Comment reconnaitre les principales maladies du chat

 

par Gadounette |

     
Comment reconnaitre les principales maladies du chat

Détecter les maladies du chat

On ne dira jamais assez qu’il vaut mieux prévenir que guérir afin d’éviter certaines maladies qui, pour certaines, peuvent être mortelles. Surveillez régulièrement votre chat et soyez attentif à certains symptômes qui permettent de déceler une maladie sous-jacente. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire. Il est aussi important de prévoir une visite annuelle chez votre vétérinaire. Celle-ci vous permettra de mettre à jour son carnet de santé et de vaccination.

Étapes de réalisation

1. Le corysa

Le corysa est une maladie d’origine virale, très contagieuse et courante. Elle peut être chronique, récidivante, et mortelle pour les chatons. Elle est souvent véhiculée par l’air. Elle atteint tous les types de chat.


► Symptômes

La maladie met une dizaine de jours pour se déclencher, et les symptômes sont :

– la fièvre ;

– des problèmes oculaires (ulcères cornéens, conjonctivite) ;

– des difficultés respiratoires (toux, éternuements, gène) ;

– des problèmes dentaires (inflammation des gencives, ulcère de la langue).



► Comment traiter ?

Le vétérinaire prescrit généralement des antibiotiques, des antipyrétiques, des collyres, des inhalations. Pour les chats anorexiques, une hospitalisation avec perfusion peut être envisagée. Il existe un vaccin contre le corysa pour protéger le chat.

2. Le typhus du chat

Le typhus du chat est nommé plus scientifiquement panleucopénie infectieuse féline. Comme le corysa, c’est un virus très contagieux et très robuste en extérieur. C’est une maladie mortelle, surtout pour les chatons. Le virus atteint la moelle osseuse et la paroi du tube digestif. Cela provoque des fortes diarrhées.


► Symptômes

La maladie se déclare après 2 ou 5 jours d’incubation.

On distingue 3 formes de typhus :

– la forme suraiguë : très violente qui tue le chat en quelques heures ;

– la forme aiguë le chat est très fatigué, prostré, il ne s’alimente plus puis surviennent des vomissements et des diarrhées. On peut la guérir sur plusieurs semaines.

– la forme subaiguë : caractérisée par des diarrhées chroniques. Elle est moins grave que les deux précédentes.


► Comment traiter ?

C’est une maladie qui revient en force depuis 2012. Il est donc essentiel de vacciner votre chat pour le protéger.

Il n’existe pas de traitement spécifique. En cas de maladie, l’animal est hospitalisé afin de lui administrer divers traitements.

3. Le fibrosarcome félin

Le fibrosarcome félin correspond à un regroupement de tumeurs cancéreuses qui surgissent dans le tissu sous-cutané pour s’introduire ensuite dans le tissu musculaire. Cette pathologie atteint tous les chats, quel que soit leur âge ou leur sexe (stérilisés ou non).


► Symptômes

Le fibrosarcome félin n’est pas douloureux, il progresse généralement au niveau des omoplates ou au niveau du thorax, des reins ou des flancs. La lésion évolue au fil du temps et peut devenir assez grosse et s’infecter.


► Comment traiter ?

Il faut éradiquer la tumeur en provoquant une ablation. On peut aussi traiter par radiothérapie pendant quelques jours

4. Le FIV (virus de l’immunodéficience féline) ou sida du chat

Cette maladie virale et contagieuse se transmet par morsure, léchage ou voie sexuelle. Le virus peut rester en sommeil plusieurs années avant de se déclencher.


► Symptômes

On peut rencontrer les symptômes suivants : fièvre, amaigrissement, anémie, des troubles du comportement.


► Comment traiter ?

Un test rapide permet le diagnostic de la maladie. L’interféron, les antibiotiques et corticoïdes permettent de lutter contre le virus et de soulager le chat. La maladie est souvent mortelle. Toutefois, elle n’est pas transmissible à l’homme ou au chien.


Les chats participant à des expositions félines ou destinés à la reproduction, doivent faire le test de dépistage.

5. La leucose féline (virus leucémogène félin)

C’est une maladie virale extrêmement contagieuse et sournoise qui passe généralement inaperçue avant de se déclarer car on ne perçoit pas de symptômes. Le temps d’incubation est de un à deux ans.

La maladie s’attrape par la salive, les selles, les urines, le sang et les voies sexuelles. Une femelle en gestation peut transmettre cette maladie à son petit.

Cependant, on peut voir les ganglions sous la mâchoire augmenter.


► Les symptômes

Comme dit plus, les symptômes se manifestent quand la maladie est enclenchée :

– anémie et amaigrissement ;

– baisse de forme ;

– fièvre ;

– tumeur ;

– troubles digestifs et neurologiques.


► Comment traiter ?

Pas de traitement particulier à part l’interféron, sachant qu’elle est souvent mortelle.

La chimiothérapie peut être utilisée pour avoir des rémissions plus ou moins longues.

Un vaccin existe contre la leucose, il est efficace à 100 % et ne déclenche pas d’effets secondaires.

6. La teigne du chat

La teigne est une mycose qui atteint de nombreux animaux domestiques (chat, chien, NAC) mais aussi l’homme. Elle est donc contagieuse et c’est une affection provoquée par un tout petit champignon. Le plus courant est le microsporum canis.


► Les symptômes

La teigne se manifeste par une dépilation dans le poil et plus particulièrement sur le dos et la tête. Il peut même y avoir des croûtes. Il n’y a pas de démangeaisons.


► Comment traiter ?

On traite avec un traitement local du type pommade ou lotion voire des comprimés.

Il est aussi essentiel de bien désinfecter votre lieu d’habitation et les accessoires de votre chat.

7. Insuffisance rénale du chat

C’est une maladie courante chez le chat qui est déclenchée par une défaillance des fonctions rénales.


► Symptômes

Les symptômes les plus courants sont : la fatigue, le manque d’appétit, l’amaigrissement, la mauvaise haleine, des troubles du comportement, une démarche hésitante, des difficultés à uriner, des vomissements et des diarrhées selon la forme de la maladie, qui peut être aiguë ou chronique.


► Comment traiter ?

Si c’est une insuffisance rénale aiguë : il faut restaurer le fonctionnement du rein en utilisant des diurétiques pour aider le rein à éliminer les toxines.

Si c’est une insuffisance chronique : le rein est souvent perdu.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Gadounette

Comment faire si mon chat a la gastro ?

La gastro-entérite est assez courante chez le chat. Elle est provoquée par une inflammation de l’estomac et des intestins. Elle est souvent d’origine infectieuse et elle est très douloureuse.

Gadounette

Comment amuser son chat ?

Contrairement au chien, le chat est d’un naturel très indépendant. Cela ne l’empêche pas de vouloir jouer seul ou avec son maître. Jouer avec son chat permet de l’éveiller, de faire appel à son instinct de chasseur et de le stimuler et de lui

Gadounette

Comment faire quand mon chat tremble ?

Quelles sont les véritables raisons pour qu’un chat tremble : la peur, l’anxiété, le froid, le plaisir, l’excitation ou la douleur ? Doit-on s’inquiéter ?

Chercher un article sur Comment fait-on