Comment travailler moins pour s'occuper d'un enfant handicapé ?

 

par Tam |

     
Comment travailler moins pour s'occuper d'un enfant handicapé ?

Parents qui travaillent et ont un enfant handicapé, cet article vous concerne tout particulièrement. Si vous souhaitez prendre plus de temps pour vous occuper de lui, pour l'emmener à des rendez-vous médicaux ou des activités éducatives, ou simplement parce que vous souhaitez rester auprès de votre enfant pour le rassurer et lui donner le maximum, sachez que des aides existent.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Coordonnées de la Caf ou de la Msa (Mutualité Sociale Agricole) dont vous dépendez
  • Coordonnées de la Maison Départementale des Personnes Handicapées dont vous dépendez (MDPH)
  • Certificat médical détaillé établi par votre médecin et attestant de l'état de santé de votre enfant

Étapes de réalisation

1. Le congé parental d'éducation

Avant les 3 ans de votre enfant et si son diagnostic n'est pas encore établi, vous bénéficiez comme tous les parents de la possibilité de prendre un Congé parental d'éducation (à temps total ou partiel). Pour compenser la perte de revenus, ce congé peut être complété par une aide de votre CAF : le Complément de Libre Choix d'Activité (dans le cadre de la Prestation d'Accueil du Jeune Enfant - PAJE). Pour un premier enfant, cette aide peut vous être accordée pendant 6 mois. Pour les suivants, elle peut vous être accordée jusqu'à leur troisième anniversaire.

2. Les aides financières

Dès que le handicap de votre enfant est diagnostiqué et que votre médecin peut en établir un certificat médical détaillé, vous pouvez bénéficier d'aides financières spécifiques. Vous êtes susceptibles de toucher l'Allocation d'Éducation de l'Enfant Handicapé (AEEH) ainsi que l'un de ses compléments ou que la Prestation de Compensation du Handicap (PCH). Cette aide est obtenue pour une période allant de 1 à 5 ans, et peut être renouvelée. Elle est à demander auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) dont vous dépendez.

3. Le congé de présence parentale

Auprès de votre employeur, vous pouvez obtenir un Congé de présence parentale. Vous disposez alors d'une réserve de 310 jours ouvrés, à utiliser sur une période de 3 ans maximum. Ce congé peut être renouvelé si besoin. Vous pouvez dès lors toucher l'Allocation Journalière de Présence Parentale (AJPP) de la part de votre CAF. Vous serez indemnisés pour chaque jour de congé pris, dans la limite de 22 jours par mois et pour une durée de 3 ans. Cette aide peut être également renouvelée en cas de besoin. Elle est cumulable avec l'AEEH (mais pas ses compléments).

4. Le travail à temps partiel

Le travail à temps partiel

Vous pouvez aussi demander à votre employeur de travailler à temps partiel. Vous pourrez percevoir l'AEEH ainsi que ses compléments. Si vous le pouvez, exercez un emploi avec des horaires qui correspondent aux structures d'accueil, notamment scolaires : cela vous permettra de conjuguer plus facilement fins de mois et temps disponible pour votre enfant (travail en administration par exemple). Choisir un statut d'indépendant qui puisse vous offrir des horaires souples ou un travail à la maison peut aussi vous aider (assistante maternelle, aide ménagère, auteur...).

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Les Maisons Départementales des Personnes Handicapées sont des interlocuteurs privilégiés pour vous renseigner et vous conseiller dans des démarches souvent longues et complexes.

N'hésitez pas à insister et multiplier les demandes en cas de difficultés, se faire aider d'un syndicat peut être utile pour obtenir un temps partiel auprès de votre employeur.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

towin

Comment réintégrer mon emploi après un congé sabbatique ?

Un salarié peut prendre un congé sabbatique pendant une durée maximale d'un an. Ce congé lui permet de s'adonner à une autre activité, de faire un voyage ou de se rendre utile auprès d'une association humanitaire. Mais une fois achevé, le salarié

bzh56

Comment peut-on soumettre un salarié à une sanction disciplinaire ?

Le salarié qui commet une faute pendant la durée de son travail peut faire l'objet d'une sanction disciplinaire. L'employeur doit respecter une procédure très stricte à partir de l'instant où il a connaissance de la faute commise par son salarié. V

bzh56

Comment savoir ce que votre contrat de travail à temps partiel doit comporter ?

Votre contrat de travail à temps partiel est un contrat spécifique qui doit comporter certaines clauses et mentions obligatoires sous peine d'être requalifié en contrat de travail à temps plein. Quels sont ces obligations du salarié et de l'employeu

Chercher un article sur Comment fait-on