Comment interpréter les expressions du chat

 

par Gadounette |

     
Comment interpréter les expressions du chat

Communiquer avec son chat

Pour bien communiquer avec son chat, il faut comprendre et savoir interpréter ses expressions, ses postures, ses mimiques, sachant que minet possède son propre langage et ses propres codes. Votre chat va donc vous envoyer des messages ou des signaux pour mieux communiquer avec vous.

Étapes de réalisation

1. Les postures du chat

La posture de la queue et du corps permettent au chat de communiquer avec son environnement.


► Posture de la queue

Les mouvements de la queue sont assez variés. Ils peuvent évoquer la colère, la joie et la bonne humeur, l’agacement :

• Queue à l’horizontale : votre chat n’a pas véritablement de message à faire passer à son entourage.

• Queue à la verticale (haute sur le dos) : minet est content, il vient vers vous et peut même miauler pour vous accueillir.

• Queue basse : il attend sa proie.

• Queue toute hérissée : le chat est très en colère, un intrus est venu le déranger sur son territoire. La queue augmente généralement de volume.

• Queue qui remue nerveusement (fouettement de queue) : votre matou est agacé, il est prêt à se fâcher voire devenir agressif.


► Postures du corps du chat

• Chat allongé sur le dos : selon l’expression de ses yeux, de sa queue ou de ses oreilles, il peut être en colère ou bien calme et reposé.

• Chat qui fait le gros dos avec le poil tout hérissé : cela signifie qu’il est agressif et prêt à en découdre avec son rival ou un étranger. Son poil est dressé pour le rendre plus menaçant.

2. Les expressions du chat

Ses yeux et ses oreilles vont vous aider à comprendre certaines choses sur votre chat.


► Yeux du chat

Le chat voit aussi bien le jour que la nuit et ses yeux décrivent également son état d’esprit :

• Yeux bien ouverts et les paupières mi- fermées : le chat est tranquille et se repose.

• Yeux bien ouverts et fixes : il est prêt à sauter sur sa proie.

• Yeux aux pupilles dilatées et les paupières grandes ouvertes : minet est effrayé, il est excité ou en colère.

On ne regarde jamais un chat dans les yeux car c’est un signe de provocation. Par contre, vous pouvez cligner plusieurs fois des yeux en le regardant, car c’est un code d’apaisement pour lui.


► Oreilles du chat

Les oreilles transmettent aussi des messages qu’il est pertinent de savoir interpréter, comme :

• Oreilles droites : le chat est calme, détendu, tout va bien.

• Oreilles légèrement baissées : minet est inquiet.

• Oreilles très rabattues sur la tête : il est très en colère et il est prêt à bondir pour attaquer.

3. Les différents sons et vocalises

Pour ce faire comprendre, le chat émet aussi des sons et des vocalises.


► Le miaulement

Il permet de communiquer avec vous, d’exprimer une demande (j’ai envie d’un câlin, j’ai faim, où es-tu ?, je suis agacé ou en colère, je veux sortir etc…). Vous apprendrez très vite à les détecter. Par exemple, le miaulement doux est synonyme d’accueil (bonjour) tandis que le miaulement bref équivaut à une attente, une plainte, une surprise.


► Le ronronnement

Quand il ronronne, votre chat est content et en confiance, il est détendu. Certains chats peuvent même ronronner très fort. Cependant, attention, un chat malade peut aussi ronronner.


► Le grondement

Votre matou est agacé, il devient menaçant voire agressif. Le grondement peut être suivi de sifflement, le chat peut même cracher.


► Le hurlement

C’est quand votre chat souffre terriblement, c’est un cri de détresse (aide-moi, je t’en supplie !). En période de chaleur, les femelles crient très fort également.


► Le feulement

C’est un son d’intimidation qui est émis quand il serre les dents, et ce n’est pas bon signe.

4. Attitudes et mimiques du chat

Toutes les postures et expressions du chat vont donc créer une attitude qui va exprimer ses émotions, par exemple :

• Un chat très en colère : il fait le gros dos, le poil est hérissé, ses oreilles sont couchées en arrière, la queue a augmenté de volume. Il marche vers son adversaire en le fixant. On peut même apercevoir ses crocs.

• Un chat qui a peur : la queue est rabattue sous lui, ses oreilles sont légèrement baissées, ses pupilles sont dilatées. Il peut même souffler. Le chat est blotti dans un coin.

• Le chat content : la queue est à la verticale. Il peut se déplacer vers vous en miaulant pour vous solliciter ou pour vous dire bonjour. Ses oreilles sont droites, ses yeux sont bien ouverts. Minet peut même se frotter contre vos jambes, c’est un signe d’affection et de bien-être.

5. Le marquage du territoire

Le chat a un sens du territoire très développé et il n’apprécie pas la venue d’un intrus chez lui. Il va donc marquer son territoire par des jets d’urine à différents endroits. Votre matou informe l’intrus qu’il est chez lui en lui envoyant un message odorant. Pour éviter ce type de problème, très désagréable au demeurant, il est conseillé de stériliser votre chat.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Gadounette

Comment faire si mon chat a la gastro ?

La gastro-entérite est assez courante chez le chat. Elle est provoquée par une inflammation de l’estomac et des intestins. Elle est souvent d’origine infectieuse et elle est très douloureuse.

Gadounette

Comment amuser son chat ?

Contrairement au chien, le chat est d’un naturel très indépendant. Cela ne l’empêche pas de vouloir jouer seul ou avec son maître. Jouer avec son chat permet de l’éveiller, de faire appel à son instinct de chasseur et de le stimuler et de lui

Gadounette

Comment faire quand mon chat tremble ?

Quelles sont les véritables raisons pour qu’un chat tremble : la peur, l’anxiété, le froid, le plaisir, l’excitation ou la douleur ? Doit-on s’inquiéter ?

Chercher un article sur Comment fait-on