Cultiver la mélisse officinale

Cultiver la mélisse officinale

La mélisse officinale au potager

Très précieuse au potager, car elle repousse les insectes, la mélisse officinale est une plante condimentaire qui parfume desserts, thé, sauces, poissons et viandes. En outre, elle peut soigner vos petits rhumes et soucis digestifs.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Noms communs : mélisse officinale, citronnade, citronnelle, herbe au citron, mélisse des boutiques, mélisse citronnelle, piment des abeilles, piment des ruches, poncirade, ponchirade, thé de France
  • Nom latin : Melissa officinalis
  • Famille des Lamiacées
  • Plante comestible
  • Plante aromatique ou médicinale
  • Climat océanique, semi-océanique, continental, méditerranéen
  • Feuilles dorées, vert pâle, vert foncé
  • Fleurs blanches, jaunes, roses
  • Végétation : vivace
  • Feuillage semis-persistant
  • Forme : buissonnant
  • Entretien facile
  • Besoin en eau faible
  • Croissance lente
  • Multiplication par semis ou division
  • Résistance au froid (rusticité) : moyenne (semi-rustique)
  • Anti-insectes : larves et mouches
  • Exposition : soleil, mi-ombre
  • Utilisation : balcon ou terrasse, massif ou bordure, potager
  • Plantation : pleine terre, bac, pot ou jardinière
  • Sol argileux, caillouteux
  • PH du sol : neutre
  • Humidité du sol : sol drainé
  • Période de plantation ou de semis : avril, mai, juin
  • Période de plantation ou de semis : juin à septembre
  • Période de récolte : mai à décembre

Étapes de réalisation

1. Présentation de la mélisse officinale

La mélisse officinale fait partie de la famille des Lamiacées. Elle est originaire d’Europe méridionale, mais aussi du Proche et Moyen-Orient.
Cette plante condimentaire et aromatique possède des tiges dressées, très feuillées et buissonnantes. Elle ressemble un peu à la menthe. Ses feuilles sont très odorantes et luisantes. Ses fleurs regroupées en petits bouquets sont de couleur blanche, jaune pâle ou rose et fleurissent de juin à septembre.

En cuisine, les feuilles fraîches ou séchées de la mélisse officinale sont employées pour aromatiser les crudités, les viandes, les poissons, les salades, les potages, mais aussi pour assaisonner les mayonnaises, les marinades et les desserts.

Ses feuilles et ses fleurs peuvent être utilisées en infusion contre les rhumes et les problèmes digestifs. La mélisse officinale rentre également dans la composition de la chartreuse et de la bénédictine. La mélisse officinale a aussi des propriétés antidépressives, antispasmodiques, apéritives, calmantes, digestives, stimulantes, toniques, etc., et possède également des huiles essentielles.

À savoir : les branches de mélisse chassent les mites logées dans les armoires et ses feuilles sont très actives contre la piqûre des guêpes.

2. Espèces et variétés de mélisses officinales

On distingue la mélisse officinale « type » et trois variétés :

• Mélisse officinale « type » (Melissa officinalis)
Feuilles très odorantes au parfum très citronné.
Feuillage semi-persistant, vert clair au-dessous et vert foncé au-dessus.
Hauteur 0,80 m environ.
Mellifère.
Propriétés médicinales.

• 'Aurea'
Feuilles tâchées de jaune d'or.
Très décorative.
Préfère une exposition mi-ombre.

• Panachée 'Variegata'
Feuilles vertes et jaunes.
Très décorative.

• 'All Gold'
Feuilles dorées.
Très décorative.
Préfère une exposition mi-ombre.

3. Un peu d'histoire...

Un peu d'histoire...

Cette vivace extrêmement mellifère, appréciée des insectes pollinisateurs, est cultivée depuis l'Antiquité dans le Bassin méditerranéen. Elle était employée par les médecins arabes au Xe siècle comme antidépresseur. Au XIXe siècle, les feuilles de mélisse entraient dans la composition d'un alcoolat également nommé eau de mélisse ou Eau des Carmes.

4. Semis et plantation de la mélisse officinale

► Où planter la mélisse officinale ?
La mélisse officinale, très rustique, est tout de même sensible aux grands froids, surtout en altitude. Elle redoute aussi les sécheresses sévères. Cependant, elle apprécie une exposition chaude, ensoleillée ou mi-ombragée.
Elle n'aime pas les terres humides, et préfère un sol frais, fertile, profond, chaud, sain, léger ou argileux, voire caillouteux.
On peut la planter en pleine terre, pour décorer les massifs, les bordures voire au potager. On peut aussi l'utiliser en bac, pot ou jardinière mais dans ce cas, il est préférable de choisir des variétés colorées.
Au potager, elle semble s'associer avec toutes les plantes, sauf avec le fenouil. Elle est très utile, car elle chasse de nombreux insectes indésirables. Quant à la rotation des cultures, renouvelez les plantations tous les 4 ans environ.

► Quand et comment la planter ?
Semez les graines en place, au printemps (après les gelées). Prévoyez un espacement de 50 cm entre chaque trou de plantation.

5. Culture et entretien de la mélisse officinale

La mélisse officinale ne demande pas d'entretien particulier, néanmoins certains gestes peuvent contribuer à la maintenir en bonne santé :
• N'arrosez qu'en cas de fortes chaleurs.
• Taillez régulièrement les fleurs pour éviter les semis spontanés.
• En hiver, paillez le pied pour la protéger des grands froids.
• Désherbez, binez et sarclez régulièrement.
• Coupez les tiges, avant les grands froids et à la fin du printemps, pour obtenir des feuilles plus tendres.
• Fertilisez simplement au moment de la plantation.

6. Multiplication de la mélisse officinale

La méthode de multiplication de la mélisse officinale est le semis (comme indiqué plus haut) et la division des touffes : divisez les vieilles touffes en optant pour les éclats du pourtour, à l'automne ou mi-avril.

7. Récolte et conservation

► Récolte de la mélisse officinale
On récolte la mélisse officinale 13 à 14 mois après le semis ou la division des touffes. Récoltez les feuilles au fur et à mesure des besoins, à partir du mois de mai et jusqu'aux gelées.

► Conservation de la mélisse officinale
Cueillez les tiges avant la floraison. Suspendez-les pour les faire sécher dans un endroit sec et aéré et stockez les feuilles séchées et vertes dans des récipients hermétiques. Les feuilles ne se conservent qu'une année. On peut également les distiller.

8. Maladies, nuisibles et parasites

La mélisse officinale redoute les mollusques (escargots, limaces) et la rouille :

Les gastéropodes sont très friands des jeunes pousses, ils sortent la nuit et de préférence par temps pluvieux. Par mesure de prévention, faites un rempart de sciure ou de cendre de bois assez épais, pour les empêcher de progresser. Sinon, pulvérisez la plante avec une solution à base de macération de feuilles et de fleurs d'absinthe.

La rouille se caractérise par la formation de pustules jaune-orangé puis noires qui se développent sur les feuilles. Coupez et brûlez les feuilles atteintes et traitez au purin de prêle ou au cuivre.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Contre les escargots et les limaces, vous pouvez également disposer autour des plants à protéger des pièges à bière, ils en raffolent.

La mélisse officinale entre dans de nombreuses compositions pour réaliser des préparations insectifuges et insecticides.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on