Se déshydrater pour améliorer ses performances

Se déshydrater pour améliorer ses performances

Déshydrater pour mieux performer

On dit souvent que la déshydratation nuit à la performance. Cependant, le corps lui-même excrète les excès d'eau lors d'une activité physique. De plus il est connu dans le domaine des sciences physiques que la diminution du poids d'un corps combiné à une force égale engendre une puissance accentuée.

Étapes de réalisation

1. Théorie physique

Dans les sports, la puissance est une des clés du succès. En conservant une même force mais en diminuant son poids corporel, un athlète développe une puissance accentuée, ce qui lui confère un avantage net sur ses opposants. On conseille à tort et à travers de consommer jusqu'à 1L d'eau pré-compétition, ce qui augmente le poids corporel de 2.2 lbs. Si, au contraire, on DIMINUE le volume hydrique de 1L, on baisse le poids de 2.2 lbs, ce qui au total diffférencie le poids de 4.4 lbs. Pour un athlète pesant 150 lbs, cela représente une différence de 3%. Pour un sprinter de 100 m, augmenter sa puissance de 3% représente un temps de 9,7 secondes, au lieu de 10.0 , c'est énorme! Usain Bolt est l'exemple parfait du sprinteur déshydraté et il bat tous les records.

2. Effet corporel

À l'effort, le corps est programmé pour évacuer les excédants d'eau. Des études ont prouvé que plus on s'hydrate avant un exercice, plus la sudation est importante, alors que la sueur est pratiquement absente chez des athlètes déshydratés puisque le corps n'a pas besoin d'abaisser son volume hydrique. Il est donc absurde de consommer des quantités d'eau si c'est uniquement pour l'évacuer par la suite. De plus, la production de sueur nécessite une dépense énergétique non-négligeable, énergie qui devrait plutôt aller vers les muscles sollicités.

3. Entraînement pré-compétition

La phase la plus importante pré-compétition est la semaine précédente. Durant cette semaine, il est primordial d'atteindre des peaks de volume et d'intensité afin que le corps soit le plus préparé possible et que la mémoire musculaire soit au stade de court terme. Les longues sorties extrêmement difficiles sont donc à prévoir, surtout la veille de la compétition. Par contre, évitez de boire pendant ces sorties! C'est la phase cruciale de déshydratation finale qui entre en jeu.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

- Il est recommandé par les entraîneurs de baisser son poids corporel d'environ 3% avant une compétition.

-Faire de l'exercice avec des vêtements thermiques

- Utiliser la technique 1h course/1h sauna pendant 5 à 6 heures par jour

-Ne pas consommer d'eau pendant la semaine avant la compétition.

-Éviter de consommer tout liquide.

-Ne pas s'immerger dans l'eau (bain, piscine, etc) pour ne pas que les pores réabsorbent de l'eau

-Consommmer du riz sec pour absorber l'eau stagnantes dans le conduit digestif

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

mpredaction

Comment devenir souple ?

La souplesse est importante pour se sentir bien dans son corps. Devenir plus souple exige du temps et la réalisation d’une variété d'exercices quotidiens. Bien que cette routine puisse devenir lassante, vous serez étonné des résultats. Alors, voul

mamytine74

Comment faire de la gym sans en avoir l'air ?

Vous voulez faire du sport, mais vous n'en avez pas le temps ? Vous pouvez changer cela, sans même modifier une minute de votre emploi du temps. Si l'on comptabilise tous les moments de la journée où l'on doit se déplacer pour faire ses courses, où l

Skero

Comment faire des abdos sans se faire mal ?

Voici quelques conseils pertinents pour muscler ses abdominaux car c'est un exercice qui ne s’improvise pas. Notamment si vous avez le dos sensible. Quels sont les bons gestes ? Et surtout quels mouvements éviter ? Pour obtenir une ceinture abdominale

Chercher un article sur Comment fait-on