Comment acheter un âne ?

 

par Gadounette |

     
Comment acheter  un âne ?

Bien choisir un âne

Vous vivez à la campagne avec du terrain autour de votre maison et vous avez envie d’acquérir un ou plusieurs ânes. Comment s’en occuper ? Où l’acheter ? Comment le choisir ? Où l’héberger ?

Étapes de réalisation

1. Acheter un âne : les enjeux

Un âne vit environ 30 ans. Vous allez donc passer une bonne partie de votre vie avec ce compagnon à quatre pattes.


Comme le cheval, l’âne ne supporte pas la solitude car c’est un animal grégaire. Il va donc braire assez souvent, ce qui peut déranger le voisinage. Pour éviter ces désagréments, il est préférable d’en acheter deux qui se tiendront compagnie ou opter pour un autre compagnon type poney, chèvre ou mouton.

2. Quel élevage choisir ?

Certains ânes seront plus adaptés aux travaux agricoles, tandis que d'autres seront utilisés pour la randonnée. Leur morphologie diffère également.


Les ânes font partie d'un patrimoine. Chaque région a sa spécificité en matière d'ânes : il existe différents types d'élevage selon la région. On distingue par exemple des éleveurs spécialisés dans l'âne du Poitou, l'âne grand noir du Berry, l'âne de Provence, l'âne du Cotentin, l'âne des Pyrénées, ou encore l'âne normand. La liste n'est pas exhaustive.


Si vous avez le temps, il suffit de relever quelques adresses sur internet et de sillonner la France pour visiter plusieurs élevages. Cela vous permettra de prendre directement contact avec l’éleveur, lui poser les bonnes questions et voir également dans quelles conditions est hébergé votre âne.


Vous pouvez aussi vous rendre dans plusieurs foires régionales pour dénicher la perle rare. Vous aurez le choix entre plusieurs races.

Il est toutefois conseillé de se faire accompagner d'un professionnel pour éviter tous problèmes ultérieurs. Restez vigilant si vous consultez les petites annonces entre particulier, certains sont sérieux mais d’autres non, et font passer des animaux en fraude pour les revendre ensuite.

3. Choisir son âne

► Âne normal ou miniature ?

Vous avez le choix entre un âne miniature ou un âne de taille normale. L’âne miniature est à privilégier si vous avez des enfants en bas âge. Quant à l’âne de taille normale, il peut être utile pour porter de petites charges et vous aider au jardin en tirant une petite charrette ou pour promener les enfants.


► Caractère de l'âne

Attention au coup de cœur, et assurez-vous que votre âne n’ait pas un caractère de cochon. On dit souvent « têtu comme un âne », ce n’est pas sans raison. L’âne doit donner les sabots facilement, ne pas vous envoyer des ruades avec ses postérieurs et se laisser manipuler facilement. En résumé, il doit être sociabilisé, c’est plus facile pour s’en occuper.


► un âne en bonne santé et pucé

Son pelage doit être brillant et dépourvu de parasites. L’âne doit avoir fière allure, ses dents et ses sabots doivent être sains et son dos droit. En bref, il doit être en bonne santé.

Comme le cheval, le chien, le chat, l’âne doit être pucé (en général, cela se pratique à l’encolure) et doit avoir un certificat d’identification.

4. Mâle ou femelle ?

Mâle ou femelle, tout dépend de ce que vous voulez faire.


On dit que le mâle est plus affectueux que la femelle, qui peut avoir des sautes d’humeur en période de chaleur. La femelle est aussi plus discrète que le mâle (elle brait beaucoup moins).


La reproduction est réservée à des éleveurs professionnels. Si vous ne souhaitez pas faire de reproduction, il est conseillé de faire castrer votre âne. On fait castrer un mâle avant ses trois ans. Il deviendra un hongre (castré) car il ne sera plus « entier ». Un hongre est plus câlin et plus calme qu’un mâle non castré, qui peut se révéler dangereux quelquefois. Le mâle castré est plus facile à éduquer et est moins caractériel avec ces congénères. Pensez-y, notamment si vous souhaitez faire des balades à dos d’âne avec des enfants.

5. Les questions à poser

Les questions les plus importantes à poser avant d'acheter son âne sont :

– Quelles sont ses origines ?
– Quelle est sa race ?
– Quel est son âge ?
– Quel est son degré d'éducation ?
– De quel sexe est-il (mâle ou femelle, entier ou non ?) ?
– À quoi puis-je l'utiliser (travaux agricoles, randonnées...) ?
– Quel est son coût ?

6. Héberger son âne

Pour héberger un âne, il faut de la place, un grand terrain et pas un simple jardin. Comptez environ 5000 m² avec de l’herbe à volonté et des arbres pour qu’il puisse se mettre à l’ombre.


Vous pouvez aussi lui prévoir un petit abri pour le protéger des intempéries et des insectes l’été. Si l’hiver est très froid, vous serez peut-être obligé de le rentrer pour la nuit. Il en est de même s’il est malade ou blessé.


Il est aussi conseillé de réduire votre terrain en deux parcelles pour permettre à l’herbe de repousser et de se renouveler, elle n'en sera que beaucoup plus riche. Il est aussi important de nettoyer une fois par an votre champ.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Si vous êtes novice en la matière, faites-vous accompagner par une personne connaissant les ânes. Vous éviterez de vous faire avoir.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Gadounette

Comment sont transportés les animaux

Beaucoup d’animaux (chevaux, cochons, vaches, moutons….) destinés ou non à l’abattoir souffrent des mauvaises conditions de transport. Cette situation est propice à la propagation de maladies.

Gadounette

Tout savoir sur la poule orpington

La poule orpington est idéale pour ceux qui démarrent un élevage de poules car elle est polyvalente : c’est une bonne pondeuse, une bonne couveuse, une bonne mère et sa chair est très goûteuse.

Gadounette

Comment lutter contre le stress de ses poules

Pour avoir de bons œufs et rester en bonne santé, vos poules ne doivent pas être stressées. Les sources de stress peuvent être multiples et nuisent au bien-être de la poule. Qui dit poules stressées dit moins de production d’œufs, poules agressi

Chercher un article sur Comment fait-on