Comment bien cultiver la scorsonère ?

 

par liliplume |

     
Comment bien cultiver la scorsonère ?

Légume ancien, la scorsonère est peu connue malgré ses qualités gustatives. En cuisine, elle est utilisée comme le salsifis, bien que sa qualité gustative lui soit bien supérieure: la scorsonère est riche en vitamine E, en fibres, en potassium, en fer et en calcium. On la récolte en automne ou en hiver. Le plant de légume peut atteindre 90cm de haut. Avec quelques conseils, vous obtiendrez de belles récoltes.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Graines ou plants de scorsonère
  • Bêche
  • Pelle
  • Terreau
  • Arrosoir
  • Feuilles séchées
  • Matériel organique ou minéral (compost) - facultatif

Étapes de réalisation

1.

La scorsonère aime les expositions ensoleillées. Le sol de plantation doit être léger et bien drainé (débarrassé des surplus d'eau). La scorsonère a besoin d'un sol riche pour bien se développer. On cultive la scorsonère par semis ou par plantation de jeunes plants.

2.

Le semis se fait à partir de la fin de l'hiver. On creuse des sillons directement dans la terre, profonds d'environ 2 centimètres. Chaque rang doit être espacé d'une vingtaine de centimètres. Couvrez les graines d'une couche de terreau. L’arrivée des premières feuilles vous indique quand éclaircir: espacez vos graines d'une dizaine de centimètres, et arrachez les plants en surnombre s'il y en a, pour permettre aux autres de mieux se développer.

3.

L'autre méthode est d'acheter directement de jeunes plants. Ils se plantent durant le printemps, avec un espacement de 20 centimètres environ entre chaque plant de scorsonère. Ils ont besoin de se développer. Avant la plantation, enrichissez votre sol avec du compost et ameublissez-le bien, rendez-en donc la terre plus légère.

4.

La scorsonère demande assez peu d'entretien. Lorsqu‘il fait chaud ou qu'il n'a pas plu depuis longtemps, arrosez vos plants régulièrement. Couvrez-les en hiver afin de les protéger du gel. Un paillage de feuilles séchées est tout indiqué : couvrez le sol de matériaux organiques ou minéraux pour nourrir la terre. Un apport de compost au printemps par exemple, facilite la récolte. Méfiez-vous des limaces et des chenilles friandes du légume. La récolte se fait avant la montée en fleur.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on