Planter des pulmonaires

Planter des pulmonaires

La pulmonaire comme couvre-sol

Facile d'entretien, la pulmonaire est un excellent couvre-sol à la floraison hâtive et aux coloris variés. Cette petite plante aux vertus antiseptiques possède des propriétés médicinales et est comestible.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Nom commun : pulmonaire
  • Nom latin : Pulmonaria
  • Famille des Boraginacées
  • Plante à fleurs
  • Plante aromatique ou médicinale
  • Bulbe
  • Fleur comestible
  • Climat océanique, semi-océanique, continental, montagnard, méditerranéen
  • Feuilles argenté, vert pâle
  • Fleurs blanches, rouges, roses, bleues
  • Végétation : vivace
  • Feuillage caduc
  • Hauteur à maturité : 0,15 à 0,30 m
  • Entretien facile
  • Besoin en eau moyen
  • Croissance lente
  • Multiplication par division
  • Résistance au froid (rusticité) : résistante
  • Densité de plantation : 6 à 9 pieds/m²
  • Exposition : mi-ombre, ombre
  • Utilisation : balcon ou terrasse, couvre-sol, bosquet, massif ou bordure
  • Plantation : pleine terre, bac, pot ou jardinière
  • Type de sol : calcaire, humus, terreau
  • PH du sol : neutre
  • Humidité du sol : sol drainé, humide
  • Période de plantation ou de semis : septembre à avril
  • Période de floraison : mars à mai

Étapes de réalisation

1. Présentation de la pulmonaire

La pulmonaire fait partie de la famille des Boraginacées. Elle est originaire d'Europe. Son nom provient de ses vertus pulmonaires et de ses feuilles ressemblant aux taches des poumons.

Cette vivace mesure une vingtaine de centimètres et possède une végétation étalée. Ses fleurs en forme de clochette sont de couleur bleues, roses, rouges ou blanches et éclosent de mars à mai. Son feuillage est lancéolé, pubescent. Rustique, la pulmonaire résiste très bien au gel.

En cuisine, les feuilles de la pulmonaire se dégustent crues en salade ou cuites à la vapeur.

La pulmonaire possède également des propriétés médicinales, elle est utilisée en tisane pour les inflammations des bronches.

2. Espèces et variétés de pulmonaire

Il existe 14 espèces de pulmonaires, dont :

• Pulmonaire saupoudrée (Pulmonaria saccharata)
Floraison printanière.
0,20 à 0,25 m.
Beau feuillage tout l'été.

• Pulmonaire rouge (Pulmonaria rubra)
Floraison printanière.
0,20 à 0,30 m.
Feuillage uni.

• Pulmonaire officinale (Pulmonaria officinalis)
Floraison printanière.
0,20 à 0,30 m.
Feuillage lancéolé maculé de blanc.

3. Un peu d'histoire...

Un peu d'histoire...

La Vierge Marie, lors de sa fuite en Égypte, aurait allaité Jésus et dans, la précipitation aurait fait tomber quelques gouttes de lait sur une pulmonaire donnant à la fleur ses feuilles tachetées de blanc.

Dans le langage des fleurs, sa signification varie selon sa couleur. Ainsi, la pulmonaire blanche symbolise la constance, la pulmonaire bleue la sincérité et la pulmonaire rouge incarne la passion violente.

4. Semis et plantation de la pulmonaire

► Où planter la pulmonaire ?

On peut planter la pulmonaire en massif, bordure, couvre-sol, en sous-bois ou en potée. Elle s'associe bien avec les anémones, les jacinthes des bois, les narcisses.

La pulmonaire préfère une exposition mi-ombre à ombre, elle n'aime pas le soleil direct. Elle apprécie un sol souple, humifère, frais et calcaire.


► Quand et comment la planter ?

• Plantez la pulmonaire de préférence en automne. Toutefois, on peut la planter jusqu'au printemps.
• Prévoyez 6 à 9 pieds/m².
• Mélangez de la terre à du terreau.
• Arrosez normalement.

5. Culture et entretien de la pulmonaire

La pulmonaire ne demande presque pas d'entretien :
• Arrosez copieusement en cas d'été très chaud.
• Faites un apport de compost bien décomposé en fin d'hiver.
• Supprimez les feuilles mortes ou noircies et les fleurs fanées au fur et à mesure.

6. Multiplication de la pulmonaire

La multiplication de la pulmonaire s'effectue par division des touffes, après la floraison ou en automne. Cette opération se réalise tous les 5 ans et limite le développement de la pulmonaire qui est envahissante.

7. Maladies, nuisibles et parasites

La pulmonaire craint l'oïdium ainsi que les escargots et les limaces qui en sont très friands.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Dès le printemps, la pulmonaire aime un arrosage de purin de consoude dilué. Le purin de fougères permet , quant à lui, de lutter contre les escargots et les limaces.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on