Connaitre le cerf élaphe

 

par Gadounette |

     
Connaitre le cerf élaphe

Découvrir le cerf élaphe

Le cerf élaphe est un magnifique mammifère qui vit dans nos forêts. Ce gibier est très réputé et régulièrement chassé, même si la chasse est rigoureusement contrôlée pour éviter toute dérive, mieux réguler et sauvegarder cette espèce.

Étapes de réalisation

1. Reconnaître le cerf élaphe

Le cerf élaphe (cervus elaphus) fait partie de la famille des cervidés. On le surnomme également cerf d’Europe ou cerf rouge. Ce mammifère est très répandu dans nos forêts françaises.


Sa taille et son poids dépendent principalement de son lieu de vie, mais aussi du sexe de l’animal.


Le cerf vit environ 15 ans en liberté voire jusqu’à 25 ans en captivité. C’est un mammifère qui court très vite et qui est très endurant, surtout s’il se sent acculé ou menacé. Il peut réaliser des bonds de plus de trois mètres de haut et de dix mètres de longueur.

2. Description du mâle et de la femelle

On distingue donc le mâle et la femelle.


► Le mâle

- Le mâle est un faon quand il est très jeune. Ses petits pivots surviennent quand celui-ci atteint l’âge de 8 mois environ. On le nomme hère.

- Il se nomme daguet, quand les bois commencent à bien se former.

- Il devient un cerf quand il porte six ou dix cors.

Les bois du cerf (la ramure) tombent annuellement en fin d’hiver. Ils repoussent rapidement en quatre mois environ, pour devenir encore plus grand qu'ils ne l'étaient avant de tomber.

Le cerf utilise cette belle ramure pour combattre lors de la prise d’un territoire ou d’une femelle et pour se défendre contre les prédateurs.


► La femelle

- Elle se nomme aussi faon quand elle est très jeune.

- A l’âge d’un an ou deux, on la surnomme bichette. Passé cet âge, elle devient une biche.

3. Leurs principales caractéristiques

Leurs principales caractéristiques sont le poids, la taille et la couleur du pelage.


► Taille et poids

Le cerf adulte mesure entre 1,20 et 1,50 m au garrot tandis que la femelle mesure environ 1,30 m. La femelle est beaucoup plus fine que le mâle.

Le poids du cerf adulte varie entre 170 et 250 kg et celui de la femelle entre 90 et 130 kg.

Ce sont les conditions d’alimentation, plus ou moins équilibrées, qui jouent sur le poids de l’animal.

Le cerf est beaucoup plus costaud que la biche. Cependant, ils possèdent tous les deux, un corps élancé et élégant terminé par des grandes pattes légères. Les sabots sont très pointus.

4. La couleur du pelage

La couleur du pelage est variable selon les saisons. Elle est rousse (brun-roux) avec une ligne noire sur l’échine en été. Elle est gris-brun en hiver. Il semblerait que le mâle dispose d’un pelage un peu plus sombre que celui de la femelle.


La croupe des deux sexes est garnie par une tache jaune clair nommée cimier.


Très rarement, on peut avoir la chance de découvrir des cerfs au pelage blanc dans certaines régions comme les Landes.


Quant au faon, il possède, jusqu’à l’âge de trois mois environ, un pelage brun clair parsemé de taches blanches.


Comme d’autres mammifères, le cerf mue d’avril à juin. Il perd son beau pelage d’hiver par plaques entières.

5. Le cri du cerf

Le cri du cerf est plus connu sous le nom de brame mais il se nomme également raire. Le cerf brame généralement durant la période des amours.

6. Alimentation du cerf

Le cerf est un herbivore. Il dispose d’une nourriture riche dès le printemps. Il se nourrit environ cinq à six fois par jour, les plus importantes étant au crépuscule et à l’aube.


Le cerf mange principalement des plantes herbacées et des graminées mais aussi des céréales et du colza.


Il aime particulièrement les bourgeons et les jeunes pousses, les ronces, les lierres, les framboisiers et les myrtilles, les feuilles de hêtre, d’érable et de chêne, les rameaux de résineux et les feuilles de fougère. Le cerf s’adapte à l’alimentation qu’il a à disposition.


En hiver, la nourriture est moins abondante, il va donc se nourrir d’écorce d’arbres et de feuilles mortes.

7. L’habitat du cerf

Le cerf et la biche sont de nature sédentaire. Toutefois, la superficie de leur habitat peut atteindre 2000 hectares, voire beaucoup plus pour les mâles, tout dépend de la richesse de l’alimentation de la zone. La femelle privilégie une zone protectrice dans son espace à vivre.


Ils vivent principalement dans la forêt, cependant, durant la nuit, on peut les apercevoir dans les prairies, les clairières et les cultures.


La superficie de leur habitat peut devenir beaucoup plus importante en période de chasse car ils cherchent à se réfugier dans une zone de protection.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Gadounette

Tout comprendre sur le sanglier

Plat préféré d’Obélix et festin pour les rois, le sanglier peuple nos forêts françaises depuis des lustres. Quelles sont ses principales caractéristiques ? De quoi se nourrit-il ? Où habite le sanglier ?

Gadounette

Tout comprendre sur la vie et la reproduction du daim

Le daim peuple nos forêts françaises et certaines de nos pays d’Europe. On le retrouve aussi en captivité dans les jardins, parcs et zoos. Comment s’organise le daim pour survivre ? Comment se reproduit-il ? Quels sont ses prédateurs ? Quelqu

Gadounette

Comprendre la vie et la reproduction du sanglier

Le sanglier est un animal grégaire qui vit avec ses congénères. Quand il vieillit, il entame une vie en solitaire.

Chercher un article sur Comment fait-on