Comment traiter la pourriture des racines d’un palmier queue-de-renard?

Comment traiter la pourriture des racines d’un palmier queue-de-renard?

Bien que la Wodyetia bifurcata soit originaire d’Australie, elle est cultivée dans diverses régions à climats chauds à travers le monde. Dans les zones à climats froids, le palmier queue-de-renard peut être développé dans un environnement intérieur. Il est cependant important d’examiner et de traiter la pourriture de ses racines pour allonger sa durée de vie.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Peroxyde d'hydrogène
  • Sécateur ou cisaille
  • Pots profonds

Étapes de réalisation

1.

Le champignon qui cause la pourriture des racines d’un palmier queue-de-renard vit dans le sol et infecte la plante en pénétrant dans le système racinaire des plants. Il est également capable d’infecter des pots et des outils de jardinage, c’est pourquoi la stérilisation est une étape si importante.

2.

Éliminez toujours les matériaux du sol et les plantes que vous pensez être contaminés en les brûlant. Lavez les pots et les outils à l’eau chaude savonneuse. Rincez-les à l’eau puis au peroxyde d’hydrogène. Donnez un dernier rinçage à l’eau et permettez aux articles de s’égoutter. Le peroxyde d’hydrogène est plus approprié que l’eau de Javel : le résidu restant ne nuira pas à vos plantes.

3.

Un palmier queue-de-renard dont les racines sont infectées produira des feuilles jaunes. Selon la gravité de l’infection, il peut être possible de tailler les racines malades et de sauver la plante. Pour ce faire, creusez jusqu'à la racine. Retirez la terre autour de la plante et taillez soigneusement les racines qui ne sont pas d’une couleur blanc crème. Assurez-vous de stériliser vos outils en les trempant dans du peroxyde d’hydrogène entre les coupes afin de ne pas propager la maladie aux racines saines.

4.

Les conditions environnementales défavorables permettant à la pourriture racinaire de se développer sont la fraicheur, l’humidité, le mauvais drainage et le surpeuplement des plantes. Les palmiers queue-de-renard prospèrent dans un sol bien drainé, en plein soleil. S’ils sont cultivés dans un récipient, ils exigent un récipient profond pour accueillir leur système racinaire étendu.

Astuces et mises en garde

Mise(s) en garde :

Les racines brunes ou visqueuses sont un signe de pourriture racinaire.

Des sols gorgés d’eau mènent également à la pourriture des racines.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on