Planter et entretenir ses bugles

Planter et entretenir ses bugles

Embellir son jardin avec l'aguja

Cette superbe fleur nommée bugle ou aguja est très esthétique et pleine de charme. Ses fleurs aux couleurs très variées décorent à merveille massifs, bordures, rocailles. Requérant peu de soin, elle peut également faire un excellent couvre-sol.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Famille des Lamiacées
  • Plante à fleurs
  • Plante médicinale
  • Fleur comestible
  • Climat océanique, semi-océanique, continental, montagnard, méditerranéen
  • Feuilles vert foncé
  • Fleurs blanches, jaunes, rouges, roses, bleues
  • Végétation : vivace
  • Feuillage : persistant, semi-persistant
  • Hauteur à maturité : 0,15 à 0,45 m
  • Largeur à maturité : 0,3 à 0,60 m
  • Entretien facile
  • Besoin en eau moyen
  • Croissance normale
  • Multiplication par division
  • Résistante au froid (rustique)
  • Densité de plantation : 6 à 9 pieds/m²
  • Exposition : soleil, mi-ombre
  • Utilisation : balcon ou terrasse, couvre-sol, bosquet ou forêt, massif ou bordure, rocaille
  • Plantation : pleine terre, bac, pot ou jardinière
  • Sol argileux, calcaire
  • PH du sol : alcalin, neutre, acide
  • Humidité du sol : sol drainé, humide
  • Période de plantation : toute l'année
  • Période de floraison : de mai à octobre

Étapes de réalisation

1. Présentation du bugle

Présentation du bugle

Cette vivace, nommée bugle, ajuga ou Ajuga reptans, est une plante robuste et facile à vivre. Elle est originaire d'Europe, d'Asie, d'Afrique et d'Australie. Ses jolies fleurs en forme de grappes très colorées ont une floraison longue et généreuse qui s'étale de mai à octobre selon les variétés. Son feuillage persistant, selon le climat, est généralement vert foncé.

À savoir : c'est une plante médicinale, car elle a des vertus curatives (guérison des plaies). L'ajuga reptans est dégustée en salade par les Italiens.

2. Espèces et variétés de la bugle

Il existe environ 40 espèces de bugles qui sont des plantes généralement rampantes et très basses, dont les plus cultivées :


► Variété la plus connue et la plus cultivée

• Bugle rampant, herbe de Saint-Laurent (Ajuga reptans) :
Floraison : avril à juillet selon le climat
0,10 à 0,40 m
Plante idéale en bordures, rocailles, sous-bois
Tige velue


► Les autres variétés

• Bugle de Genève (Ajuga genevensis) :
Floraison : fin de printemps
0,3 à 0,40 m
Tiges velues et dressées
Idéale en bordures ou rocailles

• Bugle pyramidale (Ajuga pyramidalis) :
Floraison : fin de printemps
0,25 m
Fleurs en épis pyramidaux

• Bugle incisée (Ajuga incisa) :
Floraison : avril-mai
0,40 m
Feuillage gris-vert bordé de blanc

3. Où planter la bugle ?

La bugle apprécie un sol frais et humide. Toutefois, elle s'adapte facilement à tout type de sol, comme l'ajuga rampante qui tolère assez bien le calcaire. Elle préfère une situation ensoleillée, mais un peu tamisée. L'ombre assez dense est aussi acceptée.
On peut l'utiliser en couvre-sol, pour décorer des massifs, ou en rocailles, mais aussi en jardinière. La bugle s'associe très bien avec les astilbes, le myosotis du Caucase, les impatiens, les hostas.

4. Quand et comment la planter ?

Plantez-la toute l'année (en dehors des gelées) à raison de 6 à 9 pieds/m2. Toutefois, semez les graines, en pleine terre, de préférence au printemps.

5. Culture et entretien de la bugle

La bugle ne demande aucun entretien particulier :
• Arrosez simplement en période estivale.
• Évitez de laisser le sol sécher en période hivernale, car le feuillage perd ses belles couleurs.

6. Multiplication de la bugle

La multiplication de la bugle se réalise par division des touffes au printemps ou quelquefois en automne. La bugle se multiplie également en détachant les rejets que celle-ci produit grâce à ses stolons.

7. Maladies, nuisibles et parasites

Maladies, nuisibles et parasites

La bugle est peu sensible aux maladies et aux parasites, cependant, elle redoute les limaces. Celles-ci sont redoutables, car elles dévorent les jeunes pousses. Elles laissent une trace de leur passage grâce à leur mucus. Pour lutter contre ces nuisibles, placez des feuilles de salade au pied de la bugle, que la limace dégustera, au lieu de manger votre belle plante. Vous pouvez aussi choisir d'éparpiller un antilimace en granulés, tel que le phosphate ferreux.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Le purin de fougères permet de lutter contre les escargots et les limaces. Vous pouvez le préparer vous-même :

• Faites macérer 850 g de feuilles de fougères dans 10 litres d'eau de pluie (si possible).

• Passez au tamis et pulvérisez cette potion diluée à 10 %.

Le purin peut être récupéré pour protéger le pied des légumes du potager.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on