Comment fertiliser les mûriers de Boysen ?

Comment fertiliser les mûriers de Boysen ?

Comme tous les autres fruits de Moracées, les mûriers de Boysen sont autogames, ou autoféconds, c'est-à-dire qu'ils se reproduisent tout seuls. Ils préfèrent un sol légèrement acide et nécessitent un arrosage régulier, surtout dans les climats secs. Pour produire de douces et de juteuses baies, il est impératif de fertiliser vos mûriers de Boysen.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Engrais équilibré
  • Azote
  • Phosphore
  • Oligo-éléments

Étapes de réalisation

1. Azote

Ce macronutriment est essentiel à la croissance du feuillage. Peu de plantes produisent l’azote pour en alimenter le sol (comme les légumineuses), la plupart des plantes pompent ce nutriment de base du sol. Il est donc important de rajouter régulièrement une quantité d’azote au sol. Vos mûriers de Boysen en seront plus luxuriants et parviendront à absorber la lumière nécessaire à la photosynthèse.

2. Phosphore

Le phosphore favorise la croissance des racines. Les baies telles que les mûres de Boysen, les framboises et les myrtilles, possèdent de larges systèmes de racines légèrement enfouies dans le sol, d’où naîtront de nouvelles tiges, et finalement, de nouvelles plantes. En outre, le phosphore accélère la maturité des mûres de Boysen et favorise la floraison, ce qui augmente la production des mûriers. Par ailleurs, l’eau ne réduit pas la teneur du sol en phosphore aussi rapidement qu’elle le fait dans le cas de l’azote. Toutefois, il serait plus sain d’ajouter régulièrement du phosphore dans le sol.

3. Potassium

Pour garder vos plantes robustes et saines, assurez-vous qu’elles obtiennent suffisamment de potassium. Cela permet aux mûriers de Boysen de supporter les changements météorologiques et les rend plus résistantes aux maladies. Le potassium rend les tiges de vos plantes plus fortes en consolidant les parois des cellules végétales. Un niveau insuffisant de potassium dans le sol va conduire au ralentissement de la croissance des plantes et favorisera l’apparition de tiges fragiles et cassantes.

4. Les oligo-éléments

Les oligo-éléments tels que le fer, le zinc, le molybdène, le cuivre, le magnésium, le bore et le manganèse, contribuent également au développement et à la santé globale des mûriers de Boysen. La plupart des sols ne comprennent pas ces éléments, ou en contiennent peu. Assurez-vous, donc, de choisir un engrais qui les contient tous.

5. Engrais équilibré

Différentes plantes ont besoin de différentes quantités de nutriments. Pratiquement tous les engrais contiennent de l’azote, du phosphore et du potassium dans des quantités variables. Pour fertiliser les mûriers de Boysen, sélectionnez un engrais équilibre 5-2-6 (c'est à dire 5 pour cent d’azote, 2 pour cent de phosphore et 6 pour cent de potassium). Alors que l’azote, le phosphore et le potassium constituent seulement 13% des nutriments, le reste est constitué d’une combinaison d’oligo-éléments (assurez-vous qu’ils comprennent le fer, le zinc, le molybdène, le cuivre, le magnésium, le bore et le manganèse).

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on