Comment faire pousser l’hibiscus des marais ?

Comment faire pousser l’hibiscus des marais ?

L’hibiscus des marais (Hibiscus moscheutos) est une plante vivace ligneuse originaire du sud-est de l'Amérique. Cette plante résiste à de nombreux ravageurs et maladies, et peut survivre à des températures inférieures à 25 degrés Celsius ou supérieures à 37 degrés Celsius. À l’instar de la plupart des espèces des malvacées (famille), les feuilles de l’hibiscus des marais sont à feuillage caduc de forme triangulaire. Quant à la gamme de couleurs de ses fleurs, elle constitue des nuances de rouge, de rose ou de pourpre. Faire pousser l’hibiscus des marais reste un excellent choix pour ajouter un brin de couleurs aux bordures d’un jardin ou à une véranda.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Plateau de semences
  • Graines
  • Pelle mécanique
  • Truelle
  • Sécateur
  • Compost
  • Mousse de tourbe

Étapes de réalisation

1.

Vérifiez le nom latin de la plante sur l’étiquette du sachet contenant les graines pour vous assurer l’achat d’un hibiscus moscheutos et non d’un hibiscus tropical. Les graines peuvent être semées environ deux mois avant la dernière gelée dans un plateau de semences. Les graines de l’hibiscus prennent environ deux semaines à germer. En outre et pour une germination saine, les semences seront maintenues constamment humides et chaudes. Les jeunes plants pourront être déplacés à l’extérieur après que la dernière date de gel se soit passée.

2.

Choisissez un endroit recevant le plein soleil pour faire pousser l’hibiscus des marais. Une zone partiellement ombragée, mais baignée par le soleil au moins six heures par jour, constitue également un choix idéal. L’hibiscus des marais peut s’adapter à divers types de sol aussi longtemps que celui-ci est bien arrosé. C’est une plante attrayante pour les papillons, les abeilles et d’autres petits insectes colorés, ainsi que pour les colibris. Elle peut border un étang ou d’autres types de zones humides durant l’été.

3.

Intégrez la mousse de tourbe et le compost à votre lit de plantation. Ces ingrédients permettront d’augmenter l’acidité et la fertilité du sol. Creusez un trou pas plus grand que la motte de l’hibiscus, au moyen d’une petite truelle. Plantez les plants dans le sol après la dernière gelée, sans oublier de les arroser.

4.

Pincez l’extrémité des tiges avec votre doigt ou par le biais d’un élagueur à mesure que la plante croît. Le pincement encourage une croissance complète et garantit une importante floraison.

5.

Coupez la plante à sa base avec un sécateur en hiver. Mélangez le paillis au sol sur une couche de 30 centimètres de profondeur pour maintenir le sol et l'empêcher de geler autour du système racinaire.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on