Planter le concombre

Planter le concombre

Des concombres au potager

Le concombre, légume d'été par excellence, est très rafraîchissant. Il se déguste de différentes façons, cru ou cuit. De culture facile, il apprécie une exposition ensoleillée et un arrosage régulier. On l'appelle aussi cocombre, gros concombre ou Cucumis sativus.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Famille Cucurbitacées
  • Plante comestible
  • Légume
  • Climat océanique, semi-océanique, continental, méditerranéen
  • Feuilles vert foncé
  • Fleurs jaunes
  • Végétation : annuelle
  • Feuillage caduc
  • Hauteur à maturité : 0,60 à 1 m
  • Entretien facile
  • Besoin en eau moyen
  • Croissance normale
  • Multiplication par semis
  • Résistance au froid (rusticité) : fragile
  • Exposition : soleil
  • Utilisation : balcon ou terrasse, potager
  • Plantation : pleine terre, bac, pot ou jardinière
  • Type de sol : humus, terreau
  • PH du sol : neutre
  • Humidité du sol : sol drainé
  • Période de plantation ou de semis : mars-avril
  • Période de floraison : juin à septembre
  • Période de récolte : juillet à octobre

Étapes de réalisation

1. Présentation du concombre

Le concombre fait partie de la famille des Cucurbitacées. Il est originaire d'Asie. Cette plante annuelle a été cultivée en Inde et au Pakistan depuis des millénaires. Elle est apparue en France à partir du XVIIe siècle.

Le concombre se nomme également « cocombre » ou « gros concombre ». Le concombre et le cornichon sont, une seule et même plante, récoltée à différents moments. Ainsi elles se distinguent l'une de l'autre : le concombre est une plante potagère. Le cornichon est une plante condimentaire.

Le concombre possède de longues tiges velues et palmées, munies de vrilles. Ses feuilles rudes sont de couleur vert foncé. Ses fleurs jaunes fleurissent de juin à septembre. Quant aux fruits, ils sont dodus, allongés ou ronds, lisses voire épineux, selon les variétés.

En cuisine, le concombre se consomme généralement cru en salade ou avec des crudités. On peut l'employer cuit pour préparer une sauce blanche, farci ou en potage.

Le concombre possède également des propriétés médicinales, il est idéal pour faire un régime, car il est peu calorique. Il est riche en vitamines A et C et en sels minéraux. Il possède des vertus dépuratives, diurétiques, rafraîchissantes.

2. Espèces et variétés de concombre

Il existe plusieurs variétés de concombres comme :

• Concombre 'Vert long maraîcher' (Cucumis sativus)
Goûteux, croquant, mais pas amer
Fruit épineux
Variété productive et traditionnelle

• Concombre 'Vert long anglais' (Cucumis sativus)
Savoureux
Peau épineuse
Variété ancienne

• Concombre 'Lemon' (Cucumis sativus)
Saveur très douce
Très digeste
Gros comme un citron
Peau jaune et chair blanche
Variété originale

• Concombre 'Rollison's Telegraph' (Cucumis sativus)
Goûteux et sans amertume
Vert, long et lisse
Variété rustique qui possède peu de graines

• Concombre 'Marketer' (Cucumis sativus)
Très goûteux à la chair ferme et croquante
Fruit long et un peu épineux
Variété productive et précoce avec peu de graines

3. Où le planter ?

Où le planter ?

Le concombre aime un climat tempéré, une exposition chaude et ensoleillée, mais à l'abri du vent. Il ne tolère pas les températures inférieures à 10 °C. Il préfère un sol meuble, profond, humifère et bien drainé. On peut l'installer en pleine terre, mais aussi dans des bacs si celui-ci est palissé ou conduit en grimpant sur un grillage.

Au potager, il s'entend bien avec le céleri, le chou, le haricot, la laitue, le pois, le radis. Il ne supporte pas la pomme de terre et la tomate. Pour la rotation des cultures, il est conseillé d'attendre 3 ou 4 ans avant de le cultiver à la même place.

4. Quand et comment planter le concombre ?

On peut réaliser des semis ou acheter les plants en godets.

► Les semis sous abri :
• Semez, en mars-avril, 2 à 3 graines par pot à 20 °C.
• Repiquez les plants les plus robustes, en pleine terre, après les gelées (mi-mai).
• Prévoyez un espacement de 1 m entre chaque plant.
• Arrosez normalement sans mouiller les feuilles.

► Les semis en place :
• Semez, en pleine terre, après les gelées (mi-mai).
• Plantez 2 ou 3 graines ensemble (par poquets).
• Prévoyez une bonne quantité de compost à chaque poquet.
• Recouvrez de 2 cm de terre environ.
• Prévoyez un écartement de 1 m entre chaque plant.
• Dès que les plants ont quelques feuilles, éclaircissez et ne conservez que 2 pieds par poquet.

► Plants achetés en godet :
• Plantez-les, en pleine terre, après les gelées.
• Arrosez normalement.

5. Culture et entretien du concombre

Le concombre ne demande pas d'entretien spécifique :
• Binez et sarclez régulièrement.
• Fertilisez normalement.
• Arrosez le concombre à l'eau tiède, car cela empêche l'amertume.
• Paillez pour conserver de la fraîcheur au pied.
En cas de températures un peu froides la nuit, couvrez les plants avec un tunnel ou des cloches.
Pincez au-dessus de la 2e feuille. Puis, dès que deux tiges se forment, pincez ces dernières après la 3e feuille. Ensuite, les autres tiges seront taillées une feuille au-dessus de chaque fruit.

6. Récolte et conservation

► Quand et comment récolter le concombre ?
On récolte le concombre 3 ou 4 mois après le semis. Cueillez les concombres quand ils sont assez développés. Si les fruits sont trop mûrs, la chair se gorge de graines. Coupez le pédoncule avec un couteau.

► Conservation
On peut garder les concombres quelques jours au frais.

7. Multiplication du concombre

Le concombre se multiplie par semis.

8. Maladies, nuisibles et parasites

Le concombre redoute particulièrement l'anthracnose, l'oïdium, la grise des cucurbitacées :

L'anthracnose : des boursouflures apparaissent sur les feuilles du concombre. Les fruits se couvrent de taches rondes. Supprimez et brûlez les plants atteints.

L'oïdium : des taches farineuses blanches apparaissent sur les feuilles. Supprimez et brûlez les plants malades. Vous pouvez aussi effectuer une pulvérisation au soufre.

La grise des cucurbitacées : les feuilles sont recouvertes de toiles laineuses, puis se dessèchent. Pulvérisez les plantes atteintes avec un insecticide végétal.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Les pucerons peuvent, quelquefois, attaquer les concombres. N'hésitez pas à planter des capucines près de ceux-ci, car elles attirent les pucerons.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on