Planter un citronnier

Planter un citronnier

Un citronnier sur son balcon

Le citronnier (ou Citrus limon) se plaît dans les régions méditerranéennes et en bac dans les autres régions. Ses fleurs blanches dégagent un parfum très agréable. Facile à cultiver, il est riche en vitamines et en potassium.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Famille des Rutacées
  • Arbuste fruitier
  • Climat océanique, méditerranéen
  • Feuilles vert foncé
  • Fleurs blanches
  • Végétation : vivace
  • Feuillage persistant
  • Hauteur à maturité : 5 à 10 m
  • Entretien facile
  • Besoin en eau moyen
  • Croissance normale
  • Multiplication par bouturage ou greffe
  • Résistance au froid (rusticité) : moyenne (semi-rustique)
  • Exposition : soleil
  • Utilisation : Balcon ou terrasse, serre et véranda, verger, plantation isolée
  • Type de sol : humus, terreau
  • PH du sol : neutre
  • Humidité du sol : sol drainé
  • Période de plantation : mars-avril
  • Période de floraison : mars-avril, août, septembre, octobre
  • Période de récolte : toute l'année
  • Période de taille : mars-avril

Étapes de réalisation

1. Présentation du citronnier

Présentation du citronnier

Le citronnier fait partie de la famille des Rutacées. Il est originaire d'Inde et d'Asie du Sud-Est. Ce sont les commerçants arabes qui l'ont introduit en France et plus particulièrement dans le bassin méditerranéen. On le cultive depuis 1948.

Cet arbuste fruitier est un épineux au port arrondi et branchu. Il peut mesurer plus de 5 m de haut. Il possède des feuilles vertes, persistantes, ovales et alternes de 5 à 10 cm de long. Ses fleurs blanches sont très parfumées et s'épanouissent en toute saison. Le citronnier est rustique dans les régions chaudes comme le bassin méditerranéen ou en Corse. Ailleurs, on peut le cultiver en pot.

On utilise plus particulièrement son jus frais en boisson avec de l'eau ou pour aromatiser différents mets. Il peut aussi remplacer le vinaigre dans les salades. On peut également le confire.

Enfin, le citron possède de nombreuses vertus : il contient de la vitamine C, il est riche en acides organiques et en potassium et est diurétique. Ses feuilles sont antispasmodiques, calmantes et un peu vermifuges.

2. Espèces et variétés de citronniers

Espèces et variétés de citronniers

On distingue différentes variétés de citronnier, voici notre sélection parmi les plus cultivés :

• Citronnier commun 'Eureka' ou 'Quatre saisons' (Citrus limon)
Fruits ovales et assez gros
Rusticité moyenne (-5 °C)
Croissance rapide
Fruits et fleurs 8 mois sur 12
Culture en bac possible

• 'Lisbon', 'Lisbonne' ou 'Citron de Madère' (Citrus limon)
Fruits petits acides et amers
Résistant

• 'Sanguin panaché' (Citrus limon)
Fruits très doux
Rusticité moyenne

• 'Meyer' (Citrus limon)
Fruit plus orangé, peau fine et pulpe moins acide
Rusticité moyenne
Compact et décoratif

• 'Ponderosa' (Citrus limon)
Fruits acides et juteux
Frileux pour les climats très doux

• Citronnier doux 'Bergamotier de Tunisie' (Citrus limetta)
Fruit rond et goûteux
Frileux pour les climats très doux
Arrière goût de bergamote

• 'Lime de Palestine' (Citrus limetta)
Fruits juteux, fruités et sucrés
Vigoureux

• 'Pursha' (Citrus limetta)
Fruits petits, doux et juteux
Vigoureux
Floraison abondante

3. Plantation du citronnier

Plantation du citronnier

► Où planter le citronnier ?
Tout d'abord, le citronnier commun résiste généralement à des températures allant jusqu'à -5 °C (à titre indicatif, car c'est selon la nature du sol et des vents). Il est donc préférable de le cultiver dans les régions méditerranéennes et en Corse. De ce fait, il apprécie une situation chaude et ensoleillée et protégée des vents. Il redoute les grosses variations de température. Il préfère un sol léger, riche, fertile et bien drainé. Il n'aime pas les terrains calcaires. On peut le cultiver dans un bac de 30 à 40 cm de diamètre en utilisant des terreaux spéciaux pour les agrumes. Une fertilisation mensuelle est alors à envisager.

► Quand et comment planter le citronnier ?
Il est recommandé de le planter entre le mois de mars et le mois d'avril :
• Prévoyez un substrat léger et bien drainé.
• Utilisez un mélange de 2/3 de terre franche et 1/3 de terreau, on peut aussi ajouter un peu de sable.
• Plantez à 8 m en tous sens.
• Arrosez régulièrement durant la période de végétation et surtout durant les fortes chaleurs.
• Prévoyez un tuteur pour l'aider à un meilleur enracinement.

4. Culture et entretien du citronnier

Le citronnier est facile à cultiver :
• Douchez les feuilles le soir durant l'été.
• Binez et sarclez régulièrement.
• Arrosez copieusement durant les grosses chaleurs.
• Prévoyez un apport annuel de matière organique à l'automne avec un engrais spécial « agrumes » après la fructification.
• Protégez-le avec un paillage épais et un voile d'hivernage pendant l'hiver.

Pour les sujets en pot :
• Fertilisez régulièrement (avant la floraison, à maturité des fruits, à l'automne) avec un engrais spécial « agrumes ».
• Rentrez-les avant l'hiver dans un local aéré et hors gel (température entre 8 et 10 °C).
• Réduire les arrosages, l'eau ne doit pas stagner dans la soucoupe.

5. Tailler le citronnier

Tailler le citronnier

Le citronnier redoute les tailles rigoureuses, maintenez simplement un port équilibré. En fin d'hiver, supprimez le bois mort et le bois de l'année, car les fruits et les fleurs surgissent sur les branches de l'année.

6. Multiplication du citronnier

La multiplication se fait par greffage et bouturage.

Les citronniers sont généralement greffés sur Poncirus trifoliata en greffe en couronne sur tiges et demie-tiges. Le développement est limité.

Le bouturage se réalise au printemps, sous abri et dans du sable, à l'étouffée.

7. Récolte et conservation

La récolte a lieu sur plusieurs mois. Récoltez au fur et à mesure des besoins. Les citrons doivent se détacher facilement. Conservez les citrons dans un endroit frais et aéré. Ils peuvent se conserver pendant 2 semaines environ.

8. Maladies, nuisibles et parasites

Le citronnier craint plus particulièrement les cochenilles et les chenilles de la teigne du citronnier :

Les cochenilles dévorent les jeunes rameaux. Si vous apercevez une cire blanche et duveteuse à la base des feuilles, supprimez les branches atteintes et/ou pulvérisez avec une solution à base de purin d'ortie.

La teigne du citronnier déguste les fleurs et empêche la formation des fruits. Supprimez les bourgeons atteints (ils sont grignotés). À titre préventif, prévoyez des bandes jaunes collantes sur les arbres pour détecter les premiers parasites.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Optez pour une pulvérisation à base de savon noir pour diminuer la prolifération de cochenilles des agrumes.

Une macération de feuilles de tabac peut être très utile pour lutter contre toutes sortes de nuisibles :

• Mélangez 50 g de tabac dans un litre d'eau.

• Laissez macérer 15 jours.

• Filtrez.

• Diluez la macération à raison d'un litre pour dix litres d'eau.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on