Comment prendre soin des plantes vivaces avant leur recroissance au printemps ?

Comment prendre soin des plantes vivaces avant leur recroissance au printemps  ?

Une des questions qui se posent lorsqu’il s’agit de prendre soin des plantes vivaces est le moment propice pour l’élagage. Dans la plupart des cas, attendez l’avènement du printemps. Le faire en automne serait néfaste pour les oiseaux, car le feuillage qui tombe pendant l’hiver leur fournit de la nourriture et un abri. De plus, il isole le sol et protège les racines des plantes vivaces. Cependant, dans le cas des plantes vivaces, les tâches d’entretien doivent être concentrées en septembre, pour protéger les plantes vivaces d’un hiver à venir et préparer leur floraison pour le printemps.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Cisailles ou sécateur
  • Copeaux de bois
  • Paillis de feuilles déchiquetées
  • Compost
  • Truelle
  • Chaussette de nylon
  • Mousse de tourbe

Étapes de réalisation

1. Entretien général

Coupez le feuillage vivace qui est atteint de maladies, après la première gelée, et jetez-le, plutôt que de le composter. Étalez au niveau du sol une couche de 10 à 12 centimètres de paillis, de copeaux de bois ou de feuilles déchiquetées. Ce paillage agit comme une couverture isolante, qui régule les températures du sol et réduit les dommages de l’hiver. Le paillis limite également les effets des gels et des dégels fréquents qui amènent le sol à se dilater et à se contracter.

2.

Créez de nouveaux lits de jardin auxquels vous ajouterez du compost à l’automne. Le compost se décompose pendant l’hiver, améliorant ainsi la texture et le drainage du sol. Vos plantes vivaces seront prêtes pour la saison de croissance au printemps.

3. Hivernage des plantes vivaces

Déterrez les glaïeuls, les lys des fleuristes et les lys trompettes immédiatement avant ou après une forte gelée. Élaguez leurs feuillages avant de les replanter. Râtelez le sol et permettez aux bulbes de sécher dans un endroit frais pendant deux ou trois semaines. Enlevez les parties sèches ou ratatinées et stockez les bulbes dans une chaussette de nylon à une température allant de 1 à 7 degrés Celsius. Le réfrigérateur ou un garage isolé constituent des choix idéals.

4.

Déterrez les dahlias, les alstroemères et les lys gloriosa, une fois qu’ils seront élagués après le premier gel. Enlevez toute la motte et enveloppez les tubercules dans une couche de 10 à 12 centimètres de mousse de tourbe ou de copeaux de bois. Conservez-les dans un réfrigérateur à une température comprise entre 1 et 7 degrés Celsius.

5.

Coupez le feuillage des bégonias tubéreux, des alocasias et des lys calla, avant la première gelée. Une fois déterrés, mettez les bulbes dans de la mousse de tourbe ou de la sciure. Conservez-les à des températures entre 7 et 12 degrés Celsius.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on