Comment élever des canards

 

par Gadounette |

     
Comment élever des canards

Mieux connaitre le canard

Le canard, à la démarche déhanchée, fait partie des animaux de la basse-cour. Quel plaisir de voir madame canne accompagnée de ses petits canetons qui la suivent à la trace en lançant des « coins coins » à droite et à gauche. Sociable, le canard fait partie intégrante de la vie à la ferme sachant qu’il s’entend bien avec les autres volailles. Faciles et agréables à éduquer, rustiques et assez résistants aux maladies, ils sont élevés pour l’ornement, la chair ou leurs œufs. À vous de choisir la race correspondant à vos attentes.

Étapes de réalisation

1. Les races de canard

Comme dit plus haut, il existe différentes races de canard. Certaines sont plutôt destinées à l’ornement, tandis que d’autres sont à privilégier pour la ponte ou la chair.


Voici, ci-dessous, quelques races de canard intéressantes :

► Les canards destinés plutôt à la cuisine

- le canard de Barbarie : est surtout réputé pour sa chair. La canne est une bonne couveuse.

- le canard de Pékin : race assez polyvalente car la canne est une bonne pondeuse mais pas une bonne couveuse. Sa chair est assez appréciée.

- le canard huppé : celui-ci possède une bonne chair à déguster. Il a aussi l’avantage d’être une race d’ornement.


► Canards destinés à l’ornement

- le canard carolin : est doté d’un superbe plumage avec quelques rayures blanches au niveau de son dos noir.

- le canard mandarin : son plumage est de couleur éclatante. De petite taille, il ne prend pas trop de place dans les jardins.

2. Quel logement pour mon canard ?

Comme pour les poules, les canards ont besoin d’un abri pour dormir, pour se protéger des grosses chaleurs estivales, ou des grands froids et pour pondre tranquillement.


On peut appeler le logement des canards la canardière. Contrairement aux poules, le canard n’a pas besoin de perchoirs ou de pondoirs car il préfère vivre au ras du sol.


Cette petite maisonnette pourra être fabriquée en bois. Il est conseillé de la relever du sol d’une vingtaine de centimètres environ. L’ouverture de l’abri sera contraire aux vents dominants. Pensez également à installer une petite planche inclinée pour les aider à monter et à descendre. Comptez environ 0,50 m² de superficie par canard.


La litière sera garnie de copeaux, de paille ou de sable. Elle sera nettoyée régulièrement pour éviter la propagation de maladies.

La mangeoire pourra être installée à l’intérieur de l’abri voire à l’extérieur. Quant à l’abreuvoir, il est placé de préférence à l’extérieur pour éviter l’humidité dans la maisonnette.

3. Prévoir un endroit détente pour les canards : terrain herbeux et mare

Vous avez prévu votre canardière mais ce n’est pas suffisant car vos canards ont besoin d’aller et venir et de se détendre. Il va donc leur falloir un peu d’espace, à savoir : un espace herbeux et une mare.


► Terrain herbeux

L’espace herbeux permet à vos canards de se promener à leur aise, de gratter le sol à la recherche d’insectes à dévorer.

Prévoyez environ 20 m² par canard pour éviter qu'ils ne manquent de place et ne deviennent très rapidement sales avec un plumage plein de boue.

Les arbres seront les bienvenus pour les protéger des intempéries et du soleil de l’été.

Pensez aussi à bien clôturer votre espace pour éviter aux prédateurs de pénétrer et aux canards de jouer les aventuriers en dehors de leur territoire.


► La mare aux canards

La mare est le must pour les canards, qui peuvent alors se défouler à loisir.

Prévoyez une mare de 5 m² pour dix canards environ. Celle-ci sera nettoyée régulièrement pour éviter qu’elle ne verdisse.

Vous pouvez aussi l’agrémenter avec du sable et une pente douce, comme à la plage.

Pour la sécuriser, pensez à fixer des piquets sous l’eau à 70 cm de profondeur environ et autant à la surface. Vous n’aurez plus qu’à installer ensuite le grillage.

4. Comment nourrir mes canards

Pour déguster de bons œufs ou de la bonne chair, voire s’émerveiller de leur magnifique plumage, il est essentiel de bien nourrir vos canards.

En complément de leur nourriture naturelle, celle qu'ils trouvent par eux-mêmes, vous pouvez les nourrir :

- avec des aliments « granulés spécial canard » achetés dans les animaleries mais aussi de l’avoine, du blé et du maïs.

- avec de la salade, du chou, des courges et des crevettes déshydratées.

- L’hiver, vous pouvez compléter avec une pâtée bien tiède.

Le canard boit beaucoup plus qu’une poule. Il doit donc avoir de l’eau propre à volonté.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Gadounette

Comment sont transportés les animaux

Beaucoup d’animaux (chevaux, cochons, vaches, moutons….) destinés ou non à l’abattoir souffrent des mauvaises conditions de transport. Cette situation est propice à la propagation de maladies.

Gadounette

Tout savoir sur la poule orpington

La poule orpington est idéale pour ceux qui démarrent un élevage de poules car elle est polyvalente : c’est une bonne pondeuse, une bonne couveuse, une bonne mère et sa chair est très goûteuse.

Gadounette

Comment lutter contre le stress de ses poules

Pour avoir de bons œufs et rester en bonne santé, vos poules ne doivent pas être stressées. Les sources de stress peuvent être multiples et nuisent au bien-être de la poule. Qui dit poules stressées dit moins de production d’œufs, poules agressi

Chercher un article sur Comment fait-on