Comment séparer les fleurs du Cymbidium ?

Comment séparer les fleurs du Cymbidium ?

Le cymbidum est un genre d’orchidées qui peut produire jusqu’à 20 fleurs bimestriellement ou trimestriellement. Tous les deux à trois ans, vous pourrez constater la densité du système racinaire qui émerge du sol, rendant la tâche de fertilisation plus ardue. Durant cette période, vous pourrez également remarquer une diminution de la production de fleurs du Cymbidium. Si tel est le cas, il est temps d'en séparer les fleurs. Chaque division sera ensuite plantée dans son propre sol pour prospérer idéalement, à condition que vous vous souciiez de ses besoins.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Couteau à beurre
  • Engrais azoté
  • Source de lumière

Étapes de réalisation

1. Avant la floraison

Nourrissez votre cymbidium durant tout le long de son cycle de croissance et, en particulier, lors de la floraison qui exige patience et connaissance des besoins de la plante. Une vaste plantation de cymbidiums nécessite énormément de lumière pendant la journée, et des températures nocturnes se situant entre 4 et 10 degrés Celsius. Une plante de cette espèce préfère également les mélanges de terreau spécialement conçus pour les orchidées, ainsi que suffisamment d’espace pour la propagation de ses racines.

Tant que de la terre riche en azote, de la lumière et des températures adéquates sont fournies, vous serez récompensés par une production de superbes fleurs de cymbidium. La plantation persistera et commencera un nouveau cycle de croissance après la dernière floraison.

2. Après la floraison

Retirez le cymbidium de son conteneur pour le déplacer vers une surface plane, propre et facile à nettoyer. Placez la plante sur le côté et retirez-la doucement de la base pour la libérer du conteneur. Prenez un couteau à beurre et insérez-le en profondeur dans le conteneur, si la plante s’avère difficile à enlever.

3.

Divisez le sol avec vos mains en plusieurs portions pour séparer la plante. Chaque nouvelle section de cymbidium doit contenir au moins deux ou trois bourgeons.

4.

Si les racines charnues sont enchevêtrées et difficiles à séparer à la main, coupez les sections à part à l'aide d'un couteau. Les divisions sont maintenant prêtes à être replantées dans leurs propres conteneurs.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on