Comment prendre soin d’un bonsaï d’intérieur ?

Comment prendre soin d’un bonsaï d’intérieur ?

Le jardinage d’intérieur est un concept populaire, car il apporte une valeur estimable à la décoration de la maison. L’art du bonsaï a été perfectionné au cours des siècles, au Japon et en Chine. Les bonsaïs sont des arbres en pot, qui dépendent entièrement des soins pour conserver leur existence et leur beauté. Bien que chaque bonsaï puisse avoir besoin d’entretien particulier, certaines tâches permettent de prendre soin d’un Bonsaï d’intérieur et de lui assurer une longue et fructueuse vie.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Échelle
  • Engrais soluble
  • Ciseaux
  • Pince à branche concave
  • Petite truelle de jardin

Étapes de réalisation

1. Bien arroser un bonsaï

Tout d’abord, afin de prendre soin de votre bonsaï, vous devez apprendre à l’arroser correctement. Les bonsaïs ne doivent pas être arrosés trop souvent à moins que le sol ne soit sec. Ces arbustes sont plantés dans un sol spécialement formulé qui retient l’humidité, l’arrosage excessif pourrait donc leur nuire.

Alimentez votre bonsaï avec de l’eau chaude pour protéger sa couche arable. Lorsque l’eau s’écoule du fond du pot, la plante aurait atteint sa suffisance en termes d’humidité.

2. Fertiliser un bonsaï

Fertilisez votre bonsaï une ou deux fois par mois pendant la saison de croissance. Utilisez un engrais soluble dans l’eau et appliquez-le immédiatement après arrosage.

3. Quelle lumière pour un bonsaï ?

Assurez-vous que votre bonsaï d’intérieur reçoit assez de lumière. Placez votre arbre dans un endroit où il peut recevoir deux à quatre heures de soleil par jour. Une ampoule fluorescente constitue un excellent substitut à la lumière naturelle. Respectez toutefois une distance de 18 centimètres entre votre arbre et la source de lumière.

4. Tailler un bonsaï

Taillez vos plantes régulièrement pour former et maintenir sa conception. L’élagage permet d’encourager la croissance des branches et d’enlever les branches qui encombrent la conception. L’élagage contrôle également la direction de la croissance.

5. Rempoter un bonsaï

Comme d’autres plantes cultivées en conteneur, les bonsaïs doivent être rempotés pour rafraîchir leur sol et encourager une croissance modérée. Rempotez votre bonsaï d’intérieur tous les deux à trois ans au printemps.

Pour ce faire, retirez un tiers de la motte pour maintenir l’équilibre entre les racines et l’arbre avant de l’introduire dans le sol frais. Tassez doucement le sol autour de la base et arrosez judicieusement.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Les bonsaïs exigent un sol poreux qui assure un bon drainage.

Mise(s) en garde :

Utilisez un sol spécialement formulé pour le bonsaï lorsque vous envisagez de le rempoter pour éviter que votre arbre ne soit infecté.

Évaluez les besoins en eau de votre bonsaï avant de l’arroser.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on