Faire pousser la marjolaine

Faire pousser la marjolaine

La marjolaine, plante aromatique

La marjolaine est une plante savoureuse et très aromatique qui parfume les plats en sauce, les marinades et autres plats typiques de la cuisine méridionale. De croissance rapide, elle est très facile à cultiver. On l'appelle aussi Origanum majorana, marjolaine à coquille ou marjolaine des jardins.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Famille des Lamiacées
  • Plante comestible
  • Plante aromatique ou médicinale
  • Climat océanique, semi-océanique, continental, méditerranéen
  • Feuilles vert foncé
  • Fleurs blanches, roses
  • Végétation : vivace
  • Feuillage persistant
  • Hauteur à maturité : 0,30 à 0,60 m
  • Entretien facile
  • Besoin en eau moyen
  • Croissance rapide
  • Multiplication par semis
  • Résistance au froid (rusticité) : moyenne (semi-rustique)
  • Exposition : soleil
  • Utilisation : balcon ou terrasse, massif ou bordure, rocaille, potager
  • Plantation : pleine terre, bac, pot ou jardinière
  • Sol calcaire
  • PH du sol : neutre
  • Humidité du sol : sol drainé, sol sec
  • Période de plantation ou de semis : mars, avril, mai
  • Période de floraison : juin à septembre
  • Période de récolte : juin à septembre

Étapes de réalisation

1. Présentation de la marjolaine

Présentation de la marjolaine

La marjolaine, nommée également marjolaine à coquille ou marjolaine des jardins, fait partie de la famille des Lamiacées. Elle est originaire du Bassin Méditerranéen. Cette plante possède un feuillage gris-vert très odorant. Ses fleurs minuscules, de couleur blanche ou rose, fleurissent de juin à septembre.

En cuisine, les feuilles de la marjolaine sont utilisées pour parfumer les soupes, les sauces, les viandes marinées et d'autres mets méridionaux. La marjolaine a aussi des propriétés antispasmodiques, relaxantes, calmantes, antidépressives, et anti-infectieuses.

2. Espèces et variétés de marjolaine

La marjolaine à coquille ou la marjolaine des jardins (Origanum majorana) est une vivace, cultivée en annuelle dans les régions aux climats froids.
Hauteur : 0,40 à 0,60 m.
Parfum : très odorant et plus aromatique que celui de l'origan.
Feuillage persistant et feuilles petites de couleur gris-vert.
Croissance : rapide.
La marjolaine est souvent confondue avec l'origan (Origanum vulgare), moins frileux et qui a une saveur plus piquante.

3. Semis et plantation de la marjolaine

► Où planter la marjolaine ?
La marjolaine se plaît dans un sol léger, bien drainé, pauvre, voire calcaire. Elle apprécie une situation très ensoleillée et chaude mais à l'abri des gelées printanières.
On la cultive en pleine terre, en massifs, bordures ou au potager. Elle s'adapte aussi à la culture en pot sur une terrasse ou un balcon. Au potager, elle s'associe bien avec les choux, le concombre, la courge, le haricot, le persil et le romarin. Elle ne s'entend pas avec le thym.
Conseil : la marjolaine n'aime pas l'humidité, il est donc conseillé de la planter sur une butte.

► Quand et comment planter la marjolaine ?
• Semez au début du printemps, sous abri.
• Éclaircissez à 10 cm environ.
• Repiquez en pleine terre après les gelées.
• Dans les régions au climat très doux, il est possible de semer directement en pleine terre en mai.

4. Culture et entretien de la marjolaine

La marjolaine ne demande aucun entretien particulier :
• Arrosez normalement.
• Sarclez et binez pour éviter les mauvaises herbes.

5. Récolte et conservation

► Récolte
Les feuilles de marjolaine se récoltent de juin à septembre. Cueillez les feuilles, de préférence le matin, et selon vos besoins.

► Conservation
Faites sécher les feuilles de la marjolaine et conservez-les dans un bocal hermétique.

6. Multiplication de la marjolaine

La marjolaine se multiplie par semis.

7. Maladies, nuisibles et parasites

Maladies, nuisibles et parasites

La marjolaine est résistante aux maladies, toutefois, elle redoute les pucerons. Les pucerons se déplacent en colonies et sucent la sève de la plante. Vous pouvez les éliminer à la main ou au jet d'eau. Vous pouvez aussi pulvériser la plante avec de l'eau mélangée avec du savon de Marseille ou du savon noir fondu.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Les coccinelles, les perce-oreilles, les oiseaux sont d'excellents alliés pour lutter contre les pucerons, car ils en sont très friands.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on