Comment assurer la reproduction des dindons

 

par Gadounette |

     
Comment assurer la reproduction des dindons

Reproduction des dindons

Contrairement aux poules qui sont plutôt élevées pour leurs bons œufs, dindes et dindons sont élevés pour leur excellente chair. Si vous voulez vous lancer dans l’élevage et plus particulièrement dans la reproduction de dindons, sachez que ce gros oiseau de basse-cour a un développement très lent.

Étapes de réalisation

1. Quand peut reproduire un dindon ?

Tout d’abord, cette imposante volaille est très fragile durant sa jeunesse et le dindon ne peut reproduire qu’assez tard, c’est-à-dire :

- pour la femelle à partir d’un an ;

- pour le mâle à partir de dix-huit mois.

Le mâle, de nature très vigoureuse, peut reproduire jusqu’à l’âge de 3 ans, qui est son âge adulte, voire un peu plus pour certains (5 ans ). Quant à la femelle, elle est une bonne pondeuse pendant trois ans environ.

2. L’accouplement

L’accouplement a lieu au printemps. Monsieur dindon fait la cour à Madame dindon en tournoyant autour d’elle et en déployant sa queue pour faire la roue. Des joyeux glouglous accompagnent cette période de séduction.


L’accouplement est plus difficile que pour les petites volailles de basse-cour, car cet oiseau assez massif peut blesser la femelle. Il faut donc être vigilant.

3. La ponte des œufs

Après l’accouplement, la dinde se cherche en endroit isolé pour y pondre ses œufs. Cela peut-être dans un buisson par exemple. Il faut donc surveiller où elle va pondre ses œufs.


La dinde pond une vingtaine d’œufs environ durant le printemps. Si la période de ponte est clémente, elle donnera un œuf quotidiennement et un tous les deux jours si la température est un peu froide.


Si la dinde est dans un grand enclos, il faut aussi surveiller la ponte pour lui retirer ses œufs au fur et à mesure pour les faire incuber ou pour lui rendre avant l’éclosion, si cette dernière n’est pas une bonne couveuse mais une bonne mère.

4. Incubation

Une fois les œufs récoltés, il faut les placer dans un endroit frais (12°C) environ. Vous pouvez aussi lui laisser ses œufs, si la dinde est bonne couveuse ou bien les confier à une poule couveuse ou à une autre dinde couveuse. L’éclosion des œufs a lieu entre le 28e et le 30e jour.

5. L’arrivée des dindonneaux

Avant l’arrivée des dindonneaux, la dinde va s’arracher les plumes pour préparer un nid douillet à ses petits.


Quand le premier dindonneau arrive, il est essentiel de lui retirer et de retirer les autres un par un jusqu’à la fin de l’éclosion. Dans le cas contraire, elle n’attendrait pas la fin de l’éclosion et partirait avec son petit, ce qui ferait mourir les autres.


Une fois qu’elle a terminé, il ne lui reste plus qu’à lui rendre toute sa tribu pour qu’elle puisse jouer son rôle de mère.

6. Élevage des dindonneaux

► Air et température

Les dindonneaux sont très sensibles à l’humidité, il faut donc prévoir à la petite famille un endroit bien sec, chaud et propre pour les héberger.

La dinde va s’empresser de réchauffer ses petits et nettoyer les coquilles qui pourraient les blesser. Ensuite, elle va veiller soigneusement sur eux.

Vous pouvez aussi les installer dans une poussinière. Les dindonneaux ne sortiront à l’air libre qu’à l’âge de deux mois tandis qu’avec maman, ils pourront sortir en sa compagnie, à l’âge d’un mois si le temps le permet.


► L’alimentation des dindonneaux

Si les dindonneaux sont dans une poussinière ou si maman ne s'en occupe pas correctement, les deux premiers jours, il est préférable de les laisser à jeun, ensuite ils seront alimentés comme pour les poussins.

7. Maladies des dindons

La dinde et le dindon contractent à peu près les mêmes maladies que les poules, à savoir : la coccidiose, le pou rouge, le corysa, la bronchite infectieuse, des vers…


Quant aux dindonneaux, ils sont sensibles à la « crise du rouge » vers l’âge de deux mois et demi. Cette maladie peut être mortelle. Ils craignent également une maladie parasitaire nommée histomonose.


Il est donc important de veiller à ce que les dindonneaux disposent d’une nourriture adaptée et bien dosée.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Gadounette

Comment sont transportés les animaux

Beaucoup d’animaux (chevaux, cochons, vaches, moutons….) destinés ou non à l’abattoir souffrent des mauvaises conditions de transport. Cette situation est propice à la propagation de maladies.

Gadounette

Tout savoir sur la poule orpington

La poule orpington est idéale pour ceux qui démarrent un élevage de poules car elle est polyvalente : c’est une bonne pondeuse, une bonne couveuse, une bonne mère et sa chair est très goûteuse.

Gadounette

Comment lutter contre le stress de ses poules

Pour avoir de bons œufs et rester en bonne santé, vos poules ne doivent pas être stressées. Les sources de stress peuvent être multiples et nuisent au bien-être de la poule. Qui dit poules stressées dit moins de production d’œufs, poules agressi

Chercher un article sur Comment fait-on