Connaître la vie sociale et la reproduction du chimpanzé

 

par Gadounette |

     
Connaître la vie sociale et la reproduction du chimpanzé

Découvrir la vie du chimpanzé

On peut rencontrer le chimpanzé dans les zoos ou lors d’un safari, il nous fait rire ou pleurer dans les films, mais le plus bel endroit où il peut vivre est son environnement naturel. Comment s’organise sa vie sociale ? Comment communique-t-il ? Comment se reproduit-il ?

Étapes de réalisation

1. Leur territoire : dans la savane ou la forêt

Les chimpanzés se transmettent de génération en génération la délimitation de leur territoire, qu’ils défendent contre tout intrus ne faisant pas partie de leur colonie.


Ces singes peuvent vivre dans la forêt ou bien dans la savane. Pour ceux vivant dans la savane, ils occupent une immense surface pouvant aller jusqu’à 700 km². Voyageurs dans l’âme, ils se déplacent d’un « quartier » à un autre sans aucune difficulté.


Quant à ceux habitant dans la forêt, ils occupent moins de superficie et sont donc plus casaniers. Pour un groupe d’une dizaine d’individus, on compte environ 20 km².

2. Une confrérie bien organisée

Les chimpanzés préfèrent vivre en communauté. Celle-ci, bien hiérarchisée, peut être composée de vingt à une centaine de chimpanzés. La communauté (le groupe) est dirigée par un mâle dominant qui a toute autorité sur ses congénères et demande le respect. Cette communauté est composée de plusieurs sous-groupes. La position du singe dans le groupe est déterminée par son intelligence, sa personnalité et sa forme physique. De ce fait, la structure sociale du chimpanzé est une grande communauté constituée de sous-groupes plus ou moins importants. Ces sous-groupes sont instables et temporaires, sachant que les individus peuvent changer de sous-groupe tout en restant dans la même communauté. Plus la nourriture est abondante dans un endroit, plus le groupe sera important. La communauté la plus importante commandée par un mâle est la plus dominante par rapport à un groupe comprenant moins d’individus, surtout quand ils se chamaillent pour le même territoire.


Le sous-groupe peut être composé que de mâles ou que de femelles (unisexuel) ou être composé des deux (bisexuel). Par exemple, pour un sous-groupe constitué essentiellement de 4 ou 5 femelles, celles-ci n'ont pas forcément de lien de parenté et celle qui immigre en dernier est placée au rang le plus bas par rapport aux autres déjà installées dans le sous-groupe. On peut aussi distinguer dans un sous-groupe : des adultes, des adolescents, des femelles avec leur progéniture, des singes plus âgés. Dans un groupe mixte, c'est toujours le mâle qui domine la femelle.


Durant la journée, les petits groupes ou sous-groupes partent à la recherche de leur nourriture. Le soir venu, toute la communauté se retrouve pour faire son nid. C’est un véritable concert de cris qui anime la forêt. Ils dorment séparément, sauf la mère qui dort avec son petit.

3. Une séance d’épouillage, témoignage d’amitié

La séance d’épouillage a lieu dans la journée, c’est un rituel amical chez le chimpanzé. Les singes s’épouillent en cherchant dans la fourrure de l’autre tout ce qu’ils trouvent à manger, comme des parasites, des bouts de peau, de la poussière.


C’est un moment privilégié qui entretient l’amitié mais c’est aussi un acte d’hygiène. Cette séance d’épouillage permet aussi de communiquer entre eux de façon plus tactile.


Ce rituel peut également servir de monnaie d’échange : « Je t’épouille et en échange tu me rends un service ».


La séance d’épouillage pérennise l’unité d’un groupe.

4. Comment communiquent les chimpanzés entre eux ?

Les chimpanzés sont très expressifs et crient beaucoup.


Si un intrus cherche à intégrer la communauté sans qu’il y soit invité, le chimpanzé dominant le chasse en poussant des cris, en frappant violemment le sol et en agitant les branches des arbres.


Si deux singes se croisent sur un chemin ou sur une branche, le dominé se pousse pour laisser la place au dominant. Il peut aussi lui effleurer les lèvres, la cuisse ou ses parties génitales en signe de soumission.


Pour impressionner un autre singe, le mâle provoque des parades d’intimidation pour indiquer qu’il est le dominant et le plus courageux. Il va donc hérisser ses poils, frapper des troncs, casser des branches tout en se mettant debout.


Si un de leurs congénères s’approprie une proie, le voisin prévient les autres chimpanzés en criant pour partager le festin à plusieurs.


Chaque cri est relié à une grimace, posture, et diverses mimiques.

5. Comment se reproduisent les chimpanzés ?

Les chimpanzés sont adultes et aptes à reproduire à l’âge de 12 à 15 ans. Ils peuvent se reproduire toute l’année. Tout dépend du cycle menstruel de la femelle.


Dans une colonie, chaque mâle peut s’accoupler avec toutes les femelles mais aussi avec celles du groupe d’à côté, si ce dernier ne se fait pas chasser par le mâle dominant de l’autre communauté.


Plusieurs mâles peuvent s’accoupler successivement avec la même guenon. Les chimpanzés ne s’encombrent pas de parade sexuelle. Le mâle s’avance sur la femelle réceptive qui lui montre son arrière-train. Le mâle n’a plus qu’à faire son affaire.


La gestation dure de environ 8,5 mois.


La guenon donne naissance à un petit mais elle peut avoir des jumeaux.

6. Les bébés chimpanzés

La guenon allaite son petit jusqu’à l’âge de 4 ans. Durant ce laps de temps, elle ne peut pas avoir d’autres petits.


Le petit chimpanzé reste avec sa mère jusqu’à 6 ans environ. La femelle éduque son petit. Elle lui apprend à se nourrir, à préparer son nid. Le petit et sa mère ont un lien affectif très développé durant toute leur vie.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Gadounette

Tout comprendre sur le sanglier

Plat préféré d’Obélix et festin pour les rois, le sanglier peuple nos forêts françaises depuis des lustres. Quelles sont ses principales caractéristiques ? De quoi se nourrit-il ? Où habite le sanglier ?

Gadounette

Tout comprendre sur la vie et la reproduction du daim

Le daim peuple nos forêts françaises et certaines de nos pays d’Europe. On le retrouve aussi en captivité dans les jardins, parcs et zoos. Comment s’organise le daim pour survivre ? Comment se reproduit-il ? Quels sont ses prédateurs ? Quelqu

Gadounette

Comprendre la vie et la reproduction du sanglier

Le sanglier est un animal grégaire qui vit avec ses congénères. Quand il vieillit, il entame une vie en solitaire.

Chercher un article sur Comment fait-on