Récolter des noix de muscade

Récolter des noix de muscade

Le muscadier dans sa véranda

Le muscadier (ou noyer de muscade) est un arbre condimentaire exotique pouvant atteindre 12 mètres de haut. L'huile essentielle de noix de muscade est utilisée contre les rhumatismes. Dans les îles, le muscadier se cultive en pleine terre tandis qu'en métropole, il est cultivé en serre.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Nom latin : Myristica fragrans
  • Famille des Myristicacées
  • Plante comestible
  • Plante aromatique ou médicinale
  • Climat océanique, semi-océanique, continental, montagnard, méditerranéen
  • Feuilles vert foncé
  • Fleurs jaunes
  • Végétation : vivace
  • Feuillage persistant
  • Hauteur à maturité : plus de 10 m
  • Entretien facile
  • Besoin en eau faible
  • Croissance normale
  • Multiplication par semis
  • Résistance au froid (rusticité) : fragile
  • Exposition : mi-ombre
  • Utilisation : serre et véranda
  • Plantation : pleine terre
  • Type de sol : sableux, humus, terreau
  • PH du sol : neutre
  • Humidité du sol : sol drainé
  • Période de plantation ou de semis : avril-mai, septembre, octobre, novembre
  • Période de floraison : toute l'année
  • Période de récolte : toute l'année

Étapes de réalisation

1. Présentation du muscadier

Le muscadier fait partie de la famille des Myristicacées. Il est originaire d'Indonésie et plus particulièrement des Moluques, îles de Banda. Il existe deux espèces, le muscadier cultivé et le muscadier sauvage.


Cet arbre branchu peut mesurer jusqu'à 12 mètres de haut. Il possède des feuilles vert foncé, persistantes, aromatiques, alternes, simples et ovales. Ses fleurs jaune pâle unisexuées et parfumées fleurissent toute l'année.


Le muscadier donne des fruits toute l'année. L'enveloppe, nommée macis, recouvrant la noix de muscade ressemble à un gros abricot. Elle s'ouvre en deux pour laisser la place à la graine qui est très parfumée. De croissance moyenne, il porte des fruits quand il est seulement âgé de 8 ans et peut en produire jusqu'à l'âge de 60 ans.


On utilise son fruit, la noix de muscade pour aromatiser les sauces, certaines pâtisseries et autres mets. On l'emploie aussi en parfumerie pour certains savons.


Enfin, son huile essentielle est employée pour soigner les rhumatismes. En revanche, à haute dose, la noix de muscade peut être très dangereuse, car c'est un narcotique hallucinogène.

2. Un peu d'histoire...

Originaire de l'Indonésie, le muscadier fut introduit en Europe par le biais du commerce, et ce, dès le Moyen-Age. Cependant, pendant longtemps, ce sont les Hollandais qui ont possédé le monopole de sa culture.

3. Semis et plantation du muscadier

► Où planter le muscadier ?
Le muscadier vit dans les zones tropicales et humides des îles, comme les Antilles. En métropole, on le cultive en serre chaude et humide. Il aime une situation mi-ombre, chaude et humide et préfère un sol riche en humus, sableux et profond.

► Quand et comment planter le muscadier ?
• Réalisez des semis sous abri chauffé (25 °C).
• La levée a lieu environ 6 semaines après.
• Attention le repiquage est très délicat, car les racines sont excessivement fragiles.
• Fertilisez avec un apport de matière organique au moment de la plantation.

4. Culture et entretien du muscadier

Le muscadier ne demande pratiquement pas d'entretien :
• Arrosez copieusement par temps sec.
• Équilibrez et aérez la ramure.

5. Multiplication du muscadier

Comme indiqué plus haut, la multiplication du muscadier se réalise par semis.

6. Récolte et conservation

► Quand et comment récolter la noix de muscade ?
La récolte a lieu toute l'année :
• Ramassez les fruits tombés sur le sol.
• Faites-les sécher au soleil pour qu'ils s'ouvrent.

► Conservation de la noix de muscade
Le macis est retiré et stocké au sec. La noix demande un peu plus d'un mois pour sécher.

7. Maladies, nuisibles et parasites

Le muscadier redoute les cochenilles. Elles sucent la sève de la plante. Pour être tranquille, ce nuisible sécrète une substance qui lui permet de se dissimuler sous un amas cotonneux. Pulvérisez la plante avec une solution à base de savon noir et d'alcool à brûler.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Les coccinelles se délectent des pucerons, mais aussi des cochenilles. Elles sont donc vos alliées pour vous débarrasser de ces nuisibles.

Vous pouvez également fabriquer par vos soins une macération de feuilles de tabac très efficace pour lutter contre toutes sortes de nuisibles :

• Mélangez 50 g de tabac dans un litre d'eau.

• Laissez macérer 15 jours.

• Filtrez.

• Diluez la macération à raison d'un litre pour dix litres d'eau.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

z050310

Comment se désolidariser d'un compte joint

Lorsque les membres d'un couple ouvrent ensemble un compte bancaire, ils deviennent co-titulaires de celui-ci. En qualité de co-titulaires, les membres du couple ont des droits mais aussi des obligations envers leur banque. Cependant, lorsqu'un de

6lvr

Comment créer un RIB en quelques clics ?

Il arrive d'avoir un besoin urgent d'un Relevé d'Identité Bancaire (RIB). Votre chéquier n'en dispose plus et vous avez découpé vos derniers relevés de compte. Le logiciel RIB 2.0 vous aide à en éditer un en quelques clics, très facilement.

Chercher un article sur Comment fait-on