Comment traiter l’intoxication à la caféine ?

Comment traiter l’intoxication à la caféine ?

La caféine est un stimulant contenu dans le café, le thé et les boissons gazeuses. Contrairement à la plupart des substances psychoactives, la caféine est largement consommée et non réglementée dans presque toutes les juridictions. L’élimination soudaine de la caféine de vos habitudes alimentaires peut causer somnolence, maux de tête, irritabilité, nausées et vomissements. Les étapes suivantes vous aideront à identifier et à traiter l’intoxication à la caféine.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Thérapie
  • Test de détoxication

Étapes de réalisation

1.

De fortes doses de caféine peuvent provoquer une série de symptômes tels qu’une augmentation de l’anxiété, de la dépression, des troubles du sommeil, une miction excessive, des nausées, de l’agitation et des vomissements. Une intoxication à la caféine peut également diminuer votre taux de calcium, de fer et de potassium.

2.

Considérez les signes d’intoxication à la caféine. La consommation récente d’au moins 250 mg de caféine peut s’accompagner de quelques-uns des troubles suivants : anorexie, confusion, diurèse, excitation, accélération du rythme cardiaque, tremblements et vomissements.

3.

Procédez à un test de l’abus chronique de la caféine. Un niveau de théophylline de 1 à 10 mg par litre n’est pas alarmant chez les buveurs de café, mais celui de 80 mg par litre peut être fatal. Recourez, d’autre part, à un traitement thérapeutique dans un centre de désintoxication. Traitez les convulsions et l’hypotension qui se produisent et surveillez les signes vitaux.

4.

Effectuez une décontamination gastrique par vomissement ou lavage gastrique si la surdose de caféine est récente. Le charbon actif peut également être administré. La mort induite par ce type de surdose est extrêmement rare car la dose mortelle est équivalente à 40 tasses consommées dans un court laps de temps.

5.

Heureusement, il est facile de réussir à se défaire de sa dépendance à la caféine sans souffrir de graves symptômes de sevrage. Diminuez graduellement votre consommation de caféine chaque jour. Commencez par boire le café dans des tasses de plus en plus petites. Essayez de mélanger un peu de café décaféiné avec votre café habituel. Sachez, cependant, que tout en diminuant votre consommation de caféine, vous pouvez toujours faire l’expérience de certains symptômes de sevrage de caféine. La meilleure façon de contrer ces symptômes est d’avoir un sommeil sain et faire de l’exercice physique.

Astuces et mises en garde

Mise(s) en garde :

N’essayez pas de prendre des médicaments pour vous aider à vous endormir sans consulter préalablement votre médecin. L’association de la caféine avec certains médicaments peut être dangereuse.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

chrismel

Comment déceler la maladie d'Alzheimer d'un proche ?

« Mais où sont passées mes lanternes ? J'y vois plus rien ! » Si vous aussi vos proches commencent à confondre leurs lanternes avec leur lunettes, s'ils ne vous reconnaissent qu'une fois sur deux, s'ils ne se rappellent plus de vos conversations du m

miara

Comment vivre avec la maladie de Parkinson ?

Être atteint de la maladie de Parkinson n'est désormais plus une fin en soi : vous pouvez tout à fait vivre presque normalement avec. Ce, à condition de respecter quelques principes très simples et d'adopter quelques réflexes.

bienvenat

Comment reconnaître les symptômes de la ménopause ?

La ménopause marque la fin des menstruations chez les femmes. Elle se manifeste généralement entre 40 et 50 ans. La ménopause est une étape très importante dans la vie des femmes à cause des bouleversements qu'elle entraîne. Il faut savoir que la

Chercher un article sur Comment fait-on