Quels sont les différents types de fleurs broméliacées ?

Quels sont les différents types de fleurs broméliacées ?

Les broméliacées, dont beaucoup produisent de belles fleurs, poussent à la fois dans l’air et dans le sol. De nombreuses variétés sont monocarpiques, ce qui signifie qu’elles produisent des fleurs une seule fois, souvent d’une durée de floraison deux à quatre mois, après quoi les fleurs se fanent. Par ailleurs, les différents types de fleurs broméliacées peuvent être cultivés à l’intérieur ou dans des serres.

Étapes de réalisation

1. Principaux types de broméliacées

Il existe plus de 2000 espèces de broméliacées, dont beaucoup proviennent dans les hauts plateaux andins d’Amérique du Sud. La plupart des broméliacées poussent en grappes disposées en entonnoir. Leur feuillage est coriace et souvent panaché, de rayures légères à très larges.

Les broméliacées produisent des fleurs de couleurs vives. Certaines se développent sur d’autres plantes, d’autres poussent dans le sol.

2. Broméliacées épiphytes

La majorité des broméliacées sont épiphytes, c’est-à-dire qu’elles poussent à la surface d’un végétal. Ces broméliacées s’attachent aux arbres, desquelles elles extirpent l’eau et les éléments nutritifs directement à partir de leurs feuilles.

Les producteurs utilisent de la mousse de sphaigne imbibée en guise de lit pour la plante jusqu’à ce qu’elle s’ancre sur la branche d’un vieil arbre. Les petites broméliacées peuvent toutefois être coincées dans les crevasses de l’écorce.

3. Broméliacées poussant dans le sol

Les broméliacées terrestres ont besoin d’un sol pour se développer. Elles peuvent être cultivées dans des pots, mais préfèrent des lits plus spacieux, comme ceux d’une serre. Une broméliacée nécessite de la lumière tout au long de l’année.

4. Broméliacées populaires

Les guzmanias sont des plantes épiphytes qui fleurissent durant les mois d’été. Les guzmanias ont besoin de chaleur, d’humidité et de lumière pour produire finalement de belles fleurs orange et rouge.

Le tillandsia, comme le guzmania, est une plante épiphyte qui utilise ses racines pour s’établir sur d’autres plantes. Il est originaire des climats secs et désertiques. La variété à feuilles épaisses s’adapte aux zones arides, tandis que la variété à feuilles minces nécessite un arrosage copieux. Le tillandsia peut survivre à des températures froides, mais est sensible au gel. Ses fleurs initialement vertes prennent finalement une couleur rouge vif.

5.

L’aechmea est également un épiphyte. Plus de 140 variétés d’aechmea se trouvent au Mexique et à travers l’Amérique du Sud.

L’aechmea fasciata se développe idéalement comme plante d’intérieur. Ses larges feuilles vertes zébrées et argentées et ses fleurs bleu lavande font toute la réputation de sa beauté.

6.

La neoregelia spectabilis produit des feuilles colorées dans une variété de formes et des fleurs d’un bleu lumineux. Elle est cultivée dans le sol et peut survivre à la chaleur, au froid, à un bas niveau d’humidité ainsi qu’à une longue exposition à la lumière du soleil.

7.

Le cypthathus se développe dans le sol. Ses feuilles succulentes, dotées d’un panaché bronze, blanc ou rose, sont chantournées de dents ondulées. Elles peuvent survivent à une large gamme de températures.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on