Planter et entretenir ses anthémis

Planter et entretenir ses anthémis

Embellir un massif avec l'anthémis

L'anthémis, que vous connaissez peut-être mieux sous le nom de camomille, est une superbe fleur qui ressemble à la marguerite. Elle illuminera vos jardins, balcons et terrasses par sa longue floraison, abondante de juin jusqu'aux gelées. L'anthémis est très facile à cultiver. C'est aussi une plante médicinale.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Famille des Astéracées
  • Plante à fleurs, fleurs coupées
  • Plante aromatique et médicinale
  • Climat océanique, semi-océanique, continental, méditerranéen
  • Feuilles argentées, vert foncé, bleues
  • Fleurs blanches, jaunes, orange, rouges, jaunes
  • Végétation : vivace
  • Feuillage persistent
  • Hauteur à maturité : 0,15 à 1 m
  • Entretien facile
  • Besoin en eau moyen
  • Croissance rapide
  • Multiplication par semis ou bouturage
  • Résistante au froid (rustique)
  • Exposition : soleil, mi-ombre
  • Utilisation : balcon ou terrasse, serre et véranda, couvre-sol, massif ou bordure, rocaille
  • Plantation : pleine terre, bac, pot ou jardinière
  • Sol calcaire, sableux, caillouteux, humus, terreau
  • Humidité du sol : sol drainé, sol sec
  • Période de plantation ou de semis : mars, avril, mai, février
  • Période de floraison : mai, juin, juillet, août, septembre, octobre

Étapes de réalisation

1. Présentation de l'anthémis

L'anthémis appartient à la famille des Astéracées. Anthémis, vient du grec anthemon qui veut dire fleuri, et anthos fleurs. Il est principalement originaire d'Europe méridionale. Cette jolie vivace, de croissance rapide et plus ou moins rustique selon la région, possède un feuillage vert bleuté à gris vert. Ses jolies petites fleurs simples ou doubles, ressemblant à des marguerites des prés, sont de couleurs très variées : blanc, jaune, orange, rose ou rouge. Sa floraison s'étale de juin jusqu'aux premiers froids. Selon les espèces, l'anthémis peut mesurer de 15 cm à plus de 1 mètre.

Les fleurs de l'Anthémis nobilis (camomille romaine) ont également des propriétés médicinales, elles sont utilisées en tisane pour aider à la digestion. On extrait également une huile essentielle qui a l'avantage de traiter les conjonctivites, les migraines, l'arthrite, les rhumatismes, le mal de dents ou d'oreilles. L'anthémis est aussi très utile pour soigner les infections de la peau et les varices.

2. Espèces et variétés de l'anthémis

On distingue une centaine d'espèces d'anthémis, de différentes tailles. Nous présenterons ici les plus cultivées.


► Variétés basses à moyennes

• Anthémis maritime, camomille maritime, fausse camomille (Anthemis maritima) :
Floraison : printemps-été
0,10 à 0,35 m
Très adapté au vent, aux embruns et au sel
Il est aussi utilisé pour fixer le système dunaire le long des plages.

• Anthémis rudolphiania, camomille, golden marguerite (Anthemis rudolphiana) :
Floraison : juin, août
0,25 m
Feuillage argenté
Idéal en rocailles et massifs
Attire les papillons

• Anthémis nobilis, camomille romaine, camomille noble, grande camomille, camomille : Reine d'Anjou (Anthemis nobilis ou Chamaelum nobile)
Floraison : juin – août
0,20 à 0,30 m
Feuillage vert gris – feuilles velues
Plante médicinale
Fleurs très odorantes
Excellent couvre-sol


► Variétés hautes

• Anthémis des teinturiers, œil-de-bœuf (Anthemis tinctoria) :
Floraison : printemps-été
0,50 à 1,30 m
Servait à faire de la teinture pour les étoffes
Feuillage persistant
Croissance très rapide

• Anthémis de Saint-Jean (Anthemis sancti-johannis) :
Floraison : été
0,50 à 0,80 m
Feuillage persistant hors gel

• Anthémis des Canaries, anthémis arbustif, marguerite des Canaries (Anthemis frutescens) :
Floraison : printemps jusqu'aux gelées selon le climat
0,60 à 1 m
Le plus populaire
Plante buissonnante
Nombreuses petites fleurs

3. Où planter l'anthémis ?

En règle générale, l'anthémis aime un sol bien drainé, humifère à pauvre, voire sablonneux, caillouteux à calcaire selon les variétés :
• L'anthémis maritime préfère un sol sablonneux.
• L'anthémis des Canaries aime un sol léger et bien drainé.
• Quant à la camomille romaine ou (Anthémis nobilis), elle apprécie un terrain drainé et enrichi en potasse. Cette belle vivace aime une exposition en plein soleil, mais abritée du froid hivernal.
• L'anthémis de Saint-Jean tolère un emplacement mi-ombre.

Selon les variétés, on peut l'utiliser pour décorer des massifs, rocaille, bordures, mais aussi en pot ou en jardinière pour orner les balcons, terrasses et vérandas. On peut aussi faire de jolis bouquets avec les variétés hautes. L'anthémis s'associe très bien avec les bidens, les monardes, les sauges, les rudbeckias.

4. Quand et comment le planter ?

En pleine terre :
• Plantez les plants, en godet, au printemps après les gelées.
• Arrosez modérément.
• Espacez les plants de 40 à 80 cm selon les variétés.

En pot :
• Mettez une couche de drainage au fond du pot.
• Mélangez du terreau à de la terre de jardin.

5. Culture et entretien de l'anthémis

L'anthémis est facile à cultiver :
• Supprimez les fleurs fanées pour stimuler la floraison.
• Rabattez (coupez) légèrement les tiges au printemps.
• Arrosez modérément en laissant la terre sécher entre deux arrosages.
• Utilisez de temps en temps un engrais pour plantes fleuries.
• Hivernez les plantes en pots, en novembre, dans un endroit frais et sec et ressortez-les au printemps (arrosez une à deux fois par mois).
• Pour les plantes en pleine terre, réalisez un paillage de plusieurs centimètres sur la touffe. Il est aussi possible de la couvrir avec un voile d'hivernage.

6. Multiplication de l'anthémis

On peut multiplier l'anthémis grâce à la méthode du semis et du bouturage.
En semis :
• Semez sous abri ou sous serre, en février-mars.
• Repiquez en godet.
• Mettez en place, en mai, après les gelées.

Le bouturage :
• Effectuez le bouturage, en septembre, en godets.
• Ôtez des tronçons de tiges non fleuries de 10 cm environ, en supprimant les feuilles inférieures.
• Rempotez dès que les premières feuilles surgissent.
• Pincez pour ramifier la plante.

7. Maladies, nuisibles et parasites

L'anthémis est assez résistante, toutefois, il redoute les attaques de pucerons et l'oïdium en mai.

Les pucerons sont des petits insectes qui se déplacent en colonie pour sucer la sève des plantes :
• Symptômes : les feuilles se recroquevillent, s'enroulent et deviennent collantes.
• Traitement : Éliminez-les tout simplement à la main ou pulvérisez sur les plantes, une potion à base d'eau et de savon noir ou de Marseille fondu dans cette dernière. Le savon asphyxie les pucerons.

L'oïdium est une maladie nommée également « maladie du blanc ». Cette maladie se caractérise par l'apparition d'un feutrage blanc grisâtre, d'aspect farineux, sur les feuilles, les boutons floraux ou sur les jeunes pousses :
• Précautions : évitez les arrosages trop abondants.
• Traitement : supprimez et brûlez les plantes atteintes par l'oïdium. Pulvérisez éventuellement avec un fongicide. Le soufre est aussi très actif pour lutter, dès le printemps, contre l'oïdium.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

L'anthémis est utile au verger pour favoriser la fécondation. Il sert de reposoir aux mouches butineuses.

Pour lutter contre l'oïdium, il est judicieux de respecter les distances de plantation, mais aussi d'effectuer un arrosage de bonne heure le matin plutôt que le soir. Laissez le sol sécher entre deux arrosages.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on