. Pour cela plantez, une autre variété, compatible (renseignez-vous auprès d'un vendeur) dans un rayon de 50 mètres.

5.

Les poires se récoltent en juillet - aout, avant la maturité complète. Pour savoir s'il est temps de cueillir le fruit, prenez-le et tournez doucement votre main. Si la poire se détache facilement, il est temps de faire la cueillette.

6.

Élaguez votre poirier tous les 4 à 5 ans, à la fin de l'automne. Cela favorise la fructification et retarde le vieillissement de l'arbre.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on