Planter la bourrache officinale

Planter la bourrache officinale

La bourrache au jardin médicinal

La bourrache officinale, pleine de charme, décore magnifiquement votre jardin. Ses feuilles parfument les salades, les crudités, mais aussi les poissons, les potages et les ragoûts. En outre, elle ne demande pas d'entretien spécifique.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Famille des Borraginacées
  • Plante comestible
  • Plante aromatique ou médicinale
  • Fleur comestible
  • Climat océanique, semi-océanique, continental, méditerranéen
  • Feuilles vert foncé
  • Fleurs blanches, bleues
  • Végétation : annuelle
  • Feuillage semi-persistent
  • Hauteur à maturité : 0,30 à 0,60 m
  • Entretien facile
  • Besoin en eau moyen
  • Croissance rapide
  • Multiplication par semis
  • Résistante au froid (rustique)
  • Anti-insecte : limaces, larves et mouches
  • Exposition : soleil, mi-ombre
  • Utilisation : balcon ou terrasse, massif ou bordure, rocaille, potager
  • Plantation : pleine terre, bac, pot ou jardinière
  • Type de sol : humus, terreau
  • PH du sol : neutre
  • Humidité du sol : sol drainé
  • Période de plantation ou de semis : mars, avril, mai, juin
  • Période de floraison : avril, mai, juin, juillet, août, septembre
  • Période de récolte : de mars à novembre

Étapes de réalisation

1. Autres noms de la bourrache officinale

Borago officinalis
Bourrache bâtarde
Bourrache commune
Bourraiche
Bourrage
Bourse à berger
Buglosse à larges feuilles
Fausse bourrache
Langue de bœuf
Langue d'oie
Herbe à concombre

2. Présentation de la bourrache officinale

Présentation de la bourrache officinale

La bourrache officinale fait partie de la famille des Borraginacées, elle est originaire des régions méditerranéennes et du sud de l'Europe. Nos aïeux employaient déjà cette plante en salade. On la trouvait généralement dans les jardins des simples. Cette jolie annuelle est une plante condimentaire, voire potagère. Elle possède des feuilles épaisses, et de couleur vert foncé, entièrement recouvertes de poils un peu piquants. Son feuillage est semi-persistant selon le climat. Ses fleurs de couleur bleue ou blanche selon les variétés et en forme de grappes sont hermaphrodites. Sa floraison mellifère s'étale d'avril à septembre.

En cuisine, les fleurs et les jeunes feuilles parfument les salades et accompagnent les crudités. On peut aussi utiliser les feuilles pour la préparation des ragoûts, des poissons et des potages. Elles sont également employées bien souvent comme l'épinard et les feuilles et les fleurs fraîches ou sèches permettent de faire des infusions.
Enfin, la bourrache a des propriétés médicinales : elle est apéritive, béchique, calmante, adoucissante, dépurative et diurétique. Elle est aussi riche en vitamine C, en sels minéraux et possède une huile essentielle.

À savoir : utilisez-la pour les bains de pied, car elle a un pouvoir délassant. Les feuilles favorisent la cicatrisation en cas de petite coupure.

3. Espèces et variétés de la bourrache

Il existe aussi une variété de bourrache à fleurs blanches.

• Borago officinalis :
Goût rappelant celui du concombre
0,30 à 0,60 m
Très décorative et rustique
Croissance rapide

• 'Alba' :
Goût rappelant celui du concombre
Se consomme comme la blette
0,30 à 0,60 m
Très décorative avec des fleurs blanches

4. Où planter la bourrache ?

La bourrache apprécie une exposition ensoleillée, mais non brûlante. Elle tolère une situation mi-ombragée. Elle préfère un sol léger, frais profond, bien drainé et riche en humus.

On peut la planter pour orner les massifs, les bordures, les rocailles, mais aussi au potager. Pour la culture en pot, prévoyez un pot d'au moins 20 cm de diamètre. Au potager, elle s'entend bien avec le chou, l'aubergine, la tomate, le fraisier et la plupart des plantes. Elle a l'avantage d'être un bon répulsif contre les limaces et la piéride du chou.

5. Quand et comment la planter ?

On peut semer la bourrache en place ou en pépinière.

► Semis en place :
• Semez de mars à juin (selon le climat et de préférence après les gelées).
• Prévoyez un espacement de 40 cm entre chaque rang.
• Éclaircissez à 30 cm, 15 jours à 3 semaines après le semis.

► Semis en pépinière :
• Semez en pépinière au mois de mars.
• Recouvrez les graines avec un demi-centimètre de terre affinée.
• Repiquez les plants lorsqu'ils ont deux ou trois feuilles.

6. Culture et entretien de la bourrache officinale

La bourrache ne demande pas d'entretien spécifique, cependant quelques gestes peuvent contribuer à la maintenir en bonne santé :
• Sarclez et binez régulièrement pour aérer la terre.
• Supprimez les mauvaises herbes.
• Arrosez normalement, mais arrosez plus copieusement en cas de forte chaleur et en cas de culture en pot.
• Fertilisez sans excès sachant que la bourrache tolère difficilement les engrais azotés et potassiques.
• Coupez les fleurs fanées pour éviter les semis spontanés.

7. Multiplication de la bourrache officinale

La méthode de multiplication de la bourrache est le semis. Néanmoins, on peut également récupérer les graines sur des fleurs fanées et les faire sécher pour des futurs semis. Elles gardent leurs facultés germinatives durant 3 ans.

À savoir : la bourrache se ressème spontanément, les graines sont transportées par les fourmis.

8. Récolte

► Quand et comment récolter la bourrache officinale ?
On peut récolter les feuilles 1 mois et demi après le semis et les fleurs 2 mois après. Récoltez les feuilles quand elles sont jeunes ainsi que les fleurs, de préférence au début de la floraison, et selon vos besoins.

► La conservation de la bourrache officinale
Faites sécher les feuilles et les fleurs dans un endroit sec et aéré. On peut aussi faire sécher les fleurs et les feuilles à four doux, mais très rapidement. Les fleurs se consomment de préférence fraîches, mais on peut aussi les faire glacer dans du sucre.

9. Maladies, nuisibles et parasites

La bourrache officinale ne semble pas sensible aux parasites, cependant elle pourrait redouter l'oïdium qui se caractérise par l'apparition d'un feutrage blanc grisâtre sur les feuilles. La croissance de la plante est ralentie et la production est abîmée. Pulvérisez du soufre sur la plante avec du soufre. Supprimez et brûlez les plantes malades.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

• La bourrache peut être employée comme engrais vert mélangé avec de la phacélie.

• Contre l’oïdium, le lait peut se révéler être un allié naturel et efficace puisqu'il possède des vertus antifongiques : mélangez ½ litre de lait dans 4,5 litres d'eau et pulvérisez 1 fois par semaine sur vos plantes infectées.

• Vous pouvez également l'utiliser en prévention.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on