Comment entretenir les liens avec les enfants de son ex-compagne ?

Comment entretenir les liens avec les enfants de son ex-compagne ?

Bien qu’ils les élèvent comme leur propre enfant, les beaux-pères et les belles-mères ne sont aux yeux de la loi que des tiers. Lors d’une séparation avec le père ou la mère biologique des enfants, ces derniers sont lésés. Ils se retrouvent sans autorité et sans droit sur l’enfant. Alors, comment continuer à entretenir ces liens ?

Étapes de réalisation

1. Un projet abandonné ?

En 2008, un projet permettant de rendre légitime le lien entre le beau-père (ou la belle-mère) et les enfants était en pourparlers. Malheureusement, ce projet n’a pas vu le jour. Pourquoi ? Parce que cette loi n’est pas dans l’intérêt de l’enfant. L’enfant étant déjà balloté entre ses vrais parents, il est difficile en prime de lui imposer un nouveau mode de vie ou de garde, qui perturberait son avenir. En 2013, un projet sur le sujet est en pourparlers. Affaire à suivre...

2. Dialoguer avec l’ex

Une rupture est un événement traumatisant, aussi bien pour vous que pour l’enfant. Les cris et les pleurs entraînent une souffrance. D’ailleurs, une rupture sur deux se termine par une séparation conflictuelle. Pour l’intérêt de l’enfant, essayez un maximum de communiquer dans le calme, et demandez à votre ex l’autorisation de garder un contact avec l’enfant. Si l’enfant a plus de 13 ans, il doit donner son avis sur le sujet.

3. La correspondance

Pour éviter tout contact avec votre ex-partenaire, il est préférable dans un premier temps de garder un contact éloigné. Proposez à l’enfant, un maintien de contact par courriels, lettres manuscrites, téléphoniques ou via les réseaux sociaux (FACEBOOK par exemple). Ce petit contact permettra de conserver votre place de beau-parent.

4. Les activités sportives ou culturelles

Si vous avez vécu de longues années auprès de l’enfant, vous connaissez ses centres d’intérêt, que ce soit au niveau du sport ou des activités culturelles. Demandez l’autorisation aux parents de poursuivre cette activité en toute complicité. Vous aurez, dès lors, votre moment partagé avec l’enfant de votre ex.

5. Son anniversaire

La date d’anniversaire est une date à retenir. Ce jour-là, montrez votre pensée en lui envoyant un petit présent (si vous ne pouvez pas le voir), ou apportez-le lui en main propre (si l’autre parent est d’accord).

6. Le dialogue avec l’enfant

Rien ne sert de mentir, ni même d’envenimer la situation. Hors de question de porter des propos injurieux ou malsains sur les parents. L’enfant n’accepterait pas vos propos et cesserait toute relation avec vous. Le mieux est de rester à l’écoute de l’enfant, tout en restant neutre. Par exemple, si l’enfant se plaint d’une attitude sur son éducation, il est préférable de ne pas soutenir l’enfant, mais de lui dire que sa mère (ou son père) fait de son mieux pour lui apporter la meilleure éducation.

7. La relation avant tout

Le but lors d’une séparation est de continuer à entretenir une relation saine et équilibrée avec l’enfant. Ne lui imposez pas de vous voir ou n’essayez pas de vous accaparer l’enfant. Cela nuirait à son équilibre. Devenez plutôt son grand frère (ou sa grande sœur). Et s’il refuse de vous voir, respectez son désidérata. Il changera peut-être d’avis dans l’avenir.

8. Et au niveau juridique ?

En dernier recours, si vous n’avez pas trouvé une entente avec les parents biologiques, vous êtes en droit de demander un droit de visite et un droit de correspondance auprès du juge des affaires familiales du lieu de résidence de l’enfant. Le dossier est étudié attentivement par le juge, qui statue en fonction du cas présenté.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

sandy64

Comment apprendre aux enfants à respecter leurs grands-parents ?

Les grands-parents ont beaucoup de choses à apporter aux jeunes générations. Si, dans certains pays, les ancêtres sont vénérés et respectés, il n'en est pas toujours de même dans nos pays occidentaux et les jeunes générations n'arrivent pas tou

Chercher un article sur Comment fait-on