L'auteur

Sabine la jardinière Sabine la jardinière

Les plantes, les animaux, le ciel... Je passe mes journées au jardin, dans la nature. Et un peu devant mon ordi !

Autres articles du même auteur :

Voir tous ses articles

S'abonner au flux RSS

Cultiver la salicorne

Cultiver la salicorne

La salicorne, une plante comestible

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Noms communs : salicorne, passe pierre, criste marine, haricot de mer, salicot, corne de mer
  • Nom latin : Salicornia europaea
  • Famille des Chénopodiacées
  • Plante comestible
  • Légume
  • Climat océanique, semi-océanique, méditerranéen
  • Fleurs blanches, jaunes
  • Végétation : vivace
  • Feuillage caduc
  • Hauteur à maturité : 0,45 à 0,60 m
  • Entretien facile
  • Besoin en eau moyen
  • Croissance normale
  • Multiplication par semis
  • Résistance au froid (rusticité) : moyenne (semi-rustique)
  • Exposition : soleil, mi-ombre
  • Plantation : pleine terre
  • Type de sol : sableux
  • PH du sol : neutre
  • Humidité du sol : humide
  • Période de plantation ou de semis : septembre-octobre
  • Période de floraison : juin, juillet, août
  • Période de récolte : mai-juin

Étapes de réalisation

1. Présentation de la salicorne

La salicorne fait partie de la famille des Chénopodiacées. Elle est halophile, ce qui veut dire qu'elle aime le sel. Elle pousse au bord de la mer ou dans les prés salés. Elle est donc très présente sur le littoral atlantique, mais aussi en Alsace, en Lorraine et en Camargue.


Ce légume tige et vivace mesure 50 cm de haut et ses tiges très épaisses, ne possèdent pas de feuilles. Ses fleurs minuscules d'une couleur blanc cassé, fleurissent pendant la période estivale.


En cuisine, la salicorne s'utilise comme les cornichons pour accompagner les viandes ou les terrines. Elle se déguste également cuite à l'eau et revenue dans du beurre. Les jeunes tiges peuvent être mangées en salade.


Enfin, elle possède de nombreuses vertus thérapeutiques : elle est diurétique, dépurative, très riche en iode, calcium, silice, manganèse, fer et potassium et contient des fibres et de la vitamine B12. De plus, elle est très digeste.

2. Espèces

C'est une plante sauvage qui pousse plus particulièrement au bord de mer ou dans les marais salants. Il existe une trentaine d'espèces de salicorne dont 2 ne sont pas comestibles.

3. Un peu d'histoire...

Un peu d'histoire...

La salicorne tient son nom de l'arabe salcoran. Autrefois, on l'incinérait afin de créer la soude à la base de la fabrication du verre et du savon. C'est pourquoi au XIVe siècle, les verriers installaient leur atelier près des pousses de salicornes.


Au XIXe siècle, elle était importée dans plusieurs pays par navire. Néanmoins, sa consommation ainsi que sa renommée cessèrent brutalement. Aujourd'hui on tend à la confondre avec une algue et sa consommation est très appréciée des Hollandais.

4. Semis et plantation de la salicorne

► Où la planter ?
La salicorne apprécie une exposition ensoleillée, mais tolère la mi-ombre. Elle préfère un sol salé, sablonneux, bien drainé, riche en azote et humide.

► Quand et comment planter la salicorne ?
On peut la planter par semis de septembre à mi-octobre.

5. Culture et entretien de la salicorne

La salicorne ne demande aucun entretien spécifique si ce n'est quelques gestes pouvant contribuer à la maintenir en bonne santé :
• Prévoyez un apport d'engrais à base d'algues tous les deux mois
• Arrosez pour conserver un sol humide, surtout en cas de forte sécheresse.
• Pincez la salicorne pour la faire buissonner.

6. Multiplication de la salicorne

Comme dit plus haut, la salicorne se multiplie par semis.

7. Récolte et conservation

► Récolte de la salicorne
La récolte de la salicorne se réalise de mai à juin. Cueillez les tiges tendres au fur et à mesure des besoins, car elles vont durcir après la période estivale.

► Conservation de la salicorne
La salicorne se conserve très bien dans du vinaigre.

8. Maladies, nuisibles et parasites

La salicorne est très résistante aux maladies, nuisibles et parasites.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

La salicorne étant naturellement très salée, il est inutile d'ajouter du sel à votre plat.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver ses pastèques

Comme son cousin le melon, la pastèque est le fruit star de l'été. Sucrée et très savoureuse, elle est très appréciée grâce à ses qualités très rafraîchissantes. Facile à cultiver, elle est riche en vitamines et en sels minéraux.

Chercher un article sur Comment fait-on