Comment identifier les graminées nuisibles ?

Comment identifier les graminées nuisibles ?

Les graminées à gazon font partie des mauvaises herbes qui concurrencent les pelouses de gazon dans la consommation d’eau et de nutriments. Elles peuvent étouffer rapidement les pelouses si rien n’est entrepris pour les éliminer. Identifier les graminées nuisibles est la première étape à mettre en œuvre pour mieux les contenir. Cette identification aide également les jardiniers à établir un plan d’entretien.

Étapes de réalisation

1.

Les mauvaises herbes sont classées selon trois catégories : les graminées, les dicotylédones et les carex. Cette classification se base principalement sur les critères de forme, d’habitude de croissance, de floraison et de bourgeonnement. L’identification correcte est importante car les herbicides formulés pour un type de graminées nuisibles peuvent être inefficaces pour traiter un autre type de mauvaises herbes.

2.

Les graminées nuisibles sont facilement identifiables par leurs tiges rigides, de formes ronde ou laminée. Examinez également les nervures des feuilles, à l’aide d’une loupe si nécessaire. Localisez les nervures médianes et voyez si elles sont dotées de plus petites nervures secondaires qui leurs sont parallèles. Effectuez une section transversale d’un limbe (partie principale de la feuille) pour déterminer s’il est en forme de bateau ou effilé et plat.

3.

D’autres espèces de graminées nuisibles à feuilles larges ont des tiges rondes, laminées ou carrées. Respectez les nervures des feuilles, et constatez l’ensemble des nervures secondaires parallèles aux nervures médianes. Notez que certaines graminées à feuilles larges peuvent avoir des feuilles trifoliées en forme de cœur plutôt que de simples et grandes feuilles. D’autres dicotylédones ont des feuilles de forme arrondie passant d’une rosette centrale et ressemblant à des hostas (genre de plante vivace originaire d'Asie).

4.

Le pissenlit est reconnaissable par ses fleurs jaunes, durant la saison chaude, et son feuillage distinctif en forme de dents. Pendant les saisons froides, identifiez le lamier amplexicaule (dont la feuille embrasse la tige) par sa forme envahissante et ses fleurs violettes caractéristiques. Quant au mouron des oiseaux il se distingue par ses feuilles ovales et ses petites fleurs blanches pendant l’hiver. Respecter les capsules de graines de gombo en forme et des fleurs jaunes pour identifier l’oseille.

Astuces et mises en garde

Mise(s) en garde :

Si vous décidez d’utiliser des herbicides pour contenir les mauvaises herbes, faites preuve de prudence lors de la pulvérisation.

Suivez le mode d’emploi explicité sur l’étiquette du produit et ne vaporisez pas l’herbicide durant les jours venteux.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Chercher un article sur Comment fait-on