Planter et entretenir ses buglosses

Planter et entretenir ses buglosses

Buglosses : au jardin ou en bouquet

La buglosse est une superbe fleur, peu connue, possédant de petites fleurs étoilées d'un bleu intense. Elle garnit magnifiquement rocailles, massifs ou bordures. On peut aussi faire de jolis bouquets champêtres avec la buglosse.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Plante à fleurs
  • Fleur coupée
  • Océanique, semi-océanique, continental, méditerranéen
  • Feuilles vert foncé
  • Fleurs bleues
  • Végétation : vivace
  • Feuillage caduc
  • Hauteur à maturité : 0,45 à 1,50 m
  • Entretien facile
  • Besoin en eau moyen
  • Croissance rapide
  • Multiplication par semis, division ou bouturage
  • Résistance au froid : moyenne (semi-rustique)
  • Densité de plantation : 4 pieds/m²
  • Exposition : soleil, mi-ombre
  • Utilisation : massif ou bordure, plantation isolée, rocaille
  • Plantation : pleine terre
  • Type de sol : calcaire, humus, terreau
  • PH du sol : neutre
  • Humidité du sol : sol drainé
  • Période de plantation ou de semis : de mars à juin et de septembre à février
  • Période de floraison : d'avril à septembre

Étapes de réalisation

1. Présentation de la buglosse

La buglosse est une belle vivace appartenant à la famille des Boraginacées. Elle est originaire d'Europe du Sud. La buglosse possède des fleurs d'un bleu lumineux ressemblant à celles des myosotis tout en étant beaucoup plus grandes. Ses feuilles linéaires, vert sombre, sont rugueuses et couvertes de poils.

2. Espèces et variétés de buglosses

On distingue 35 espèces, dont les plus cultivées :


► Espèce la plus cultivée

• Buglosse d'Italie, fausse bourrache, buglosse azurée (Anchusa italica ou Anchusa azurea) :
Floraison : mai à septembre
1 m à 1,50 m
Port en touffe pyramidale


► Les autres variétés

• Buglosse du Cap (Anchusa capensis) :
0,50 m
Touffe basse
Longues feuilles étroites

• Buglosse de Sibérie, myosotis du Caucase (Brunnera macrophylla) :
Floraison : avril–juin
0,60 m
Port en touffe
Délicats bouquets ressemblant à du myosotis

3. Un peu d'histoire...

Un peu d'histoire...

La buglosse tient son nom du grec bouglosson (langue de bœuf) en référence à la forme de ses feuilles. Autrefois, la racine de la buglosse était utilisée en cosmétique, dans la fabrication de fond de teint de couleur rosée. En grec ancien anchusa qui désigne la fleur signifie « fard » et fait allusion à cette particularité. Dans le langage des fleurs, la buglosse incarne le mensonge.

4. Où planter la buglosse ?

La buglosse aime un sol léger, bien drainé, profond et humifère. La buglosse d'Italie tolère le calcaire. Elle préfère une exposition très ensoleillée et chaude, mais accepte la mi-ombre.
On peut l'utiliser en massifs, en rocailles, isolée ou en groupe. Elle est idéale en fleurs à couper, car elle a une bonne tenue en vase. Elle s'associe bien avec les géraniums vivaces, les cléomes, la gypsophile, les diascias, mais aussi les rosiers.

5. Quand et comment la planter ?

Plantez les plants, en pleine terre, d'octobre à mars à raison de 4 pieds/m2. Néanmoins, pour le semis, quelques nuances sont à observer entre les différentes variétés.

Semez la Buglosse d'Italie en juin :
• Mettez en place en automne à 50 cm d'écartement.
• Floraison de mai à août.

Semez la Buglosse du Cap à partir d'avril : 
• En pépinière, pour une floraison de juillet à septembre de la même année.
• Toutefois, elle est plus florifère quand elle est semée en août-septembre.
• Hivernez sous châssis et mise en place en mars pour une floraison au mois de mai.

6. Culture et entretien de la buglosse

La buglosse est facile à cultiver :
• Supprimez les fleurs fanées pour stimuler la floraison.
• La division de la touffe a lieu tous les trois ou quatre ans, en automne, pour un rajeunissement des plants.
• Tuteurez si la plante est placée dans un endroit venteux.
• Prévoyez un paillage sec en hiver dans les régions froides.
• Arrosez modérément.

7. Multiplication de la buglosse

La multiplication se fait par semis, division ou bouturage. On peut aussi multiplier la plante par bouturage des racines. Il se réalise en fin d'automne, voire en hiver.

8. Maladies, nuisibles et parasites

La buglosse est assez résistante, toutefois elle redoute les attaques d'oïdium. Cette maladie très courante se nomme également « maladie du blanc ».

Symptômes : un feutrage blanc d'aspect farineux apparaît sur plusieurs parties de la plante. Les feuilles agressées par l'oïdium sont altérées. Elles peuvent quelquefois présenter des trous.

Traitement : enlevez et brûlez les plantes malades. Le soufre est aussi une solution efficace pour traiter la plante. Le traitement se réalise au printemps.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

L'insecticide à l'oignon doux permet de lutter contre l'oïdium, mais aussi contre la rouille, les escargots et les acariens. Vous pouvez en faire la préparation vous-même :

• Faites macérer 80 g d'ail et 500 g d'oignon dans 8 litres d'eau durant toute une nuit.

• Filtrez et vaporisez la plante.

Le reste des oignons et de l'ail seront très utiles au compost, car ce sont de très bons accélérateurs.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on