Quelles sont les caractéristiques d’une épinette de Norvège ?

Quelles sont les caractéristiques d’une épinette de Norvège ?

L’épinette de Norvège (Picea abies) est un conifère à feuillage persistant qui se développe dans des zones de rusticité comprise entre 1 et 7 (c'est-à-dire dans la majorité des climats). En outre, les caractéristiques esthétiques d’une épinette de Norvège sont appréciées en tant que brise-vent. Lorsqu’il est correctement planté, cet arbre peut croître vigoureusement, à condition d’éviter que son système racinaire ne se dessèche.

Étapes de réalisation

1. Zones de croissance

L’épinette de Norvège s’adapte mieux aux conditions de culture dans les zones de rusticité comprise entre 1 à 7, 1 étant la zone où les températures hivernales sont très basses, où les hivers sont doux. En effet, l’épinette de Norvège tolère des températures moyennes hivernales basses de moins de 10 degrés Celsius. Elle peut également résister à la chaleur de la zone 7, où les températures estivales approchent souvent les 37 degrés Celsius.

2. Caractéristiques

En tant qu’espèce des Pinacées, une famille qui est très répandue dans de nombreux climats, l’épinette de Norvège se reproduit par graines contenues dans les cônes. Ces graines se développent généralement au cours de l’été et se libèrent à l’automne.

Originaire d’Europe, l’épinette de Norvège préfère un climat frais et humide où elle peut rapidement atteindre, à maturité, une hauteur de 25 mètres. En plein soleil ou dans un endroit légèrement ombragé, l’épinette de Norvège peut atteindre 12 mètres de hauteur. Elle croît sous la forme d’une pyramide avec des branches latérales horizontales d’où pendent de nombreux rameaux. Raides, pointues et dense, les aiguilles vert foncé de cet arbre mesurent environ 2,5 centimètres, tandis que les cônes écailleux atteignent 15 centimètres.

3. Exigences de croissance

En plus des températures extrêmes possibles dans ces zones de croissance, l’épinette de Norvège tolère également une large gamme de conditions de croissance, y compris la pollution urbaine, un sol pauvre, rocheux, alcalin ou très acide. La seule condition qu’elle ne peut pas tolérer, c’est le sol trop humide. Par ailleurs, l’épinette se multiplie par semis ou boutures.

Les jeunes plants sont généralement vendus dans les pépinières, leurs racines étant enroulées dans des toiles de jute. Ils sont généralement taillés en cours de croissance pour produire un arbre plus dense. Ces plantes s’établissent rapidement après la transplantation. Ces jeunes arbres nécessitent le support de piquets pendant leurs deux premières années pour les empêcher d’être brisés par des vents violents.

4. Considérations

À maturité, l’épinette de Norvège fournit une ombre importante qui peut empêcher la croissance d’une pelouse à sa base.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on