Cultiver la belle de nuit

Cultiver la belle de nuit

La belle de nuit au jardin

La belle de nuit offre de belles fleurs de couleurs différentes sur un même pied. Au crépuscule, elle fleurit généreusement et son parfum délicat embaume les jardins, terrasses et balcons. De plus, elle est facile à cultiver. On l'appelle également Mirabilis jalapa, quatre heures, herbe triste, merveille du Pérou ou faux jalap.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Famille des Nyctaginacées
  • Plante à fleurs
  • Plante aromatique ou médicinale
  • Tubercule
  • Climat Océanique, semi-océanique, continental, méditerranéen
  • Feuilles vert pâle
  • Fleurs blanches, jaunes, rouges, roses, multicolore
  • Végétation : vivace, annuelle
  • Feuillage caduc
  • Forme : buissonnant
  • Hauteur à maturité : 50 à 1 m
  • Entretien facile
  • Besoin en eau faible
  • Croissance rapide
  • Multiplication par semis, division ou bouturage
  • Résistance au froid : moyenne (semi-rustique)
  • Exposition : soleil, mi-ombre
  • Utilisation : balcon ou terrasse, massif ou bordure, haie
  • Plantation : pleine terre, bac, pot ou jardinière
  • Type de sol : humus, terreau
  • PH du sol : neutre
  • Humidité du sol : sol drainé
  • Période de plantation ou de semis : avril-mai
  • Période de floraison : juin, juillet, août, septembre, octobre

Étapes de réalisation

1. Présentation de la belle de nuit

Présentation de la belle de nuit

La belle de nuit, également nommée herbe triste, est une plante vivace non rustique, cultivée comme une annuelle, qui fait partie de la famille des Nyctaginacées. Son nom tient au fait qu'elle ne s'ouvre qu'au crépuscule. Elle est originaire de l'Amérique du Sud (Pérou, Chili) et possède des fleurs rouges, jaunes, roses, blanches, en forme d'entonnoir très évasé, qui s'ouvrent le soir et se fanent le lendemain matin. Néanmoins, ses fleurs sont très vite remplacées par des nouvelles, ce qui en fait une plante très florifère. Son feuillage est très décoratif. Sa floraison abondante et multicolore, qui dure tout l'été, dégage un parfum suave très agréable.

Ses fleurs sont utilisées comme colorant alimentaire. Celles réduites en pâtes sont utiles pour soigner les herpès. En cosmétologie, on utilise ses graines pour lutter contre les problèmes de peau comme l'eczéma ou la gale. Quant aux tubercules, ils possèdent des substances purgatives, antiparasitaires, diurétiques et anti-inflammatoires urinaires.

2. Espèces et variétés de la belle de nuit

Il existe une espèce type de belle de nuit et quelques variétés :

• Belle de nuit (Mirabilis jalapa) :
Floraison de juin à octobre
0,6 à 1 m
Vivace herbacée tubéreuse disposant de vertus médicinales
Croissance rapide

• Belle de nuit 'Arlequin' (Mirabilis jalapa) :
Fleurs panachées

•Belle de nuit 'Limelight' (Mirabilis jalapa) :
Feuillage jaune

•Belle de nuit 'Tea Time' (Mirabilis jalapa) :
0,50 m
Petite taille avec un port compact

3. Où planter la belle de nuit ?

La belle de nuit aime les situations ensoleillées à mi-ombragées et à l'abri du vent. Elle ne supporte pas le gel. Elle préfère un sol fertile, frais et bien drainé. Elle s'associe très bien avec des plantes annuelles, les œillets et les roses d'Inde, le pétunia, mais aussi avec le géranium. On peut l'utiliser pour garnir des murets, pour décorer des massifs, en jardinière, proche d'une maison ou d'un passage pour profiter de son parfum très agréable.

4. Quand et comment la planter ?

Pour la plantation en godet, respectez un espacement d'environ 30 cm minimum entre chaque pied.

Pour les semis, plantez-les en pleine terre en mai (après les gelées) sur un sol enrichi de compost et éclaircissez à 40 cm. On peut réaliser un semis en pépinière à partir d'avril avec une mise en place fin mai. Il est préférable de les faire tremper 12 heures avant de semer.

5. Culture et entretien de la belle de nuit

Cette plante décorative demande très peu d'entretien :
• Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure pour stimuler la floraison. On peut récupérer les graines des fleurs fanées et les faire sécher pour les futurs semis. Elles gardent leurs facultés germinatives durant 6 ans.
• Pratiquez des arrosages réguliers, sachant que la belle de nuit est économique en eau et n'aime pas les excès d'humidité.
• Contrôlez son développement en ôtant des pieds dès leur apparition.
• Dans les régions au climat rigoureux, on peut garder la belle de nuit en conservant les souches tubéreuses qui auront été arrachées à l'automne. Entreposez-les dans un endroit frais et aéré. Replantez-les au printemps après les gelées. Pour les régions au climat doux, un paillage au pied suffira à la protéger.

6. Multiplication de la belle de nuit

Multiplication de la belle de nuit

La belle de nuit est envahissante, elle peut donc se ressemer spontanément. On peut aussi multiplier la plante par division des tubercules au début du printemps. Quant au bouturage des tiges, il se réalise au printemps ou en automne.

7. Maladies, nuisibles et parasites

La belle de nuit redoute les limaces et les pucerons. Utilisez un insecticide écologique pour les éradiquer.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Pour lutter contre les pucerons voraces des belles de nuit, déposez sur les feuilles des larves de coccinelles, qui adorent les pucerons. On peut se les procurer dans le commerce.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on