Cultiver et entretenir la bardane

Cultiver et entretenir la bardane

La bardane au potager

La bardane est une jolie plante ornementale qui a des vertus médicinales. On la cultive aussi au potager. Ses feuilles se dégustent en salade ou cuites. Cette belle vivace oubliée fleurit dès l'été en capitules rose-violet. On l'appelle aussi Arctium lappa, gobo, gratteron, herbe aux teigneux, oreille de géant ou chou d'âne.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Famille des Astéracées
  • Plante comestible
  • Légume
  • Plante médicinale
  • Climat océanique, semi-océanique, continental, montagnard, méditerranéen
  • Feuilles argentées ou vert pâle
  • Fleurs roses, mauve à violet
  • Végétation : vivace, bisannuelle
  • Feuillage caduc
  • Hauteur à maturité : 1,50 à 2 m
  • Entretien facile
  • Besoin en eau moyen
  • Croissance normale
  • Multiplication par semis
  • Résistante au froid (rustique)
  • Exposition : soleil, mi-ombre
  • Utilisation : potager
  • Plantation : pleine terre
  • Type de sol : humus, terreau
  • PH du sol : neutre
  • Humidité du sol : sol drainé
  • Période de plantation ou de semis : avril, mai, juin, septembre
  • Période de floraison : juin, juillet, août
  • Période de récolte : juin, juillet, août, septembre

Étapes de réalisation

1. Présentation de la bardane

Présentation de la bardane

La bardane est un légume sauvage ancien. Elle fait partie de la famille des Astéracées. On la nomme également gobo, gratteron, herbe aux teigneux, chou d'âne ou oreille de géant. Cette vivace qui peut être cultivée en bisannuelle possède des feuilles de 30 cm à 50 cm, de couleur vert clair sur le dessus et blanc velouté dessous. Ses petites bractées, qui fleurissent en période estivale, sont équipées de crochets qui se fixent sur nos vêtements ou sur les poils des animaux.

Cette plante médicinale est aussi appréciée pour ses bienfaits sur la peau. Elle soigne les furoncles, les panaris, les abcès et certaines plaies variqueuses.

En cuisine, ses feuilles s'utilisent crues en salade, ou cuites. On les cuisine comme des épinards. Quant à la racine et la hampe florale, elles ont un goût d'artichaut.

2. Sous-espèces et variétés de bardane

La principale espèce cultivée est la grande bardane.

• Grande bardane ou bardane géante (Arctium lappa) :
Tolère des températures de -25°C voire plus
2 mètres
Racines, feuilles et graines ont des vertus dépuratives, sudorifiques et diurétiques.

• Petite bardane (Arctium minus) :
Tolère des températures très basses également.
1 m environ
Capitule de 1,5 à 2,5 cm à pédoncule court
On la trouve à l'état sauvage car elle est peu cultivée.

3. Un peu d'histoire

Un peu d'histoire

On retrouve la bardane en France, dans les décombres, les terrains vagues et plus particulièrement au bord des chemins. Elle est originaire d'Europe et d'Asie. La bardane est utilisée depuis le Moyen âge pour traiter la goutte, les tumeurs cancéreuses et certaines maladies transmissibles sexuellement. On dit que la racine de bardane aurait servi à soigner Henri III de la syphilis.

4. Où planter la bardane ?

• La bardane aime une exposition ensoleillée ou une mi-ombre légère.
• Elle préfère un sol riche, profond et humifère.
• Au potager, la bardane est une excellente plante compagne.
• Quant à la culture en pot, elle est à éviter car les racine sont trop profondes.

5. Quand et comment planter la bardane ?

• Plantez la bardane au début du printemps.
• Prévoyez un espacement de 20 cm entre chaque plant.
• Recouvrez les graines de 2 cm de terre affinée.
• Faites un apport de fumier à la plantation.

6. Culture et entretien de la bardane

La bardane se cultive très facilement :
• Coupez les fleurs pour éviter des semis spontanés.
• Coupez les parties sèches à la fin de la saison.
• Paillez au pied pour garder de la fraîcheur au pied.
• Arrosez modérément.

7. Récolte

Les feuilles de la bardane se récoltent de juin à septembre et au fur et à mesure des besoins. La racine se récolte en automne. Tranchez à côté de la plante au moyen d'une fourche bêche pour arracher les racines longues et profondes. Il est préférable d'utiliser la bardane quand elle est fraîche.

8. Multiplication de la bardane

La meilleure méthode de multiplication de la bardane est le semis. Les semis se réalisent, en pépinière ou directement en pleine terre, du mois d'avril au mois de juin, voire en septembre.

9. Maladies, nuisibles et parasites

La bardane est résistante aux maladies mais elle craint les limaces.

Symptômes : la bardane est recouverte de baves (mucus) et criblée de trous.

Utilisez de la sciure de bois, du marc de café, des coquilles d’œuf pilées comme barrière naturelle contre les limaces.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

La bardane est aussi utilisée pour fabriquer des préparations afin de soigner les autres végétaux.

Mise(s) en garde :

Les graines de la bardane qui peuvent être avalées par les animaux domestiques, sont susceptibles d'entraîner des irritations de leur tube digestif.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on